Imprimer cette page

Protéger les personnes travaillant à l’extérieur contre les morsures de tiques et la maladie de Lyme

  • Diffusion : 6 juillet 2012
  • Dernière mise à jour : août 2016

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Quel est le risque pour la santé?

Les tiques à pattes noires qui peuvent transmettre la maladie de Lyme sont présentes en Ontario. Les personnes travaillant à l’extérieur dans certaines régions courent le risque d’être mordues par des tiques et d'être atteintes de la maladie de Lyme et devraient donc se protéger.

Qu’est-ce que la maladie de Lyme?

La maladie de Lyme est une infection causée par une bactérie appelée Borrelia burgdorferi. En Ontario, elle se propage uniquement par la morsure de tiques à pattes noires (auparavant appelées tiques du chevreuil). Les tiques à pattes noires ne sont pas toutes infectées par la bactérie. On les observe le plus souvent dans les régions boisées, les herbes hautes et les buissons, et elles prospèrent dans les milieux humides. Même si le risque est faible, des tiques à pattes noires peuvent être présentes presque n'importe où en Ontario puisque les oiseaux migratoires peuvent contribuer à leur dispersion. Les tiques sont plus actives pendant les mois d'été, mais on peut en observer toute l'année quand la température est supérieure au point de congélation.

Les symptômes de la maladie de Lyme se manifestent habituellement en une à deux semaines, mais ils peuvent aussi survenir dans les trois jours ou plusieurs mois après la morsure par une tique infectée. Pour transmettre la maladie, une tique doit être attachée et se nourrir pendant au moins 24 heures. Les symptômes et les signes précoces peuvent comprendre de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires, de la fatigue, une raideur dans la nuque et une irruption cutanée qui se propage. Si ces symptômes se manifestent, consultez un médecin immédiatement. Consultez votre médecin ou un fournisseur de soins de santé immédiatement si vous avez ces symptômes ou que vous ne vous sentez pas bien dans les semaines suivant une morsure de tique. N'oubliez pas de préciser au médecin la nature de votre emploi à l'extérieur et si vous avez travaillé dans une région où vous avez pu être exposé à des tiques. La plupart des cas de maladie de Lyme sont traités avec succès par l'administration d'antibiotiques.

La maladie de Lyme ne peut se transmettre d'une personne à une autre ni d’un animal à une personne. Cependant, les animaux peuvent transporter des tiques infectées.

Des tiques infectées sont couramment présentes dans les régions ci-dessous :

  • Parc provincial Long Point sur la rive nord-ouest du lac Érié
  • Parc provincial Turkey Point sur la rive nord-ouest du lac Érié
  • Parc provincial Rondeau sur la rive nord du lac Érié
  • Parc national du Canada de la Pointe-Pelée sur la rive nord du lac Érié
  • Parc provincial Pinery sur la rive sud-est du lac Huron
  • Parc de la vallée de la Rouge à l'est de la région du grand Toronto
  • Réserve nationale de faune de Prince Edward Point sur la rive nord-est du lac Ontario
  • Zone de protection de la nature du Marais Wainfleet sur la péninsule du Niagara

Santé publique Ontario a également produit une carte des zones à risque pour la maladie de Lyme, où l’on a observé des tiques à pattes noires et où l’on sait qu’elles vivent.

Les tiques infectées sont de plus en plus courantes dans la région de Rainy River dans le Nord-Ouest de l'Ontario.

Les tiques à pattes noires se répandent dans de nouvelles zones de la province en raison du changement climatique et des températures hivernales plus clémentes. Elles peuvent également se répandre en étant transportées par des oiseaux et des cerfs.

Exemples d’emplois à risque

Les emplois à risque comprennent les emplois exercés à l’extérieur, en particulier dans le Sud de l’Ontario, dans des régions boisées, buissonneuses, ou dans des herbes hautes. Il s’agit notamment de personnes travaillant dans des parcs, des aires de gestion de la faune ou à l’entretien de terrains, d’entrepreneurs forestiers, de travailleurs de la construction, d’agriculteurs, de pêcheurs, de conseillers de camp, d’ouvriers-paysagistes, de biologistes, de vétérinaires, de travailleurs sylvicoles et de planteurs d’arbres.

Prévention

Quelles mesures doivent prendre les employeurs pour protéger leurs employés?

  • Déterminer les risques de morsure par des tiques et d’infection par la maladie de Lyme.
  • Prendre toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour assurer la protection du travailleur contre la maladie de Lyme, conformément à l’alinéa 25(2)(h) de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.
  • Fournir au travailleur les renseignements, les directives et la surveillance nécessaires à la protection de sa santé et de sa sécurité, conformément à l’alinéa 25(2)(a) de la Loi sur la santé et la sécurité au travail. S’assurer que les travailleurs sont conscients des risques et savent détecter la présence de tiques, prévenir ou réduire au minimum l’exposition aux tiques et traiter une morsure par une tique.
  • S’assurer que les superviseurs savent ce qu’ils doivent faire pour protéger les travailleurs contre la maladie de Lyme, conformément à l’alinéa 25(2)(d) de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.
  • Veiller à ce que des vêtements de protection personnelle adéquats soient fournis selon les besoins.
  • En cas d’infection d’un travailleur par la maladie de Lyme qui résulte d’une exposition au travail, transmettre un avis de maladie professionnelle au ministère du Travail, conformément au paragraphe 52(2) de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

Comment les travailleurs peuvent-ils éviter les tiques? Si vous travaillez à l'extérieur, protégez-vous!

  • Portez des vêtements de couleur pâle; il sera ainsi plus facile de repérer les tiques.
  • Portez un chandail à manches longues et des pantalons longs. Portez un chapeau si le contact avec une végétation haute ne peut être évité. Portez des chaussures fermées et des chaussettes.
  • Rentrez le bas de votre pantalon dans vos chaussettes.
  • Utilisez un insectifuge contenant du DEET ou de l'Icaridine sur les vêtements et la peau exposée. Assurez-vous de toujours lire le mode d'emploi sur l'étiquette.
  • Évitez autant que possible les régions buissonneuses et les hautes herbes.
  • Immédiatement après le travail à l'extérieur, examinez votre corps au complet pour détecter la présence de tiques. Soyez particulièrement attentif aux zones comme le cuir chevelu, les chevilles, les aisselles, l'aine, le nombril et l'arrière des oreilles et des genoux. Utilisez un miroir pour examiner l'arrière de votre corps ou demandez à quelqu'un de le faire.
  • Prenez une douche rapidement après avoir été à l'extérieur pour faire partir toute tique qui pourrait ne pas encore être attachée par une morsure.
  • Vérifiez la présence de tiques sur l’équipement ou le matériel que vous avez emporté avec vous.
  • Mettez les vêtements que vous avez portés dans la sécheuse pendant une heure, à température élevée, afin de tuer les tiques.
  • Portez des gants protecteurs quand vous manipulez des animaux morts.
  • Si vous trouvez des tiques, signalez-le à votre employeur pour que les autres travailleurs soient informés des risques et effectuent de nouveau une vérification.

Traitement et élimination des tiques

Retirer rapidement les tiques attachées (dans les 24 heures) peut diminuer le risque d’infection. Pour obtenir des renseignements sur la façon d’éliminer les tiques et sur le traitement, consultez le lien ci-dessous sur le site Web du ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

Ressources et renseignements supplémentaires

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail

Gouvernement du Canada

Ministère du Travail

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.