Imprimer cette page

Message du ministre du Travail, M. Kevin Flynn, au sujet de la fête du travail

  • Diffusion : le 2 septembre 2016
  • Dernière mise à jour : septembre 2016

À l’approche de la dernière longue fin de semaine d’été passée entourés d’amis et de membres de la famille, il est important de prendre aussi le temps de penser à ce que nous prenons parfois pour acquis – les droits et les avantages durement acquis dont jouissent tous les travailleurs aujourd’hui grâce aux efforts des syndicats il y a plus d’un siècle. La fête du Travail est l’occasion de se remémorer le rôle important que les syndicats ont joué et qu’ils continuent de jouer comme partenaires de la prospérité de l’Ontario.

Au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, les travailleurs pouvaient facilement être remplacés s’ils se plaignaient ou s’ils contestaient leur travail. Ils ne pouvaient donc souvent pas s’exprimer contre les salaires bas, les longues semaines de travail et les déplorables conditions de travail. Au fur et à mesure que les conditions se détérioraient, les syndicats lancèrent des appels pour des réformes. Bon nombre de ces syndicats luttaient pour syndiquer les travailleurs et pour se faire les porte-voix du changement et de la justice sociale. L’intensification de l’industrialisation fut accompagnée d’une hausse du nombre de syndicats et de travailleurs qui firent la grève pour revendiquer de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail.

Quand les syndicats cherchèrent à obtenir – et qu’ils obtinrent – de meilleures conditions pour leurs membres, les améliorations finirent par être étendues à tous les travailleurs. La journée de travail de huit heures, un juste salaire et la rémunération des heures supplémentaires, l’indemnisation des travailleurs blessés, les lois sur la santé et la sécurité au travail, les lois sur les droits de la personne, l’équité salariale, les congés payés, les congés de maladie, le congé parental et l’assurance-chômage ne sont que quelques-uns des nombreux gains réalisés.

Nous savons que les Ontariens et les Ontariennes qui travaillent dur sont notre plus importante ressource et le fondement de la compétitivité économique de notre province. C’est pourquoi notre gouvernement s’efforce de renforcer la prospérité de l’Ontario et d’atteindre son objectif prioritaire : la croissance de l’économie et la création d’emplois et de possibilités de réussite pour tous. Les syndicats ont de nombreux plans de travail, en particulier la santé et la sécurité, l’établissement de relations productives avec le gouvernement et les entreprises en vue d’atteindre des objectifs communs et d’améliorer la vie des travailleurs.

Bien que les droits des travailleurs se soient fondamentalement améliorés, nous devons demeurer vigilants. À mesure que notre économie et ses lieux de travail évoluent, le puissant partenariat formé par le gouvernement, les syndicats et les employeurs doit continuer de veiller à ce que les employés soient traités équitablement au travail, de lutter pour la sécurité au travail et de combattre le harcèlement en milieu de travail.

C’est pourquoi nous avons augmenté le salaire minimum et adopté une approche uniforme, transparente et équitable qui garantit que les travailleurs reçoivent des augmentations annuelles qui suivent le rythme de l’inflation. Cela contribue à bâtir une économie plus prospère et une société plus équitable pour tous.

Le 8 septembre, les nouvelles dispositions sur la violence et le harcèlement sexuels de la Loi sur la santé et la sécurité au travail entreront en vigueur. Les syndicats et le milieu des affaires se sont associés au gouvernement pour créer des solutions pratiques efficaces en vue de s’attaquer à la prévalence de la violence et du harcèlement sexuels au sein de la main-d’œuvre.

Nous mettons continuellement à jour la législation sur les lieux de travail et sur le travail afin qu’elle reflète des normes du travail convenant à une société moderne et nos objectifs communs de sécurité et d’équité pour l’ensemble de la population ontarienne. Une initiative importante en cours est l'Examen portant sur l’évolution des milieux de travail, qui est un examen des lois en matière d’emploi et de travail dans le contexte de l’économie changeante d’aujourd’hui et de ses milieux de travail. L’Examen portant sur l’évolution des milieux de travail est le premier examen approfondi de la Loi sur les relations de travail et de la Loi sur les normes d’emploi de l’Ontario et nous sommes reconnaissants à nos partenaires essentiels, y compris les syndicats et les autres regroupements de travailleurs.

Misant sur les progrès que nous avons déjà accomplis, nous sommes déterminés à commencer immédiatement à travailler sur un plan pour combler l’écart entre les salaires des femmes et ceux des hommes afin de renforcer notre économie et de créer des possibilités égales de prospérité en éliminant les obstacles qui nuisent à la pleine participation des femmes dans notre main-d’œuvre active. Lorsque nous créons la possibilité pour les femmes de bénéficier d’une sécurité économique, nous créons de la prospérité pour l’ensemble des travailleurs et leur famille. Nous devons combler cet écart entre les salaires des femmes et ceux des hommes. C’est la bonne chose à faire et j’ai hâte d’aller de l’avant avec cet effort important, en partenariat avec les syndicats, les défenseurs de l’égalité des sexes et les employeurs.

Alors que nous célébrons les formidables contribution des travailleurs dans notre province, je tiens à souhaiter à l’ensemble des Ontariennes et des Ontariens une très belle fête du Travail.