Imprimer cette page

Sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif

  • Diffusion : 28 février 2018
  • Dernière mise à jour : février 2018
Kevin Flynn, ministre du Travail

Le 28 février marque la 19e édition annuelle de la Journée internationale de sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif.

Ces lésions sont les plus courantes dans les lieux de travail. Elles touchent des milliers de travailleuses et travailleurs de partout en Ontario et ont de vastes répercussions dans la vie d’un travailleur – pas seulement au travail, mais dans tous les aspects de sa vie.

Ces lésions peuvent se produire lorsqu’un travailleur fait la même activité fréquemment et de façon répétitive en adoptant une position contraignante, en utilisant une force excessive ou en ne prenant pas assez de pauses. Il s’agit notamment d’activités courantes comme taper sur un clavier ou utiliser un outil dans une usine. Ces blessures peuvent être très douloureuses et peuvent avoir un effet sur les tendons, les muscles, les nerfs et les articulations.

Le gouvernement est déterminé à prévenir les lésions attribuables au travail répétitif. Les inspecteurs du ministère du Travail vérifient régulièrement les dangers qui peuvent entraîner ces lésions.

Le ministère mène aussi des inspections éclair et des initiatives spéciales qui ciblent les dangers pouvant mener à des troubles musculosquelettiques (TMS), un autre terme pour les lésions attribuables au travail répétitif. À l’heure actuelle, le ministère a mis en œuvre une initiative d’une année axée sur la prévention des TMS dans les lieux de travail qui ont des antécédents de TMS; le secteur de transformation alimentaire et de la fabrication ainsi que les lieux de travail englobant des activités de manutention de pneus et d’entreposage.

Le site Web du ministère offre des ressources comme des vidéos, des feuilles d’information, des lignes directrices et des affiches.

La Journée internationale de sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif a vu le jour à Toronto en 2000. Elle s’est élargie depuis et comprend maintenant des activités et événements organisées par des syndicats et des organismes de santé et de sécurité à l’échelle de l’Ontario et ailleurs. Je vous prie instamment de créer des activités et d’y participer et de vous familiarisez avec des dangers qui peuvent causer des TMS et les méthodes pouvant les prévenir.

Les TMS représentent plus de 30 pour 100 de toutes les demandes d’indemnisation acceptées par la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail en ce qui a trait aux lésions avec interruption de travail. Outre le fardeau qu’elles représentent pour la santé et le bien-être des travailleurs, ces blessures coûtent des millions de dollars annuellement aux employeurs, à l’économie et aux régimes de soins de santé et d’indemnisation des travailleurs de l’Ontario.

Tous devons tous travailler ensemble – les employeurs, les travailleurs et le gouvernement – pour prévenir les dangers de TMS et éliminer la souffrance causée inutilement par les lésions attribuables au travail répétitif.

Les lieux de travail sûrs et sains sont la responsabilité de tous. Ensemble, nous pouvons créer un avenir meilleur pour les Ontariennes et Ontariens en nous assurant que les travailleurs retournent à la maison sains et saufs à la fin de leur journée de travail.

Kevin Flynn
Ministre du Travail