Imprimer cette page

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses

Sécurité au travail Ontario
  • Diffusion : Février 2012
  • Dernière mise à jour : février 2012

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Le ministère du Travail renforce l'application de la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et son règlement sur les projets de construction (en anglais seulement), et la sensibilisation aux mesures de sécurité en vue d'améliorer la sécurité dans les métiers de coffreur de béton pour les immeubles bas et de grande hauteur, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses (également appellé couvreur de toits multicouches).

Le taux de blessures avec interruption de travail[ 1 ] pour ces cinq métiers est de deux fois à quatre fois plus élevé que les taux moyens de blessures dans l'industrie de la construction en général. Ces chiffres se fondent sur une analyse des données de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) sur dix ans menée par le ministère et l'Association de santé et de sécurité dans les infrastructures (IHSA).

Obligations générales des parties dans le lieu de travail en vertu de la LSST

Employeurs

Les employeurs et les superviseurs doivent veiller à ce que les travailleurs se conforment aux dispositions de la LSST et de ses règlements.

Exigences principales que doit remplir l'employeur :

  • fournir au travailleur les renseignements, les directives et la surveillance nécessaires à la protection de sa santé et de sa sécurité [alinéa 25 (2) a)];
  • nommer une personne compétente au poste de superviseur [alinéa 25 (2) c)];
  • prendre toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour assurer la protection du travailleur [alinéa 25 (2) h)];
  • formuler par écrit et examiner, au moins une fois par année, sa politique en matière de santé et de sécurité au travail, et élaborer et maintenir un programme visant à la mettre en œuvre si le lieu de travail compte au moins six employés à temps plein [alinéa 25 (2) j)];
  • afficher une copie de sa politique en matière de santé et de sécurité au travail à un endroit bien en vue dans le lieu de travail [alinéa 25 (2) k)].

Superviseurs

La LSST énonce aussi les devoirs du superviseur dans le lieu de travail. Le superviseur doit :

  • veiller à ce que le travailleur travaille de la façon et en utilisant les appareils de protection qu’exigent la loi et les règlements et respecte les mesures à prendre et les méthodes à suivre qu’ils exigent [alinéa 27 (1) a)];
  • veiller à ce que le travailleur emploie ou porte le matériel et les appareils ou vêtements de protection exigés par l’employeur [alinéa 27 (1) b)];
  • informer le travailleur de l’existence de tout danger éventuel ou réel dont il a connaissance et qui menace la santé ou la sécurité du travailleur [alinéa 27 (2) a)];
  • si cela est prescrit, fournir au travailleur des directives écrites sur les mesures à prendre et les méthodes à suivre pour assurer sa protection [alinéa 27 (2) b)];
  • prendre toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour assurer la protection du travailleur [alinéa 27 (2) c)].

Facteurs relatifs à la santé et à la sécurité à prendre en considération

Les employeurs et les superviseurs doivent se poser les questions suivantes pour assurer la santé et la sécurité du lieu de travail :

  • Les dangers liés au travail ont-ils été cernés et des mesures ont-elles été prises pour atténuer tout risque de blessure pour les travailleurs? Il faut veiller à ce que des mesures de planification de la sécurité et des urgences adaptées aux activités visées soient prises avant le début du travail.
  • Les travailleurs ont-ils reçu des directives et instructions suffisantes? Il faut veiller à ce que les travailleurs reçoivent des directives sur la sécurité et la planification des urgences pour les activités qu'ils exécutent.
  • Des travaux devront-ils être exécutés sur des échelles, des échafaudages et des plates-formes de travail? Voir le document intitulé « Provincial Labour Management Health and Safety Committee (PLMHSC) Guideline on Ladder Use in Construction » (PDF; en anglais seulement) (lignes directrices du PLMHSC sur l'utilisation des échelles dans la construction).
  • Des jeunes travailleurs ont-ils été embauchés pour travailler dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses? Il faut veiller à ce que les jeunes travailleurs soient suffisamment formés et supervisés tout le temps.
  • Les surfaces de travail sont-elles exemptes de tout débris susceptible de causer des chutes, trébuchements et glissements? Il faut veiller à ce que les surfaces de travail ne contiennent pas de débris et qu'elles soient traitées avec du sable si elles sont glissantes.
  • Les travailleurs sont-ils adéquatement supervisés par un superviseur compétent? Il faut veiller à ce qu'un superviseur compétent supervise les travaux lorsqu'au moins cinq travailleurs se trouvent sur le chantier.

Coffreur de béton

Quelques dangers courants :

  • Chutes d'un bord non protégé;
  • Glissements, trébuchements et chutes causés par les conditions de la surface de travail;
  • Heurts causés par des objets et du matériel pendant le décoffrage;
  • Planification et supervision des lieux inadéquates;
  • Directives et instructions insuffisantes données aux travailleurs.

Pratiques sécuritaires :

Une bonne planification, des directives, des communications efficaces et une supervision adéquate sont essentielles pour prévenir les blessures subies pendant le coffrage dans des immeubles hauts et bas.

Méthodes pour protéger les travailleurs contre les dangers de chute :

  • Veiller à ce que les travailleurs qui travaillent sur des immeubles hauts soient constamment protégés par les garde-corps ou les systèmes anti-chutes exigés, notamment les garde-corps le long des bords et du périmètre du béton et aux ouvertures des dalles;
  • Veiller à ce que les travailleurs limitent la longueur de leurs systèmes de retenue de sorte qu'ils ne puissent pas adopter une position de travail susceptible de les faire tomber;
  • Maintenir les surfaces de travail horizontales exemptes de débris et de risques de glissement pendant les activités de coffrage exécutées sur des immeubles hauts et bas;
  • Veiller à ce que des mesures et méthodes adéquates soient en place pour prévenir la chute de matériel sur les travailleurs;
  • Veiller à ce que les échafaudages, échelles et appareils de levage soient utilisés et entretenus conformément au règlement et aux directives et recommandations du fabricant.

Poseur de bardage

Dangers :

  • Chutes causées par une installation et une utilisation non autorisées des échelles;
  • Plates-formes de travail non sécuritaires, comme des chevalets de pompage modifiés;
  • Chute de matériel sur les travailleurs;
  • Glissements et trébuchements causés par le mauvais état des surfaces de travail.

Pratiques sécuritaires :

  • Veiller à ce que les travailleurs soient munis de dispositifs anti-chutes et qu'ils les utilisent, si des garde-corps ne peuvent raisonnablement pas être installés.
  • Veiller à ce que les travailleurs suivent les pratiques exemplaires relatives à l'utilisation sécuritaire des échelles, décrites dans le document intitulé « Provincial Labour Management Health and Safety Committee (PLMHSC) Guideline on Ladder Use in Construction » (lignes directrices du PLMHSC sur l'utilisation des échelles dans la construction).
  • Veiller à ce que les travailleurs respectent les directives et recommandations du fabricant sur l'installation, l'utilisation et l'inspection sécuritaires des échafaudages.
  • Veiller à ce que des mesures et méthodes soient en place pour empêcher les travailleurs de marcher sous une plate-forme surélevée et prévenir les chutes de matériel sur les travailleurs.
  • Maintenir les surfaces de travail exemptes de débris et de risques de glissement.

Maçon

Dangers :

  • Dangers de chute entre les niveaux;
  • Glissements, trébuchements et chutes;
  • Chute de matériel sur les travailleurs.

Pratiques sécuritaires :

  • Pendant l'érection d'échafaudages de maçonnerie, suivre les pratiques exemplaires de l'industrie de la construction énoncées dans le document intitulé « PLMHSC Health and Safety Fall Protection Guideline on Masonry Scaffold Erection » (PDF; en anglais seulement) (lignes directrices du PLMHSC sur les protections anti-chutes pour l'érection d'échafaudages de maçonnerie).
  • Pendant l'utilisation des échelles, suivre les pratiques exemplaires recommandées dans le document intitulé « Provincial Labour Management Health and Safety Committee (PLMHSC) Guideline on Ladder Use in Construction « (lignes directrices du PLMHSC sur l'utilisation des échelles dans la construction).
  • Maintenir les plates-formes d'échafaudage et les autres surfaces de travail exemptes de débris et de risques de glissement.
  • Veiller à ce que des mesures et méthodes adéquates soient en place pour éviter que les travailleurs ne soient heurtés par des objets.

Couvreur de toitures-terrasses

Dangers :

  • Dangers de chute entre les niveaux;
  • Chute de matériel sur les travailleurs;
  • Glissements, trébuchements et chutes.

Pratiques sécuritaires :

  • Toujours utiliser un système anti-chute ou un dispositif de retenue attaché à un point d'ancrage solide sur le toit.
  • Pendant l'utilisation des échelles, suivre les pratiques exemplaires recommandées dans le document intitulé « Provincial Labour Management Health and Safety Committee (PLMHSC) Guideline on Ladder Use in Construction » (lignes directrices du PLMHSC sur l'utilisation des échelles dans la construction).
  • Utiliser des clôtures sur les toits plats pour indiquer aux travailleurs les bords du toit.
  • Veiller à ce que des mesures et méthodes adéquates soient en place pour éviter que du matériel ne tombe sur les travailleurs.
  • Maintenir les surfaces de travail exemptes de débris et de risques de glissement.

Autres renseignements sur la sécurité dans les chantiers de construction

Ligne sans frais

Composez le 1 877 202-0008, n'importe quand, pour signaler des blessures graves, des décès ou des refus de travailler. Appelez de 8 h 30 à 17 h, du lundi au vendredi, pour obtenir des renseignements généraux sur la santé et la sécurité au travail. Appelez toujours le 911 en cas d'urgence.

[ 1 ] Le taux de blessures avec interruption de travail correspond au nombre de blessures entraînant du temps perdu au travail par 100 travailleurs.

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.