Imprimer cette page

DOCUMENT D'INFORMATION

Des inspections éclair ciblent les troubles musculo-squelettiques


  • Diffusion : 31 janvier 2012
  • Dernière mise à jour : janvier 2012
  • Voir aussi : bulletin

La campagne d'inspections éclair qui se déroulera pendant le mois de février 2012, dans les lieux de travail de l'Ontario, mettra l'accent sur la manipulation manuelle des matériaux susceptible de causer des troubles musculo-squelettiques (TMS).

Les efforts accrus d'application de la loi s'inscrivent dans le cadre de la stratégie provinciale Sécurité au travail Ontario, lancée en juin 2008.

Les TMS sont des blessures et troubles des muscles, tendons, nerfs et disques dorsaux, etc. Ils apparaissent en cas d'exposition répétée à des activités telles que la répétition, l'application de la force (p. ex., soulever et porter des objets lourds) et des positions qui ne sont pas naturelles et qui sont susceptibles de causer des lésions aux os, articulations, ligaments et autres tissus mous.

Les inspecteurs du ministère visiteront des lieux de travail dans tous les secteurs, dont la construction, les soins de santé, le secteur industriel et le secteur minier. Ils cibleront les risques de TMS, lorsque des matériaux sont soulevés, abaissés, portés, poussés ou tirés manuellement.

Les inspecteurs vérifieront également les risques de TMS causés lorsque les travailleurs manipulent des clients dans les lieux de travail du secteur des soins de santé.

Les TMS se produisent dans n'importe quel genre de lieu de travail. En 2010, les TMS représentaient 42 % des demandes d'indemnisation pour blessures avec arrêt de travail déposées à la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT), 40 % des coûts de nouvelles demandes et 43 % des jours de travail perdus en Ontario, selon la CSPAAT.

En 2010, ces statistiques ont signifié :

  • 25 630 lésions avec arrêt de travail causées par des TMS;
  • plus de 739 000 jours de travail perdus;
  • plus de 92 millions de dollars de frais médicaux et coûts pour la CSPAAT découlant des nouvelles demandes d'indemnisation en 2010.

Inspections éclair - cible

Les inspecteurs visiteront les types de lieux de travail qui ont habituellement un nombre élevé de blessures causées par des TMS ou qui présentent des dangers liés aux TMS.

  • Secteur de la construction : Les inspecteurs mettront l'accent sur la construction résidentielle (bâtiments hauts et bas), ainsi que sur la construction industrielle, commerciale et institutionnelle.
  • Secteur des soins de santé : Les inspecteurs visiteront des hôpitaux, des foyers de soins de longue durée (foyers de soins infirmiers) et des maisons de retraite (établissements de soins résidentiels).
  • Secteur industriel : Les inspecteurs peuvent visiter n'importe quel lieu de travail du secteur industriel, mais ils s'attacheront en particulier aux usines et autres lieux de travail qui imposent aux travailleurs des tâches de manutention manuelle physiquement exigeantes.
  • Secteur minier : N'importe quelle exploitation minière peut être inspectée dans le cadre de la campagne d'inspections éclair.

Les inspecteurs prendront les mesures d'application de la loi qui s'imposent lorsqu'ils décèlent des contraventions à la Loi sur la santé et la sécurité au travail et ses règlements.

Priorités

Les inspecteurs cibleront les priorités clés suivantes :

  • Secteur de la construction : Les inspecteurs vérifieront les travaux de maçonnerie, les barres, la toiture et les réseaux électriques dans les chantiers de construction résidentielle (bâtiments hauts et bas) et de construction industrielle, commerciale et institutionnelle. Ils vérifieront le déplacement et l'entreposage des matériaux, l'entretien des lieux, les accès et sorties des lieux de travail, les activités effectuées sur des échelles, l'entretien des véhicules, les machines et le matériel susceptibles d'exiger des efforts physiques intenses des travailleurs.
  • Secteur des soins de santé: Les inspecteurs vérifieront différentes tâches, par exemple : lever et abaisser des objets, pousser et tirer des objets, utiliser et entretenir des chariots dans les aires de services de soutien (nettoyage, préparation des aliments et entretien). Les inspecteurs s'attacheront aussi aux méthodes suivies pour soulever, repositionner et transférer les patients.
  • Secteur industriel : Les inspecteurs cibleront les méthodes suivies pour lever et abaisser des objets, manipuler des matériaux sur des échelles, pousser et tirer des objets. Ils vérifieront si les chariots de travail sont transportés de façon sécuritaire et si les aides d'entrepôt sont correctement organisées et les objets entreposés efficacement de façon à éviter toute manutention inutile des objets.
  • Secteur minier : Les inspecteurs se concentreront sur la façon dont les objets sont entreposés et transportés et sur les pratiques de manipulation des fournitures et du matériel, et vérifieront si des dispositifs sont utilisés pour faciliter la manutention des objets.

Greg Dennis, Bureau de la ministre, 416 326-7710
Jackie Rancourt, Direction des communications, 416 326-1407

ontario.ca/travail-nouvelles
Available in English