Table des matières | Imprimer cette page

Un cadre de participation pour les intervenants du ministère du Travail

  • Dernière mise à jour : janvier 2015

La nécessité d’un cadre de participation des intervenants

Les conversations avec ses intervenants ont fait prendre conscience au ministère du Travail qu’il devait adopter à l’égard de leur participation une approche plus systématique et plus ouverte aux idées nouvelles, et ce, à tous les niveaux. Le ministère a d’excellents antécédents concernant la participation efficace de ses intervenants, mais il convient qu’il est toujours possible d’améliorer ses pratiques à cet égard et d’élargir la participation à de nouveaux intervenants avec lesquels il n’a pas encore de relation bien établie.

L’objet du cadre de participation

Ce cadre établit et communique la vision du ministère relative à la participation de ses intervenants dans tous ses domaines d’activité – les relations de travail, les normes d’emploi, la santé et la sécurité au travail, la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail, et enfin, l’équité salariale. Le cadre :

  • reconnaît le vaste éventail d’intervenants dont la participation est requise pour réaliser la vision du ministère;
  • énonce les trois objectifs clés que le ministère compte viser pour mieux réaliser sa vision;
  • cerne les principes, pratiques et compétences qui favorisent l’atteinte des trois objectifs en contribuant à une participation inclusive, attentive et de grande qualité.

Ce cadre illustre l’engagement constant du ministère à collaborer de façon efficace avec ses intervenants, de même que son désir de continuer à améliorer la participation de ces derniers à ses activités. Il vise à refléter et à poursuivre les progrès accomplis depuis plusieurs années grâce à un dialogue continu avec nos intervenants en ce qui concerne nos pratiques de participation. Ce cadre se veut un outil stratégique pour les cadres supérieurs, de même qu’un aide-mémoire pratique pour les membres du personnel amenés à planifier et à gérer des activités de participation.

Il est important de noter que ce cadre esquisse les intentions du ministère pour ce qui est des circonstances dans lesquelles il sollicitera la participation de ses intervenants. À chaque fois que le gouvernement déterminera que la sollicitation d’une participation est de mise, le ministère s’efforcera d’appliquer ce cadre le plus fidèlement possible (et d’être transparent concernant d’éventuelles limitations).

Portée du cadre

Le présent cadre vise avant tout à améliorer les activités du ministère sollicitant la participation de ses intervenants. La manière dont le ministère gèrera à l’avenir la participation citoyenne est à l’étude séparément, dans le contexte de la composante « Dialogue ouvert » de l’Initiative pour un gouvernement ouvert du gouvernement de l’Ontario[1].

Le ministère organisera souvent simultanément des consultations de ses intervenants et du public. Nous espérons que dans pareilles circonstances, les orientations fournies dans le présent cadre s’avéreront complémentaires aux recommandations de l’Initiative pour un gouvernement ouvert.

S’il y a lieu, les outils ou ressources créés en réponse aux recommandations de l’Initiative pour un gouvernement ouvert seront aussi mis à contribution pour appuyer l’application du présent cadre.

[1] L’Initiative pour un gouvernement ouvert vise à fournir au public des occasions valables de participer au processus d’élaboration des politiques. Pour en savoir plus, veuillez visiter le site Web « Gouvernement ouvert ».

précédent | suivant