Table des matières | Imprimer Imprimer cette page

4.  Intervention d'urgence

  • Diffusion : septembre 2014
  • Dernière mise à jour : septembre 2014

Dans le cadre du rôle en matière de protection civile qui incombe aux SCR en vertu du PPIUN, des membres des SCR ont participé à l’exercice Huron Challenge (Trillium Resolve) en octobre 2012. Il s’agissait d’un exercice opérationnel de cinq jours, basé sur des scénarios visant à tester l’interopérabilité, les plans et les procédures, face à une catastrophe naturelle ayant un impact sur la centrale de Bruce Power et sur la région du Nord-Est du lac Huron.

Huron Challenge IV (Trillium Resolve) était un exercice complexe qui s’est déroulé sur plusieurs jours et sur une zone étendue. Il était dirigé par Gestion des situations d’urgence Ontario (GSUO), en étroite collaboration avec Bruce Power. Environ 50 organisations y ont participé, dont des groupes d’intervention d’urgence au palier municipal et régional, ainsi que des représentants de ministères provinciaux et fédéraux.

La série d’activités qui constituaient cet exercice était conçue de manière à permettre à la communauté de partenaires de se réunir, de partager, d’apprendre et de se former, afin que tous les paliers de gouvernement et autres intervenants soient préparés à intervenir efficacement en cas de catastrophe naturelle régionale touchant l’infrastructure locale et la centrale de Bruce Power.

Au début du troisième jour de l’exercice, GSUO a annoncé qu’un incident important s’était produit pendant la nuit à la centrale nucléaire de Bruce. Comme l’exige le PPIUN, les membres du Groupe de surveillance et d’assurance de la sécurité sanitaire (GSASS) ont reçu l’instruction de se retrouver au Centre provincial des opérations d’urgence (CPOU) afin de faire les préparatifs nécessaires en réponse à l’incident. Le laboratoire des SCR a été mis en état d’alerte et ses opérations de routine ont été suspendues. Au fur et à mesure du déroulement de l’exercice tout au long de la journée, des mises à jour étaient fournies sur la situation à la centrale nucléaire Bruce ainsi que sur les mesures prises. Une ressource importante dévoilée lors de cet exercice a été l’utilisation du système fédéral de cartes électroniques. Ce logiciel permet d’afficher des mesures de rayonnement aériennes et au sol, qui se sont avérées un outil précieux dans l’identification des régions potentielles de contamination. Cet outil a été très utile pour déterminer les endroits où les équipes de prélèvement d’échantillons sur le terrain pourraient être déployées sans danger. Des échantillons d’aliments simulés ont été prélevés et envoyés au SCR le quatrième jour de l’exercice, mais ces échantillons n’ont pas été analysés dans le cadre de l’exercice.

Un examen effectué après l’exercice a relevé les principales réussites suivantes de l’exercice Huron Challenge IV. La conception, les intrants du scénario, le soutien organisationnel (logistique, installations, communications, etc.) ont été efficaces et ont satisfait aux exigences du GSASS. L’exercice s’est ainsi déroulé sans anicroche et a permis de tester les capacités logistiques du groupe. L’exercice a démontré une excellente collaboration entre tous les membres du GSASS. Il a renforcé l’importance d’avoir des communications et des mises à jour constantes tout au long de l’évolution d’une situation d’urgence afin de permettre l’élaboration de stratégies efficaces lorsque des problèmes surgissent. Enfin, nos collègues fédéraux, sous la direction de Santé Canada, par leur déploiement important de moyens techniques et humains, ont démontré leur engagement solide à l’égard du plan du GSASS et du PPIUN.

précédent | suivant

ISSN 1929-2902