Table des matières | Imprimer  Imprimer cette page

Comprendre la répétition

  • Diffusion : décembre 2009
  • Dernière mise à jour : décembre 2009

Le risque de contracter un TMS s’accroît lorsque certaines parties du corps sont utilisées à répétition sans guère ménager de pauses ou de périodes de repos. Les tâches hautement répétitives peuvent entraîner de la fatigue, des lésions tissulaires et, éventuellement, de la douleur et de l’inconfort. Ceci peut survenir même si la force est faible et si les postures de travail sont plutôt naturelles. Le risque de TMS s’accroît si l’action répétitive nécessite aussi une force importante et/ou une posture peu naturelle.

Le risque de TMS associé à la répétition s’accroît à mesure que :

  • Le nombre ou la rapidité des actions s’accroît.
  • La force que les muscles utilisés doivent exercer augmente.
  • L’articulation du corps s’éloigne de la position neutre.
  • La durée pendant laquelle la tâche est effectuée sans pause augmente.

précédent | suivant