Imprimer cette page

DOCUMENT D’INFORMATION

La prévention des blessures aux mines

  • Diffusion : le 1er juin
  • Dernière mise à jour : juin 2011
  • Voir aussi : mines

Dans le cadre de la stratégie Sécurité au travail Ontario, l’Ontario accroîtra en juin les inspections des opérations de sondage en surface au diamant dans le Nord de l'Ontario. Les inspecteurs seront à l'affût des dangers pour la santé et la sécurité, afin d'aider à prévenir les blessures aux lieux de travail.

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Depuis janvier 2009, le nombre des travailleurs affectés au sondage en surface au diamant en Ontario s'est accru de 64 p. 100, passant ainsi de 803 à 1 320 suivant les statistiques de Sécurité au travail du Nord.

Parmi les blessures courantes aux sites de sondage au diamant, citons celles qui découlent de ces situations :

  • Se faire happer par l'équipement en rotation
  • Vêtements se faisant happer
  • Étincelle allumant un fluide hydraulique qui fuit
  • Trébucher et tomber
  • Lever des objets lourds
  • Véhicule se retournant
  • Se faire heurter par un billot

INSPECTIONS ÉCLAIR DANS LES SONDAGES AU DIAMANT DE L'ONTARIO

La campagne éclair ciblera les opérations de forage au diamant en surface :

  • auxquelles participent les petites compagnies ou les employeurs qui connaissent peut-être mal les règlements de santé et de sécurité de l'Ontario
  • quand de grandes compagnies exploitent seulement quelques forages, avec peu de travailleurs au site
  • en cas de réception de plaintes et d'antécédents de conformité médiocre
  • que le ministère n'a pas déjà inspectées

Les inspecteurs continueront de suivre l'approche « tolérance zéro » à l'égard de toute infraction à la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et à ses règlements. Ils se concentreront sur les priorités clés suivantes :

  • Dispositifs de protection : Il convient d'utiliser des dispositifs de protection pour les foreuses, afin de protéger les travailleurs contre les tiges de forage en rotation et d'autre équipement. Les dispositifs de protection doivent être conformes au règlement pour les mines et les établissements miniers.
  • Préparation aux situations d'urgence : Le site doit disposer de plans d'intervention d'urgence et d'un équipement de transport approprié au cas où il faudrait transporter un travailleur blessé pour prodiguer des soins médicaux. En outre, les employeurs doivent afficher des panneaux pour guider les intervenants d'urgence vers des lieux prédéterminés où l'on peut rencontrer les travailleurs blessés pour les transporter hors des zones forestières.
  • Formation : La formation des travailleurs doit s'aligner sur les exigences du règlement pour les mines et les établissements miniers et traiter des méthodes sécuritaires d'utilisation des tiges de forage au diamant.
  • Supervision : Il convient de superviser les chantiers comme il faut. Les travailleurs doivent connaître leur superviseur direct et savoir comment le joindre. En outre, les inspecteurs vérifieront la formation des superviseurs et la fréquence de leurs visites aux chantiers.

Greg Dennis, Bureau du ministre, 416 326-7710
Jackie Rancourt, Direction des communications, 416 326-1407