Table des matières | Imprimer  Imprimer cette page

Comprendre les risques de douleurs et blessures liées à un manque d’ergonomie au travail ou les TMS

  • Diffusion : décembre 2009
  • Dernière mise à jour : décembre 2009

Il est important de comprendre ce que sont les risques de douleurs et de blessures liées à un manque d’ergonomie au travail ou de TMS. Même si plusieurs facteurs peuvent accroître le risque de TMS, les principaux dangers sont :

  • la force;
  • les postures fixes ou contraintes;
  • la répétition.

Les autres risques de TMS et facteurs associés au lieu de travail qui devraient être considérés comme des facteurs de risque susceptibles de provoquer des douleurs et des blessures ou des TMS sont, notamment :

  • la pression de contact;
  • la vibration des mains ou des bras;
  • la vibration de tout le corps;
  • les températures extrêmes;
  • l’organisation du travail et les méthodes de travail.

La force est la quantité d’efforts fournis par les muscles. Toutes les tâches de travail exigent que les travailleurs sollicitent leurs muscles pour employer une certaine force. Cela dit, lorsqu’une tâche exige que les travailleurs fournissent un niveau d’effort trop important pour un muscle en particulier, le muscle ou les tendons, les articulations et les autres tissus mous qui s’y rattachent peuvent s’abîmer. Cette détérioration peut être provoquée par un seul mouvement ou un seul geste qui exige que les muscles produisent un niveau de force très élevé. En revanche, la détérioration survient, le plus souvent, lorsque les muscles produisent, à répétition, des niveaux de force modérés ou élevés pendant une longue période de temps ou lorsque le corps est dans une position inconfortable.

Certaines tâches de travail exercent une grande force sur différentes parties du corps. Par exemple, soulever une lourde charge qui est loin du corps augmente la pression sur le bas du dos. Cela peut abîmer les disques de la colonne vertébrale et les vertèbres.

Une autre source de force sur le corps est le travail accompli avec des outils manuels qui ont des bords durs ou coupants. Par exemple, poser les avant-bras sur le bord dur d’un bureau peut également abîmer les tendons, les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs sous la peau. C’est ce qui est couramment appelé une pression de contact.

précédent | suivant