Imprimer cette page

Déclaration à l’Assemblée législative
par l’honorable Yasir Naqvi,
ministre du Travail
sur la sensibilisation
à la santé et la sécurité

  • Diffusion : 19 novembre 2013
  • Dernière mise à jour : novembre 2013

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Monsieur le Président, j’ai le très grand plaisir d’annoncer à l’Assemblée que le gouvernement met en place de nouvelles exigences de formation en matière de santé et de sécurité à l’intention de la main d’œuvre de la province.

Cette formation aide à assurer la sécurité des travailleurs.

Monsieur le Président, nous n’avons pas oublié la tragédie de la veille de Noël où quatre travailleurs de la construction ont perdu la vie dans un accident sur un échafaudage.

Nous avons pu voir les conséquences de ces tragédies évitables sur nos collectivités, sur les êtres chers des travailleurs et sur leurs collègues.

Grâces à ces nouveaux programmes de formation, nous voulons nous assurer que cela ne se produise plus jamais.

À la suite de cette tragédie, le gouvernement a créé le Comité consultatif d’experts de la santé et de la sécurité au travail.

Ce comité était dirigé par Tony Dean et formé d’experts de la santé et de la sécurité représentant les travailleurs et les employeurs.

Une formation élémentaire de sensibilisation à la santé et la sécurité pour tous les travailleurs et superviseurs se trouvait aux recommandations nos 14 et 15.

Le comité avait recommandé qu’une norme devrait être établie pour mettre en place un programme de sensibilisation à la santé et à la sécurité pour tous les travailleurs. La transmission de cette information devrait se faire au moment où le travailleur est recruté, c’est à dire avant d’être exposé aux risques associés au milieu de travail et ce programme devrait aussi visé tous les superviseurs responsables de ces travailleurs.

J’étais ici dans cette enceinte lorsque le projet de loi 160, qui jetait les bases de la mise en œuvre des conclusions du comité consultatif, a été adopté avec l’appui des trois parties de l’Assemblée.

Cet appui témoignait d’une vérité inaltérable – soit que la sécurité des lieux de travail repose sur les gens.

Des gens qui veillent les uns sur les autres.

Monsieur le Président, ces nouvelles exigences de formation poseront les fondements d’une culture où la santé et la sécurité est au centre du lieu de travail.

Elles montrent aussi combien nous jugeons important de prévenir les incidents et les blessures dans les lieux de travail avant qu’ils ne se produisent.

Ces changements représentent la plus grande transformation qu’ait entreprise l’Ontario en plus de trente ans concernant ses règles en matière de santé et de sécurité.

Depuis que les recommandations ont été adoptées, le ministère du Travail et notre gouvernement ont travaillé d’arrache-pied pour les mettre en œuvre.

Nous avons nommé le premier directeur général de la prévention de la province, George Gritziotis, qui supervise cette transformation et veille à ce que l’on puisse éviter dès le départ que des travailleurs soient blessés.

Nous avons augmenté le nombre d’agents chargés de l’application de la loi afin de faire respecter les règles par les employeurs.

Nous lancerons la toute première stratégie intégrée de santé et de sécurité au travail à l’échelle de la province — une stratégie élaborée avec l’aide d’employés, d’employeurs, de travailleurs blessés et de groupes communautaires pour établir les objectifs précis et les règles claires qui guideront notre travail au cours des prochaines années.

L’affiche intitulée « Santé et sécurité au travail – La prévention commence ici » est obligatoire dans tous les lieux de travail.

Cette affiche explique en termes simples les droits et responsabilités en matière de santé et de sécurité des travailleurs, des employeurs et des superviseurs.

C’est l’un des nombreux outils qu’utilise le ministère pour encourager les travailleurs à prendre part à la santé et à la sécurité et pour expliquer quand et pourquoi communiquer avec le ministère du Travail.

Et notre méthode fonctionne : les taux de blessures ont diminué de 30 pour 100 depuis 2003.

Mais nous savons qu’il nous reste beaucoup à faire, parce que nous connaissons tous les conséquences de ces blessures et décès en milieu de travail sur nos familles, collectivités, employés et collègues.

Nous ne pourrons jamais mettre un chiffre sur ces tragédies.

Nous connaissons toutefois le poids qui pèse sur nos employeurs, nos entreprises et l’économie globale de l’Ontario.

Dans l’industrie de la fabrication l’année dernière, on a enregistré l’équivalent de 328 années avec interruption de travail.

Trois cent vingt-huit années avec interruption de travail, uniquement dans le secteur de la fabrication.

La perte de productivité est colossale.

Nous ne pouvons permettre à cette situation de continuer et nous avons tous un rôle à jouer.

Le gouvernement est entièrement engagé à faire sa part et à s’assurer que les travailleurs sont formés et protégés comme il se doit.

Et nos exigences de formation élémentaire de sensibilisation sont la prochaine étape visant à rendre nos lieux de travail plus sûrs.

Conçu en partenariat avec des entreprises, des groupes de travailleurs et des municipalités, le programme fera en sorte que les travailleurs et les superviseurs reçoivent une formation en langage clair sur les principes de base de la Loi sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario.

Les travailleurs et les superviseurs peuvent achever cette nouvelle formation en suivant un tutoriel d’une heure individuellement ou en groupes.

Et pour aider les entreprises, particulièrement les petites entreprises, le gouvernement offre gratuitement ces ressources de formation accessibles à nos lieux de travail afin qu’ils disposent des outils et des connaissances dont ils ont besoin pour que nos travailleurs puissent rentrer sains et saufs à la maison et retrouver leur famille à la fin de leur quart de travail.

Ces guides sont fournis dans diverses langues : français, anglais, chinois traditionnel, chinois simplifié, espagnol, hindi, pendjabi, portugais et urdu. Ils peuvent être téléchargés du site Web du ministère du Travail ou commandés auprès de ServiceOntario.

Nos modules d’apprentissage en ligne sont aussi dès maintenant accessibles sur notre site Web, en français et en anglais, et dans d’autres langues au printemps 2014.

La souplesse qu’offre nos modules de formation sera utile pour les utilisateurs et leur permettra de suivre la formation en fonction de l’horaire des travailleurs et de l’entreprise.

Une fois que la formation en ligne est terminée, un employé recevra un certificat qui sera valide pendant toute sa carrière.

Cette nouvelle exigence de formation entrera en vigueur le 1er juillet 2014 et sera obligatoire pour tous les employés et superviseurs courants, particulièrement les nouveaux employés parce que nous savons que les nouveaux et les jeunes travailleurs sont trois fois plus susceptibles de se blesser durant le premier mois de leur emploi que les travailleurs chevronnés.

Ce délai donnera aux entreprises le temps de se préparer pour la formation exigée. Les entreprises qui fournissent déjà une formation répondant à ces nouvelles exigences n’auront pas à participer.

Fondée sur la recommandation du Comité consultatif d’experts, la nouvelle formation élémentaire de sensibilisation portera notamment sur les sujets suivants :

  • les devoirs et les droits des travailleurs aux termes de la Loi sur la santé et la sécurité au travail;
  • les devoirs des employeurs et des superviseurs aux termes de la Loi;
  • les rôles des délégués à la santé et à la sécurité et des comités mixtes sur la santé et la sécurité selon la Loi;
  • les rôles du ministère du Travail, de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail, et de nos partenaires du système de santé et de sécurité aux termes de la Loi;
  • le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail pour ce qui est des renseignements et des directives à fournir concernant les produits contrôlés;
  • les maladies professionnelles.

Il s’agit d’assurer la sécurité des travailleurs et d’aider les entreprises à accroître leur productivité et leur compétitivité.

Voici comment Scott Ingraham, ingénieur d’élaboration de projets pour l’entreprise Powertel Utilities Contractors Limited, a qualifié ce nouveau programme de sensibilisation à la santé et la sécurité :

« Pour rester concurrentielle, une entreprise doit assurer la sécurité. Cette formation fournit une preuve de formation qui profitera aux employeurs. »

La formation est conçue pour expliquer les droits et responsabilités en matière de santé et de sécurité aux travailleurs et travailleuses de notre province afin qu’ils aient les connaissances et les outils nécessaires pour être en sécurité au travail et contribuer au renforcement de l’économie et des collectivités.

Notre objectif est de protéger la vie et le bien-être de toutes les personnes qui travaillent en Ontario, en particulier de celles qui sont le plus vulnérables, et de faire en sorte que leur lieu de travail soit sûr, solide et productif.

C’est un objectif qui peut sauver des vies.

Et c’est un objectif que nous partageons tous.

Merci.