Imprimer cette page

Déclarations concernant le Jour de deuil

  • Diffusion : 26 avril 2017
  • Dernière mise à jour : avril 2017

Déclaration du directeur général de la prévention à l’occasion du Jour de deuil

Aujourd’hui, le Jour de deuil, nous honorons la mémoire des travailleurs et travailleuses qui ont perdu la vie et pensons à ceux qui ont été blessés au travail. Nous honorons aussi les personnes qui ont souffert ou sont mortes d’une maladie professionnelle.

Nous nous rappelons aujourd’hui qu’il est impératif d’assurer la santé et la sécurité des travailleurs.

En tant que directeur général de la prévention, je demande que nous réaffirmions notre détermination à prévenir les tragédies professionnelles. La santé et la sécurité au travail sont un devoir collectif. Nous devons tous – employeurs, superviseurs, travailleurs et gouvernement – travailler en collaboration pour éliminer les dangers professionnels.

Aujourd’hui, je demande à toute la population de l’Ontario de penser aux travailleurs qui sont morts en vain ou ont subi des blessures ou contracté une maladie. Nous devons multiplier nos efforts pour empêcher que d’autres personnes ne subissent le même sort. Nous devons, tous ensemble, éliminer le lourd tribut que ces tragédies professionnelles infligent aux travailleurs ainsi qu’à leurs amis et à leur famille, et créer un plus bel avenir pour les travailleurs et travailleuses de l’Ontario.

George Gritziotis
Directeur général de la prévention et sous-ministre adjoint

Déclaration du Conseil de la prévention à l’occasion du Jour de deuil

Il continue d’y avoir trop d’accidents mortels dans les lieux de travail de l’Ontario. Aujourd’hui, le Jour de deuil, quand nous rappelons le souvenir des travailleurs et travailleuses qui ont perdu la vie dans des lieux de travail ontariens, ces tragédies sont encore plus présentes à l’esprit.

Le Conseil de la prévention de l’Ontario sait qu’il est possible, par une formation et une sensibilisation accrues, l’application diligente des normes de sécurité et l’attachement à notre stratégie pour la santé et la sécurité au travail, de réduire ou d’éliminer les blessures, les maladies et les décès reliés au travail.

Nous sommes tous profondément touchés par ces tragédies. En tant que leaders dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail, nous avons le rôle et le devoir accrus de veiller à ce que l’élimination des maladies, des blessures et des décès professionnels soit une priorité pour l’industrie et le gouvernement.

Nous tenons résolument à trouver des façons de prévenir les blessures et les décès liés au travail en Ontario. Cela comprend la prévention des dangers professionnels et l’attention apportée aux questions émergentes telles que la santé mentale et la violence au travail.

Nous devons faire de la santé et de la sécurité une priorité absolue au sein du gouvernement et dans l’esprit de tous les gens, de tous les travailleurs et de tous les employeurs. Alors seulement pourrons-nous concrétiser notre objectif d’éliminer les tragédies professionnelles qui sont évitables.

Membres du Conseil de la prévention

Michael Dauncey
Directeur, Santé et sécurité internes, Mattamy Homes

Patrick Dillon
Agent syndical et secrétaire-trésorier, Provincial Building and Construction Trades Council of Ontario

Nancy Hutchison
Chef du Service national de la santé et de la sécurité au travail, Syndicat des Métallos

Derek Johnstone
Adjoint spécial au président national, Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce Canada (TUAC Canada)

Graeme Norval
Doyen associé, Faculté de génie chimique et de chimie appliquée, Université de Toronto

Camille Quenneville
Directrice générale, Association canadienne pour la santé mentale, Division de l’Ontario

Frank Saunders
Vice-président, Supervision et affaires réglementaires nucléaires, Bruce Power

Dawn Tattle
Porte-parole du patronat

Linda Vannucci
Directrice, Workers’ Health and Safety Legal Clinic

Susanna Zagar
Stratège en chef, Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail