Table des matières | Imprimer cette page

Annexe A – Graphiques statistiques


  • Diffusion : mars 2017
  • Dernière mise à jour : mars 2017

Figure 1 : Taux de demandes pour blessure avec interruption de travail acceptées (Provinces et territoires du Canada)

Diagramme à barres comparant le taux de blessure avec interruption de travail pour chaque province et chaque territoire, et pour le Canada dans l’ensemble, de 2005 à 2014. En 2014, le Manitoba affiche le taux le plus élevé de blessure avec interruption de travail : 3,17 blessures pour 100 travailleurs. C’est l’Ontario, en 2014, qui a le taux le moins élevé de blessure avec interruption de travail : 0,92 blessure pour 100 travailleurs. Le taux de blessure avec interruption de travail dans l’ensemble du Canada en 2014 est de 1,56 pour 100 travailleurs. Pour voir les données complètes, se reporter au tableau ci-dessous.
Tableau : Figure 1
  2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
T.-N. 2,52 2,36 2,25 2,15 2,07 2,03 1,99 1,76 1,78 1,73
Î.-P.-É 1,42 1,35 1,37 1,35 1,33 1,21 1,28 1,35 1,22 1,39
N.-É. 3,03 2,80 2,72 2,59 2,33 2,21 2,08 2,01 1,92 1,90
N.-B. 1,42 1,33 1,36 1,36 1,29 1,35 1,26 1,18 1,13 1,15
Qc 2,88 2,69 2,44 2,32 2,02 1,97 1,93 1,85 1,82 1,80
Ont. 1,79 1,61 1,53 1,45 1,20 1,15 1,05 1,01 0,95 0,92
Man. 4,75 4,65 4,31 4,08 3,54 3,37 3,27 3,33 3,12 3,17
Sask. 3,95 3,93 3,72 3,57 3,33 3,15 2,90 2,81 2,57 2,24
Alb. 2,23 2,24 1,98 1,73 1,51 1,42 1,49 1,39 1,34 1,31
C.-B. 3,09 3,12 3,06 2,96 2,35 2,27 2,33 2,34 2,30 2,27
Yuk. 2,33 2,63 2,90 2,73 2,38 2,12 2,28 2,14 1,87 2,07
T.N.-O. et Nt 2,74 2,71 2,73 2,51 2,17 2,45 2,37 2,13 2,21 2,33
Canada 2,56 2,39 2,24 2,12 1,82 1,76 1,72 1,65 1,60 1,56

Source : Association des commissions des accidents du travail du Canada, notes afférentes disponibles dans son site Web.



Figure 2 : Nombre et taux de demandes pour blessure avec interruption de travail acceptées par la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (année de l’incident)

GraphiqueDiagramme à barres et linéaire montrant une baisse graduelle des taux de blessure avec interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 1 et de l’annexe 2, de 2006 à 2015. Les lignes montrent que les taux de blessure avec interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 2 sont de façon constante plus élevés que ceux des employeurs de l’annexe 1. Inversement, les barres subdivisées montrent que le nombre de demandes pour blessure avec interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 1 est de façon constante plus élevé que celui des employeurs de l’annexe 2. La ligne montrant les taux pour les employeurs de l’annexe 1 culmine, en 2007, à 1,55 blessure pour 100 travailleurs et baisse à 0,85 en 2015. La ligne montrant les taux de blessure avec interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 2 est plus élevée que pour les employeurs de l’annexe 1 dans l’ensemble. Les taux de blessure avec interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 2 diminuent, passant de 2,59 en 2006 à 1,8 en 2015. Les barres illustrant le nombre total de demandes concernant les employeurs de l’annexe 1 et de l’annexe 2 culminent à 83 184 en 2006 et diminuent à 51 570 en 2015. Pour voir les données complètes, se reporter au tableau ci-dessous.
Tableau : Figure 2
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Annexe 1 67 406 64 531 61 992 50 104 46 160 43 371 42 702 41 508 40 585 38 953
Annexe 2 15 778 16 339 16 268 14 739 14 040 13 301 12 823 12 922 13 103 12 617
Total 83 184 80 870 78 260 64 843 60 200 56 672 55 525 54 430 53 688 51 570
Taux - Annexe 1 (pour 100 travailleurs) 1,61 1,55 1,51 1,27 1,15 1,05 1,01 0,95 0,92 0,85
Taux - Annexe 2 (pour 100 travailleurs) 2,59 2,65 2,56 2,10 2,00 1,91 1,85 1,85 1,90 1,80

Source : Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail, Les chiffres : Rapport statistique de 2015, annexes 1 et 2.



Figure 3 : Nombre et taux de demandes pour blessure sans interruption de travail acceptées par la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (Année de l’incident)

Diagramme à barres et linéaire illustrant le nombre et le taux de demandes pour blessure sans interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 1 et de l’annexe 2 graduellement en baisse pour la période de 2005 à 2015. Les lignes montrent que les taux de blessure sans interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 1 sont de façon constante plus élevés que ceux concernant les employeurs de l’annexe 2. De même, les barres subdivisées montrent que le nombre de demandes pour blessure sans interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 1 est de façon constante plus élevé que pour ceux de l’annexe 2. La ligne montrant les taux de blessure sans interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 1 culmine, en 2005, à 4,11 blessures pour 100 travailleurs et diminue à 2,36 en 2015. La ligne montrant les taux de blessure sans interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 2 est plus basse que pour l’annexe 1 dans l’ensemble. Les taux de blessure sans interruption de travail pour l’annexe 2 ont diminué, passant de 3,11 en 2005 à 2,09 en 2015. Les barres montrant le nombre total de demandes pour blessure sans interruption de travail concernant les employeurs de l’annexe 1 et de l’annexe 2 culminent à 185 737 en 2005 et baissent à 122 133 en 2015. Pour voir les données complètes, se reporter au tableau ci-dessous.
Tableau : Figure 3
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Annexe 1 167 382 157 487 144 489 115 340 108 660 108 954 109 648 110 120 110 196 107 504
Annexe 2 18 355 17 816 17 182 16 503 15 192 15 192 14 371 15 208 15 328 14 629
Total 185 737 169 638 161 671 131 843 123 852 123 675 124 019 125 328 125 524 122 133
Taux - Annexe 1 (pour 100 travailleurs) 4,11 3,77 3,52 2,93 2,71 2,64 2,59 2,53 2,49 2,36
Taux - Annexe 2 (pour 100 travailleurs) 3,11 2,93 2,70 2,36 2,16 2,12 2,18 2,18 2,22 2,09

Source : Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail, Les chiffres : Rapport statistique de 2015, annexes 1 et 2.



Figure 4 : Décès traumatiques (Année du décès)

Diagramme à barres comparant les données sur les décès traumatiques pour chaque année, de 2006 à 2015. Pour chaque année, une paire de barres compare le nombre total de demandes pour décès traumatiques acceptées par la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) avec le nombre total de décès traumatiques en Ontario. Le nombre le plus élevé de demandes pour décès traumatiques acceptées par la CSPAAT est de 90 en 2007, tandis que le nombre total de décès traumatiques en Ontario durant cette même année était de 102. Le nombre le moins élevé de demandes pour décès traumatique acceptées par la CSPAAT est de 61 en 2015, avec un total de 72 décès traumatiques en Ontario durant cette même année. Pour voir les données complètes, se reporter au tableau ci-dessous.
Tableau : Figure 4
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Annexe 1 (année du décès) 74 83 60 62 63 71 64 82 64 57
Annexe 2 (année du décès) 3 7 4 6 6 5 6 5 1 4
Nombre de demandes pour décès causé par un événement traumatique acceptées par la CSPAAT (année du décès) 77 90 64 68 69 76 70 87 65 61
Nombre de décès traumatiques en Ontario : ministère du Travail et CSPAAT (année du décès) 102 102 79 77 85 94 78 102 81 72

Sources : Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT), Les chiffres : Rapport statistique de 2015, annexes 1 et 2, et Day of Mourning Fatalities Report : 2006 à 2015.



Figure 5 : Demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées

Diagramme à barres comparant les données sur les demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées chaque année, de 2006 à 2015. Pour chaque année, une paire de barres compare le nombre total de demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées par la CSPAAT par année d’admissibilité et le nombre total de demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées par la CSPAAT par année de décès en Ontario. Le nombre le plus élevé de demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées par année d’admissibilité est de 301 en 2010, tandis que le nombre de demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées par année de décès en Ontario pour cette même année était de 174, ce qui constitue également un record sur dix ans. Le nombre le moins élevé de demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées par année d’admissibilité est de 181 en 2013 avec 141 demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées par année de décès en Ontario durant cette même année. Pour voir les données complètes, se reporter au tableau ci-dessous.
Tableau : Figure 5
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Annexe 1 (année d'admissibilité) 196 228 221 229 250 190 190 158 167 175
Annexe 2 (année d'admissibilité) 34 51 36 32 51 38 32 23 42 37
Nombre de demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées par la CSPAAT (année d'admissibilité) 230 279 257 261 301 228 222 181 209 212
Nombre de demandes pour décès causé par une maladie professionnelle acceptées par la CSPAAT (année du décès) 143 153 172 170 174 164 164 141 152 154

Sources : Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT), Les chiffres : Rapport statistique de 2015, annexes 1 et 2, et Day of Mourning Fatalities Report : 2006 à 2015.



Figure 6 : Blessures critiques signalées au ministère du Travail et taux de blessures critiques (année de l'incident)

Graphique. Consulter le tableau ci-dessous pour obtenir toutes les données.
Tableau : Figure 6
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Nombre de blessures critiques 1 150 1 270 1 194 1 166 1 104 966 1 147 1 130 1 095 873
Taux de blessures critiques 19,49 21,22 19,81 19,93 18,56 15,91 18,76 18,12 17,40 13,75

Sources : Banques de données du ministère du Travail 2006 à 2015 et calcul du ministère du Travail fondé sur les Enquêtes sur la population active menées par Statistique Canada de 2006 à 2015.

Note : Les taux de blessures critiques sont calculés par le ministère du Travail en fonction du nombre de décès signalés, divisé par le nombre de personnes occupant un emploi relevant de la compétence provinciale.



Figure 7 : Taux de décès traumatiques et de décès causés par une maladie professionnelle (Année du décès)

Graphique. Consulter le tableau ci-dessous pour obtenir toutes les données.
Tableau : Figure 7
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Taux de décès traumatiques en Ontario - ministère du Travail et CSPAAT (année du décès) 17,29 17,04 13,11 13,16 14,29 15,48 12,76 16,36 12,87 11,34
Taux de décès causés par une maladie professionnelle - CSPAAT (année du décès) 24,24 25,56 28,54 29,05 29,26 27,00 26,82 22,61 24,15 24,24

Sources : Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT), Day of Mourning Fatalities Report : 2006-2015 et calcul du ministère du Travail fondé sur les Enquêtes sur la population active menées par Statistique Canada de 2006 à 2015.

Note: Les taux de décès sont calculés par le ministère du Travail en fonction du nombre de décès signalés, divisé par le nombre de personnes occupant un emploi relevant de la compétence provinciale.



Figure 8 : Proportion de décès traumatiques, de demandes pour blessure avec interruption de travail acceptées et d’emplois dans les petites entreprises (Annexe 1)

Graphique. Consulter le tableau ci-dessous pour obtenir toutes les données.
Tableau : Figure 8
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Moyenne 10 ans
Demandes pour décès traumatique acceptées par la CSPAAT (Année de l'incident) 67,57 % 62,50 % 61,67 % 67,80 % 71,67 % 50,75 % 65,63 % 64,56 % 71,88 % 50,94 % 63,49 %
Demandes pour blessures avec interruption de travail acceptées par CSPAAT (Année de l'incident) 27,82 % 27,92 % 28,24 % 29,07 % 29,32 % 29,89 % 30,05 % 31,52 % 31,65 % 32,87 % 29,84 %
Petites entrepreises : proportion d'emplois 28,01 % 28,05 % 28,10 % 28,33 % 28,47 % 28,44 % 28,52 % 28,77 % 28,91 % 28,92 % 28,45 %

Sources : Données de la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT), 2006 à 2015, et tableau CANSIM 282-0042.



Limites des données contenues dans le présent rapport et méthodologie

Certaines limites s’appliquent aux données sur la santé et la sécurité au travail du présent rapport :

  • Les emplois dans la province sont une estimation du ministère du Travail axée sur les données de l'Enquête sur la population active de Statistique Canada.
  • Les données du ministère sur l’application de la loi peuvent varier à la suite de ses activités dans ce domaine et de ses enquêtes sur les événements.
  • Les statistiques enregistrées par le ministère du Travail et par la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail ne peuvent pas être comparées directement. Chaque organisation assure le suivi des incidents signalés selon son mandat et ses obligations aux termes de la loi. Par exemple, une blessure ou un décès qui est signalé au ministère du Travail peut ne pas être signalé à la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail, ce qui explique la différence entre le nombre d’incidents enregistré.
  • Les blessures critiques ne comprennent que celles qui ont été signalées au ministère et n’englobent pas nécessairement les blessures critiques au sens de la Loi sur la santé et la sécurité au travail. Le ministère du Travail enquête sur les travailleurs visés par la Loi sur la santé et la sécurité au travail. Dans les banques de données du ministère, les blessures critiques peuvent inclure celles qu’ont subies des personnes autres que les travailleurs, qui doivent être signalées. Ces données sont celles qui ont été signalées au ministère et n’illustrent pas nécessairement ce qui s’est réellement passé sur le lieu de travail.
  • Le ministère du Travail surveille et signale les décès sur les lieux de travail couverts par la Loi sur la santé et la sécurité au travail. Sont exclus les décès attribuables à des causes naturelles, les décès en milieu de travail de personnes autres que des travailleurs, les suicides, les décès découlant d’un acte criminel ou d’un accident de la circulation (sauf si la Loi sur la santé et la sécurité au travail est également concernée), ainsi que les décès découlant d’une exposition professionnelle remontant à de nombreuses années.
  • D’autres statistiques excluent certaines personnes non couvertes par la Loi de 1997 sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail.
  • Le délai entre la date de l’incident et son évaluation pour déterminer s’il est lié ou non au travail peut également avoir une incidence sur les statistiques.
  • De nombreux facteurs ont une incidence sur la sécurité en milieu de travail, notamment les tendances sociales ainsi que les tendances relatives à la main-d’œuvre et au milieu de travail. Par conséquent, l’amélioration des taux de maladies, de blessures et de décès liés au travail ne peut uniquement être attribuée aux mesures décrites au présent rapport.

précédent | suivant