Imprimer cette page

Déclaration à l'Assemblée législative
par l’honorable Yasir Naqvi,
ministre du Travail
à l’occasion du 34e anniversaire de la
promulgation de la Loi sur la santé et la sécurité au travail en Ontario

  • Diffusion : 1er october 2013
  • Dernière mise à jour : octobre 2013

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Monsieur le Président, je m’adresse à l’Assemblée législative aujourd’hui pour souligner que le 1er octobre marque le 34e anniversaire de la promulgation, en 1979, de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

Cette loi unique a changé la manière de gérer la santé et la sécurité sur les lieux de travail.

Cette loi reconnaissait trois droits essentiels à la plupart des travailleurs en Ontario :

  • le droit de connaître les dangers sur le lieu de travail;
  • le droit de participer aux affaires qui concernent leur santé et leur sécurité;
  • et le droit de refuser un travail dangereux.

La santé et la sécurité au travail sont devenues la responsabilité de tous.

À l’occasion de cet anniversaire, il est important de reconnaître et de réaffirmer que dans tous les milieux de travail, en Ontario, les travailleurs sont notre plus grande richesse; ils doivent recevoir une formation adéquate et nous devons accroître nos efforts pour les protéger, ainsi que leurs familles.

Nous devons faire le nécessaire pour prévenir les décès au travail, ainsi que les lésions et les maladies professionnelles, et appuyer les familles et les proches des travailleurs.

Nous faisons des progrès dans notre projet de rendre les lieux de travail plus sûrs en travaillant de concert avec toutes les personnes qui partagent cet objectif.

Les blessures au travail diminuent.

Sur les chantiers de construction, et dans les entreprises, les hôpitaux et les écoles, les défenseurs de la santé et de la sécurité rendent les lieux de travail plus sécuritaires.

Depuis 2003, nous avons considérablement réduit le taux de blessures au travail dans la province.

Le nombre de blessures en Ontario a diminué de 30 pour cent.

L’Ontario est actuellement parmi les endroits les plus sécuritaires au Canada où l’on peut travailler.

Mais nous devons faire plus.

Notre gouvernement a pris d’importantes mesures pour réduire et éliminer les blessures au travail.

Nous avons adopté une approche proactive à l’égard de la santé et de la sécurité au travail.

Nous avons augmenté le nombre d’agents d’application de la loi pour veiller à ce que les employeurs observent les règles.

Nous avons réuni l’application de la loi et la prévention sous les auspices de notre nouveau directeur général de la prévention, pour veiller de plus près à ce qu’il n’y ait pas de blessures.

Et bientôt nous allons lancer la première stratégie provinciale de sécurité au travail élaborée grâce aux conseils obtenus auprès de syndicats, d’employeurs, de travailleurs blessés et de groupes communautaires, pour établir des priorités et des règles claires qui guideront nos travaux au cours des années à venir.

Ensemble, en tant que société, nous devons travailler pour créer une forte culture de sécurité, une culture de prévention, dans les lieux de travail de notre province.

Ensemble, nous pouvons prévenir les décès et les blessures au travail.

En tant que ministre du Travail, je suis résolu à faire en sorte que cet objectif se concrétise, pour le bien de tous.

Merci, Monsieur le Président.