Imprimer cette page

DOCUMENT D’INFORMATION

Les dangers reliés aux palettiers seront la cible d’inspections éclair

  • Diffusion : Le 27 octobre 2011
  • Dernière mise à jour : octobre 2011
  • Voir aussi : Bulletin

Les inspecteurs et inspectrices du ministère du Travail vont cibler les dangers reliés aux installations de rangement des stocks (ce qu’on appelle couramment des palettiers) dans le cadre d’un contrôle qu’ils feront, en novembre, dans des lieux de travail industriels de la province.

Le contrôle renforcé s’inscrit dans la stratégie Sécurité au travail Ontario lancée en juin 2008.

Les inspecteurs et inspectrices (secteur industriel) du ministère du Travail chercheront à relever les dangers associés à l’installation, à l’utilisation et à l’entretien des palettiers.

Les palettiers sont courants dans les entrepôts, les centres de distribution, les établissements de vente au détail et les usines. Habituellement faits d’acier, ils supportent souvent de lourdes charges et peuvent s’effondrer s’ils sont mal installés ou mal utilisés. Cela peut grièvement blesser ou même tuer des travailleurs.

Selon les données du ministère du Travail, entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010, trois travailleurs ont été tués et 45 travailleurs ont subi de graves blessures à la suite d’accidents reliés à des palettiers.

Sont parmi les dangers associés aux palettiers :

  • mauvaise conception des palettiers;
  • palettiers mal installés et mal assemblés;
  • problèmes structuraux aux planchers ou aux murs des aires d’entreposage (p. ex., planchers inégaux et structures porteuses surchargées);
  • fissures sur les planchers en béton autour des pieds des palettiers, ce qui fait que les éléments des palettiers ne sont pas de niveau, c’est-à-dire sur le même plan;
  • palettiers incorrectement ou insuffisamment entretenus ou réparés;
  • surcharge ou mauvaise utilisation des palettiers;
  • absence d’un programme d’inspection et d’entretien réguliers;
  • objets, matériaux, etc. qui font saillie à l’arrière des palettiers.

Voici ce que peuvent causer de tels dangers :

  • les palettiers peuvent s’affaisser ou s’effondrer;
  • des chariots élévateurs à fourche peuvent entrer en collision avec les palettiers, ce qui peut déplacer les objets, matériaux, etc. ou endommager les palettiers;
  • les objets, matériaux, etc. peuvent tomber au sol à l’arrière des palettiers;
  • dans les forges, en raison des fortes vibrations transmises aux planchers, les objets, matériaux, etc. peuvent se déplacer petit à petit sur les palettiers s’ils ne sont pas bien arrimés et peuvent finir par tomber au sol.

Cible des inspections éclair

Les inspecteurs et inspectrices du ministère se rendront dans des lieux de travail où des palettiers sont d’un usage courant (p. ex., les entrepôts, les centres de distribution, les établissements de vente au détail et les usines). Les lieux de travail seront choisis en fonction de divers facteurs de risque :

  • ils ont été classés « haute priorité » en raison des dangers possibles associés à leurs palettiers;
  • le ministère a reçu des plaintes;
  • ils ont un mauvais bilan de sécurité.

Les inspecteurs et inspectrices cibleront les palettiers qui supportent de lourdes charges (généralement ceux qui nécessitent un appareil de levage mécanique, comme un chariot élévateur à fourche, pour y placer les palettes chargées).

Ils cibleront les palettiers généralement agencés en rangs horizontaux, qui comportent plusieurs niveaux et qui sont faits d’acier, de bois, d’aluminium ou de béton.

Ils prendront les mesures coercitives qu’ils jugeront nécessaires s’ils constatent toute infraction que ce soit à la Loi sur la santé et la sécurité au travail ou aux règlements qui y sont associés.

Priorités

Les inspecteurs et inspectrices du ministère cibleront en priorité les éléments suivants :

Choix et installation des palettiers. Ils vérifieront si les palettiers ont été choisis et installés de manière à garantir la sûreté des travailleurs.

État, entretien et réparation des palettiers. Ils vérifieront si les palettiers sont entretenus et réparés correctement.

Utilisation des palettiers. Ils vérifieront si les chariots élévateurs sont conduits correctement et si les charges sont chargées sur les palettiers et déchargées de ceux-ci de manière sécuritaire.

Utilisation des chariots élévateurs à fourche. Ils vérifieront si les chariots élévateurs à fourche utilisés dans les lieux de travail sont ceux qui conviennent aux tâches à exécuter. Pour ce contrôle, ils vérifieront, entre autres, si la capacité porteuse des chariots est suffisante pour les charges qu’ils transportent et si des chariots étroits sont utilisés dans les allées étroites.

Questions connexes. Ils vérifieront si les allées sont dégagées et exemptes d’obstacles, si l’éclairage est suffisant et si les palettes sont en bon état.

Jackie Rancourt, Direction des communications, 416 326-1407

ontario.ca/travail-nouvelles
Available in English