Table des matières | Imprimer cette page

Annexe D : Exposition au bruit dans les domaines de la construction, de l'exploitation minière, de l'agriculture et de la lutte contre l'incendie

  • Diffusion : le 5 décembre 2016
  • Dernière mise à jour : décembre 2016

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Bruit dans le secteur de la construction

Il y a de nombreuses tâches bruyantes dans le secteur de la construction. Parmi les principales sources de bruit, mentionnons les outils à percussion (comme les brise-béton), les explosifs (comme ceux du dynamitage et des outils à cartouche), le matériel pneumatique et les moteurs à combustion interne. MM. Sinclair et Haflidson de l'Association ontarienne de la sécurité dans la construction (appelée maintenant l'Association de santé et sécurité dans les infrastructures) ont étudié le bruit dans le secteur de la construction en Ontario. Leur étude du début des années 1990 comprenait diverses catégories de construction et portait sur 27 chantiers de construction et installations d'entrepreneurs en Ontario. Les mesures dosimétriques de bruit provenant de cette étude ont révélé les données suivantes : remise à neuf d'une centrale thermique (107,7 dBA), travaux d'une gravière (100,7 dBA), travaux d'égout et d'aqueduc (98,8 dBA), entretien dans un bâtiment (95,2 dBA), fabrication de tôle (94,9 dBA), construction de routes et de ponts (93,2 dBA) et construction résidentielle (93,1 dBA).

En outre, le tableau suivant indique les niveaux de bruit en dBA associés au fonctionnement du matériel que l'on retrouve dans les chantiers de construction.

Mesures de niveau de bruit habituelles pour du matériel de construction [1]
Matériel[2] Niveau de bruit (dBA) à la position de l'opérateur
Grues 78 à 103
Pelles rétrocaveuses 85 à 104
Chargeurs 77 à 106
Niveleurs 86 à 106
Racleuses 97 à 112
Trancheuses 95 à 99
Batteuses de pieux[3] 119 à 125
Compacteurs 90 à 112
Rectifieuses 106 à 110
Scies à chaîne 100 à 115
Scies à béton 97 à 103
Buses de jet de sable 111 à 117
Marteaux perforateurs 100 à 115
Compresseurs 85 à 104

Bruit dans le secteur de l'exploitation minière

La majeure partie de l'exposition au bruit dans l'exploitation minière découle de la nécessité d'utiliser de la machinerie lourde sous terre, mais une conception soignée, une nouvelle technologie et de nouveaux matériaux peuvent être utilisés pour réduire cette exposition. L'évaluation du bruit dans des installations minières doit déterminer les sources de bruit afin d'appliquer efficacement la hiérarchie de mesures de lutte contre le bruit. Le tableau ci-dessous indique quelques sources de bruit et expositions dans les mines et les installations minières.

Sources de bruits et expositions dans les mines et les installations minières[4]
Source de bruit Plage (dB) Point milieu
Haveuses 83 à 93 88
Locomotives (électriques) 85 à 95 90
Chariots de transport 90 à 100 95
Chargeurs 95 à100 98
Cisailleuses a paroi longue 96 à 101 99
Convoyeurs à chaîne 97 à 100 99
Mineurs continus 97 à 103 100
Chargeurs-culbuteurs 97 à 102 100
Ventilateurs 90 à 110 100
Outils à percussion hydrauliques 114 à 120 117

Bruit dans le secteur de l'agriculture

Les sources de bruit dangereux en agriculture comprennent la machinerie, le matériel et le bétail.

Exemples de niveaux de bruit[5]
Source de bruit Plage (dB)
Mue; cris classiques 60 à 70
Tracteur au ralenti; transporteurs 80
Camions diesel; tondeuses à gazon motorisées 95
Outils motorisés 100

Bruit dans le secteur de la lutte contre l'incendie

Étude du NIOSH sur les niveaux de bruit dans des évaluations de services d'incendie[6]
Description de tâche/source Niveaux de bruit moyens
(dBA)
Niveaux de bruit maximums
(dBA)
Conducteur 84 à 88 106 à 109
Strapontin 85 à 88 105 à 106
Échelle à timonier 75 97
Services médicaux d'urgence 78 100
Ventilation (sciage/soufflante) 87 à 109 110 à 114
Désincarcération (ciseaux/écarteurs) 90 à 106 98 à 115
Extinction d'un incendie (échelles/pompes à eau) 89 à 91 84 à 98
Caserne de pompiers (essai d'alarme, d'outil et de moteur) 88 à 101 92 à 116
Caserne de pompiers (salle de repos) 67 68

précédent | suivant


[1]Source : Manuel de santé et sécurité de l'industrie de la construction de l'Association de santé et sécurité dans les infrastructures, chapitre 14 : Protection de l'ouïe.

[2] En règle générale, le matériel neuf est plus silencieux que le matériel plus ancien.

[3] Les batteuses de pieux et les fixateurs à cartouches génèrent un son intermittent ou ponctuel.

[4] Source : McBride, D. « Noise-induced hearing loss and hearing conservation in mining », Journal of Occupational Medicine, vol. 54, n° 5, (2004) .

[5] Source : Publication des Services de promotion de la sécurité dans les lieux de travail de l'Ontario « Agricultural Safety Topics – Protecting Against Noise »

[6] Source : Publication du National Institute for Occupational Safety and Health, « Promoting Hearing Health among Fire Fighters  ».

ISBN 978-1-4606-9209-7 (HTML)

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.