Imprimer cette page

DOCUMENT D'INFORMATION

Les inspections éclair ciblent la circulation dans les mines

  • Diffusion : 10 juillet 2015
  • Dernière mise à jour : juillet 2015
  • Voir aussi : Bulletin |  Mines

Les inspecteurs et les ingénieurs miniers cibleront les dangers associatés aux véhicules automobiles et le matériel mobile durant des inspections éclair d’été qui se dérouleront dans les mines souterraines et à ciel ouvert partout en Ontario.

Ces inspections accrues font partie de l’initiative de la province en matière conformité intitulée de sécurité Sécurité au travail Ontario qui a été lancée en juin 2008.

Les inspecteurs et les ingénieurs miniers se concentreront sur les dangers associés au contrôle de la circulation qui peuvent entraîner des blessures ou le décès chez les travailleurs. Les inspecteurs vérifieront que les employeurs prennent des mesures appropriées pour évaluer et aborder ces dangers, ainsi que pour protéger les travailleurs. Cela comprendra de vérifier que les employeurs respectent :

La sécurité dans les mines est une priorité pour le gouvernement de l’Ontario qui a accepté toutes les recommandations présentées dans un récent examen exhaustif sur la santé et la sécurité dans les mines.

De plus, au cours des cinq dernières années, le ministère du Travail a réalisé 18 campagnes d’inspections éclair dans le secteur minier. Elles ont notamment porté sur la gestion de l’eau, l’équipement de sécurité, les systèmes de ventilation, les explosifs, les dangers liés au contrôle des pressions de terrain, les dangers des systèmes de chargement à poches doseuses, le verrouillage et l’étiquetage de l’équipement dans les installations d’extraction et les troubles musculosquelettiques.

Contexte

Les inspections éclair sur le contrôle de la circulation porteront sur différents types de véhicules automobiles et de matériel mobile qui se retrouvent dans les mines souterraines et à ciel ouvert.

Les véhicules automobiles comprennent :

  • les locomotives;
  • les véhicules de roulage comme des camions, des véhicules lourds, des véhicules de transport et des véhicules à bascule.

Le matériel mobile comprend :

  • les chargeuses frontales et les excavatrices.

Des exemples de dangers comprennent notamment le fait d’être heurté, de tomber ou d’être renversé par un véhicule ou du matériel en mouvement lorsque la vision du conducteur est limitée ou obstruée.

Entre 2000 et 2014, 12 travailleurs sont décédés dans des mines de l’Ontario des suites d’incidents impliquant des véhicules automobiles et du matériel mobile. Ces incidents incluent les collisions.

Les mines doivent avoir des politiques et des procédures de contrôle de la circulation en place afin de prévenir les blessures et les décès chez les travailleurs.

De bonnes mesures de contrôle de la circulation comprennent notamment :

  • garantir la visibilité des travailleurs;
  • avoir un éclairage efficace;
  • respecter les exigences législatives concernant la largeur des tunnels et des ouvertures, etc., lorsque des véhicules automobiles sont exploités dans les mines souterraines;
  • fournir de la formation sur les procédures de contrôle de la circulation.

L’Ontario possède environ 40 mines souterraines et des centaines de mines à ciel ouvert et de carrières qui emploient environ 26 000 travailleurs. Un éventail varié de minerai est extrait des mines souterraines de l’Ontario, dont du cuivre, du nickel, de l’or et d’autres métaux précieux comme des diamants, du sel et du gypse.

Cibles des inspections éclair

Les inspecteurs et les ingénieurs miniers visiteront des mines souterraines et à ciel ouvert au cours de la campagne d’inspections éclair.

En particulier, les inspections se concentreront sur les éléments suivants :

  • les mines récemment remises en exploitation et les nouvelles mines;
  • les mines où des dangers associés aux véhicules automobiles et au matériel mobile ont précédemment été observés;
  • les mines ayant un mauvais bilan en matière de conformité.

Les inspecteurs prendront des mesures d’application, au besoin, pour toute violation à la Loi sur la santé et la sécurité au travail et à ses règlements.

Priorités

Les inspections éclair se concentreront sur les priorités clés suivantes :

Mesures et procédures : Les inspecteurs vérifieront que les mines possèdent des mesures et des procédures adéquates pour le contrôle de la circulation et l’exploitation du matériel.

Visibilité des travailleurs : Les inspecteurs vérifieront que les travailleurs portent un casque protecteur avec des matériaux rétroréfléchissants et des survêtements qui leur permettent d’être vus.

Éclairage artificiel efficace : Les inspecteurs vérifieront que de l’éclairage artificiel est disponible lorsque l’éclairage est insuffisant en raison de la nature de l’environnement, du matériel ou de l’exploitation.

Emplacement sécuritaire pour les travailleurs : Les inspecteurs vérifieront que des procédures existent pour garantir que les conducteurs de matériel et les autres travailleurs se retrouvent à un endroit sécuritaire lorsque le matériel est exploité ou déplacé par télécommande.

Exigences de dégagement : Les inspecteurs vérifieront que la conception technique des mines souterraines respecte les exigences législatives en matière de largeur pour les « galeries de roulage » (les tunnels, les autres zones de déplacement et les ouvertures lorsque des véhicules automobiles sont en service). Généralement, ces zones doivent être d’une largeur supérieure d’au moins 1,5 mètre par rapport à la largeur maximale des véhicules. Cela vise à fournir un dégagement suffisant afin que les véhicules puissent être exploités en toute sécurité. L’objectif est de prévenir les blessures chez les « piétons » (les travailleurs à pied).

Formation des travailleurs : Les inspecteurs vérifieront que les travailleurs sont adéquatement formés et supervisés de manière à prévenir les blessures et les décès.

Craig MacBride, Bureau du ministre, 416 326-7709
Jackie Rancourt, Direction des communications, 416 326-1407

ontario.ca/travail-nouvelles
Available in English