Imprimer cette page

Risques de pression différentielle (delta P ou ΔP)
dans les opérations de plongée

Sécurité au travail Ontario
  • Diffusion : 30 août 2012
  • Révision : 1 mars 2014
  • Dernière mise à jour : mars 2014
  • Voir aussi : Plongée

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Une opération de plongée peut comporter de nombreux risques liés au courant. Cette feuille de renseignements porte sur les risques delta P. La pression différentielle, appelée delta P, peut représenter des risques particuliers et mortels pour les plongeurs. Une pression différentielle est créée au point d'intersection de deux plans d'eau de niveaux différents, par exemple à un barrage. Des forces considérables peuvent être engendrées lorsque l'eau passe d'une zone de haute pression à une zone de basse pression. Un plongeur qui travaille dans la zone de haute pression peut être aspiré dans le courant et pris au piège. De graves blessures ou la mort peuvent s'ensuivre.

Un grand nombre d'accidents de plongée professionnels en Ontario se sont produits dans des installations de régularisation des eaux comme des barrages, digues, pompes et autres structures servant à régulariser le niveau de l'eau. Il est possible que ces accidents aient pu être évités si les propriétaires, employeurs et superviseurs de plongée avaient pris toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour protéger les travailleurs, notamment en mettant en place les mesures et procédures nécessaires pour relever et contrôler les risques delta P.

Les risques delta P doivent être identifiés avant le début de l’opération de plongée car une fois qu’un plongeur est pris, il est habituellement trop tard pour mener une opération de sauvetage.

Quelques devoirs généraux des parties du lieu de travail

Employeurs, propriétaires et constructeurs

La Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et le Règlement les opérations de plongée (Règl. de l'Ont. 629/941) exigent que tout employeur, propriétaire ou constructeur d'un chantier où a lieu une opération de plongée :

  • prépare un plan opérationnel et un plan d'urgence par écrit, en consultation avec le ou les superviseurs de plongée désignés.

Le plan opérationnel doit notamment :

  • indiquer, avant le début d’une plongée les mesures et procédures propres au lieu de travail qui permettent de relever les risques delta P et d’y faire face pendant l’opération de plongée;
  • préciser l'autorité de régularisation des eaux qui doit être mise au courant de l'opération de plongée afin de prévenir un lâcher d'eau imprévu en amont de l'opération de plongée ou un changement au débit de l'eau dans une prise d'eau.

Le plan d'urgence doit inclure les mesures et procédures propres au lieu de travail permettant de faire face à une situation d'urgence en plongée dans le cas où un plongeur est pris dans un delta P.

Superviseurs

Aux termes de la LSST et du Règl. de l'Ont. 629/94, les superviseurs de plongée ont notamment les devoirs suivants :

  • veiller à ce que tout plongeur ne soit pas exposé à un risque delta P;
  • mettre fin à l'opération de plongée si la poursuivre risque de mettre en danger un plongeur;
  • veiller à ce que le lieu de l'opération de plongée soit doté du matériel nécessaire pour intervenir en cas d'urgence, par exemple pour secourir un plongeur pris dans un delta P.

Plongeurs

Aux termes de la LSST et du Règl. de l'Ont. 629/94, les travailleurs ont notamment les devoirs suivants :

  • comprendre le plan de l'opération de plongée et le plan d'urgence, en particulier en ce qui concerne les risques delta P;
  • connaître les indicateurs de risques delta P dans le lieu de plongée;
  • signaler tout risque delta P au superviseur;
  • refuser un travail dangereux.

Protection des travailleurs

Il revient aux employeurs, propriétaires, constructeurs et superviseurs de faire en sorte que toutes les parties du lieu de travail respectent les dispositions de la LSST et de ses règlements. Il y a de nombreux facteurs à prendre en considération pour assurer des pratiques de plongée sécuritaires.

Autres obligations CLÉS aux termes de la LSST et des règlements

  • L'employeur doit veiller à ce que toutes les personnes qui participent à une opération de plongée soient compétentes. [Règl. de l'Ont. 629/94, paragraphe 4.1 (2)].
  • L'employeur, le constructeur et le propriétaire doivent veiller à ce que toute installation de régularisation des eaux ou tout ouvrage de prise d'eau situé dans un rayon d'un kilomètre du lieu de plongée soit informé de l'opération de plongée généralement au moins 24 heures avant qu’elle ne commence. [Règl. de l'Ont. 629/94, alinéa 9 (1) c)].
  • Le superviseur de plongée doit expliquer à tous les travailleurs associés à l'opération de plongée le plan opérationnel, le plan d'urgence et les procédures à suivre pendant l'opération de plongée.
    [Règl. de l'Ont. 629/94, alinéa 12 (3) b)].
  • L'employeur, le propriétaire et le superviseur de plongée doivent veiller à ce que tout plongeur soit protégé contre un courant un courant dangereux causé par un delta P.
    [Règl. de l'Ont. 629/94, article 54].

Facteurs de santé et de sécurité et meilleures pratiques

Consulter les lignes directrices sur la plongée [PDF, 1.64 Mb] (en anglais seulement) dans des lieux où il peut exister des risques delta P.

Renseignements sur la sécurité dans les chantiers de construction

Numéro sans frais :

Composer le 1 877 202-0008 n'importe quand pour signaler une blessure grave, un décès ou un refus de travailler. Pour obtenir des renseignements généraux sur la santé et la sécurité au travail, composer ce numéro de 8 h 30 à 17 h, du lundi au vendredi. En cas d'urgence, toujours faire le 911.

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.