Imprimer cette page

Sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif

  • Diffusion : février 2017
  • Dernière mise à jour : février 2017
Kevin Flynn, ministre du Travail

C’est aujourd’hui la 18e Journée internationale de sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif, un événement annuel.

Quand nous apprenons que quelqu’un s’est blessé au travail, nous pensons que cette personne a fait une chute ou s’est fracturé une jambe ou un bras.

Toutefois, les lésions attribuables au travail répétitif – ou LATR – sont parmi les blessures professionnelles les plus courantes.

Elles sont causées quand nous répétons constamment un même mouvement sans prendre de pauses, quand notre corps est mis dans une position incommode lors d’un travail répétitif ou quand nous faisons des efforts physiques intenses.

Les téléphones intelligents, par exemple, se révèlent être un nouveau danger. Le temps que nous passons à écrire et à lire des textos et des courriels peut nuire à notre posture, et cela peut causer d’autres troubles.

Que vous soyez un jeune chargé de remplir les rayons d’un magasin à Toronto ou quelqu’un qui travaille devant un ordinateur à London, les LATR peuvent toucher tout le monde.

N’importe où.

N’importe quand.

Les LATR liées au travail peuvent être causées par une activité banale – par quelque chose d’aussi simple que de taper sur un clavier –, mais les séquelles peuvent être dévastatrices.

Certains travailleurs finissent par éprouver constamment, durant des années, de douleurs aux mains, aux poignets, aux avant-bras ou aux épaules.

D’autres souffrent tellement qu’ils sont incapables de passer une bonne nuit de sommeil et ont même du mal à sortir du lit.

Les LATR causent énormément de douleur et de souffrance à des dizaines de milliers de travailleurs chaque année, partout en Ontario. Elles sont pourtant souvent négligées.

Nous soulignons donc la Journée de sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif pour encourager la prévention de ces blessures qui peuvent changer radicalement la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes.

Le site Web du ministère du Travail offre des ressources diverses. Vous y trouverez notamment des vidéos, des feuilles de renseignements, des lignes directrices et des affiches.

Vous y trouverez aussi des dizaines d’exemples sectoriels qui montrent comment les risques peuvent être éliminés ou maîtrisés par de bonnes méthodes de travail et des façons novatrices d’aménager les lieux de travail.

Dans le cadre de la stratégie Sécurité au travail Ontario que nous employons pour faire observer les règlements sur la santé et la sécurité au travail, nous menons aussi des inspections éclair qui ciblent les troubles musculosquelettiques, qui est une autre façon de décrire les lésions attribuables au travail répétitif.

Notre gouvernement tient à ce que les travailleuses et travailleurs ontariens soient protégés au travail contre les blessures et d’autres risques importants pour leur santé, pour qu’ils puissent rentrer chez eux sains et saufs après leur journée de travail.

Cela dit, la sécurité au travail commence par la collaboration de tous et chacun pour créer des lieux de travail sûrs et sains.

Redoublons donc nos efforts pour nous attaquer à ces dangers dans nos lieux de travail.

Et engageons-nous ensemble à veiller à ce que les travailleurs soient protégés contre tous les dangers qui pourraient leur causer des années de douleur.

Kevin Flynn
Ministre du Travail