Imprimer cette page

DOCUMENT D'INFORMATION

Prévenir les blessures sur les chantiers des carrières et des mines à ciel ouvert


  • Diffusion : 5 juillet 2012
  • Dernière mise à jour : juillet 2012
  • Voir aussi : communiqué

Des inspecteurs et inspectrices du ministère du Travail mèneront partout en Ontario, en juillet, une campagne d'inspections éclair sur les chantiers des exploitations minières à ciel ouvert.

Le renforcement des contrôles s'inscrit dans la stratégie provinciale Sécurité au travail Ontario, lancée en juin 2008.

Les inspecteurs cibleront les dangers reliés au transport de matériaux sur les chantiers des exploitations à ciel ouvert et les dangers reliés aux engins utilisés pour déplacer et transporter ces matériaux.

Ces dangers présentent un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs.

Les agrégats – des matériaux faits de pierre, de sable et de gravier – sont extraits à des milliers de carrières et de mines à ciel ouvert en Ontario. Ils servent à construire les routes et sont utilisés pour presque tous les travaux de construction dans les secteurs résidentiel, commercial et industriel.

Dix travailleurs sont morts dans des carrières et des mines à ciel ouvert en Ontario depuis 2000. Deux d'entre eux étaient affectés à des travaux de concassage, de criblage et de convoiement de roche. Durant cette période, 61 travailleurs ont été grièvement blessés dans des carrières et des mines à ciel ouvert. Quatre d'entre eux étaient affectés à des travaux de concassage, de criblage et de convoiement de roche.

Voici certains des dangers associés au transport de matériaux sur les chantiers :

  • monter dans des véhicules et descendre de ceux-ci d'une manière dangereuse;
  • les collisions entre des véhicules ou entre des véhicules et des piétons, ainsi que les véhicules qui se renversent;
  • mauvaise régulation de la circulation;
  • mauvais entretien des véhicules de roulage;
  • absence d'une marche à suivre pour charger et décharger les matériaux;
  • mauvais entretien des voies de roulage;
  • surcharger les véhicules de roulage et ne pas immobiliser correctement les charges;
  • contact avec des lignes électriques;
  • travaux réalisés aux endroits élevés;
  • voies de roulage escarpées ou trop étroites;
  • absence de moyens de lutte contre les poussières.

Cibles des inspections éclair

Les inspecteurs du ministère des Transports cibleront les carrières et les mines à ciel ouvert :

  • que des inspecteurs n'avaient pas déjà inspectées;
  • où des préoccupations ont été relevées;
  • qui ont un piètre bilan en ce qui concerne l'observation des règlements.

Ils prendront les mesures coercitives qu’ils jugeront nécessaires s’ils constatent toute infraction que ce soit à la Loi sur la santé et la sécurité au travail ou aux règlements qui y sont associés.

Les inspections auront lieu pour :

  • mieux faire connaître les dangers qui compromettent la santé et la sécurité des travailleurs;
  • garantir que les employés, les superviseurs et les employeurs observent les règlements;
  • prévenir les blessures et les maladies que pourraient causer de dangereuses méthodes de travail.

Priorités

Les inspecteurs cibleront en priorité les choses suivantes :

  • Régulation de la circulation. Les inspecteurs vérifieront si les chantiers des exploitations à ciel ouvert ont des méthodes pour protéger les travailleurs contre les véhicules de roulage et les autres véhicules, et si ces méthodes sont convenables et sont observées. La formation obtenue des travailleurs et la signalisation sur les chantiers doivent être conformes aux dispositions du règlement sur les mines et les usines minières.
  • Freins des véhicules. Les inspecteurs vérifieront si les freins des véhicules sont en bon état. Cela est prescrit par le règlement sur les mines et les usines minières.
  • Dispositifs des véhicules. Les inspecteurs vérifieront si la direction, les feux et les autres dispositifs de sécurité des véhicules sont vérifiés avant chaque nouveau poste de travail, et si les résultats des vérifications sont notés sur un registre. Cela est prescrit par le règlement sur les mines et les usines minières.
  • Accès aux véhicules. Les inspecteurs vérifieront si les échelles et les marchepieds des véhicules sont en bon état. Cela est prescrit par le règlement sur les mines et les usines minières.

Greg Dennis, Bureau de la ministre, 416 326-7710
Matt Blajer, Direction des communications, 416 326-7405

ontario.ca/travail-nouvelles
Available in English