Imprimer cette page

Décors
Directive de sécurité pour l'industrie du spectacle de scène en Ontario

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Préambule

La présente ligne directrice porte sur la conception et la construction des décors, ainsi que sur leur installation et leur utilisation dans les lieux de représentation et de répétition ainsi que dans les installations de répétition temporaires. Elle ne traite pas de la sécurité des travailleurs dans l'atelier de décors ou pendant le transport.

Les sections relatives à la conception, à la construction et à l'installation n'ont pas pour objet d'explorer en détail tous les aspects techniques associés aux décors. Elles présentent les besoins liés à la santé et à la sécurité auxquels on doit tenir compte dans le cadre des processus de conception et de construction et laissent à l'utilisateur le soin de décider de la façon d'y répondre.

Selon la construction, la conception et la complexité des décors, il peut être nécessaire de faire appel à un ingénieur pour veiller à ce qu'ils soient conformes aux bonnes pratiques d'ingénierie et à la réglementation sur la sécurité. Toutefois, la présente ligne directrice ne cherche pas à définir quand cela s'avère nécessaire — une telle décision doit être prise aux premiers stades de la planification du projet.

La présente ligne directrice s'applique aux décors de façon cumulative. Ainsi, les éléments de décor qui sont suspendus et mobiles et qui transportent des personnes doivent être conformes aux exigences de chacune des sections suivantes : Directives générales, Ensembles des éléments de décor, Éléments de décor suspendus, Éléments de décor mobiles et Éléments de décor mobiles transportant des personnes.

Le cas échéant, il importe de toujours se reporter aux lignes directrices relatives aux décors mécanisés et systèmes automatisés, à l'évaluation des risques et aux surfaces inclinées énoncées dans les Directives de sécurité pour l'industrie du spectacle de scène en Ontario.

Toujours installer et utiliser les matériaux et le matériel électriques conformément au code de l'électricité de l'Ontario. De plus, le cas échéant, il importe de toujours se reporter à la ligne directrice relative à l'électricité énoncée dans les Directives de sécurité pour l'industrie du spectacle de scène en Ontario.

Definitions

Note: Ces définitions ne sont fournies qu'aux fins de clarté et d'orientation.

Décor permanent
Ensemble des éléments de décor qui sont normalement en place sur la scène et qui n'y ont pas été ajoutés pour une production donnée (p. ex., Arlequin, manteau d'Arlequin, couronnements, rideau de manœuvre, cyclorama, draperie de masquage).
Élément de décor
Élément utilisé dans le cadre de la mise en place d'une production (p. ex., rideaux, tulles, châssis, plates-formes coulissantes).
Éléments de décor soutenus par le plateau
Éléments soutenus en grande partie ou en totalité par la scène ou un autre élément de décor, en y reposant directement.
Éléments de décor fixes soutenus par le plateau
Éléments reposant dans une position fixe et n'étant pas destinés à être déplacés après le montage.
Éléments de décor mobiles soutenus par le plateau :
Éléments soutenus par un autre élément de décor ou système mobile (trappe, ascenseur, etc.), même si aucun d'entre eux n'est destiné à être déplacé pendant la représentation.
Éléments de décor suspendus
Éléments suspendus en grande partie ou en totalité. Les éléments de décor suspendus peuvent toucher au plateau, mais ils ne sont pas soutenus par celui-ci.
Éléments de décor suspendus fixes
Éléments suspendus à un point d'ancrage fixe par une chaîne, une corde, un câble ou une autre rallonge de longueur fixe et n'étant pas destinés à être déplacés après le montage.
Éléments de décor suspendus mobiles
Éléments suspendus à un système mobile (système de vol, palan [p. ex., palan à moufles], treuil, etc.), même s'ils peuvent ne pas être destinés à être déplacés pendant la représentation.
Équivalent en poids
Construction ayant le même poids et le même centre de gravité que ceux de l'interprète ou des interprètes destiné(s) à être transporté(s) par un élément de décor mobile.
Ingénierie
Par « exercice de la profession d’ingénieur », on entend « [t]oute activité qui consiste à préparer des plans, des études, des synthèses, des évaluations ou des rapports, à donner des consultations, ou à diriger, surveiller ou gérer l’une ou l’autre de ces activités, lorsque cela exige l’application des principes d’ingénierie et concerne la protection de la vie, de la santé, des biens, des intérêts économiques, du bien-être public... » [Loi sur les ingénieurs, L.R.O. 1990, CHAPITRE P.28, article 1]
Installation et retrait : Chargement (introduction, montage et mise en place)
Livraison, assemblage et installation (y compris la suspension et l'érection s'il y a lieu) des éléments de décor à l'endroit où la répétition ou la représentation se déroulera.
Installation et retrait : Chargement
Remplacement d'éléments de décor d'une production par ceux d'une autre production (généralement dans un théâtre de répertoire) sans chargement ni déchargement.
Installation et retrait : Déchargement
Démantèlement d'éléments de décor et retrait de ceux-ci du lieu de répétition ou de représentation.
Zone de danger :
Zone dans laquelle des blessures sont possibles.

Conception, construction et installation

Directives générales

  1. Tous les éléments de décor doivent être soumis à une évaluation des risques effectuée par une personne compétente et dans le cadre de laquelle on doit déterminer les dangers, en plus de les évaluer et de les maîtriser. Les processus de conception et de construction doivent viser à éliminer les dangers.
  2. Lorsqu'il s'avère impossible d'éliminer complètement les dangers, des mesures de contrôle doivent être établies et mises en œuvre pour les minimiser. Ces mesures doivent comprendre ce qui suit : utilisation du matériel de protection individuelle appropriée, chorégraphie, répétition adéquate, supervision, transmission de renseignements et de directives aux personnes se trouvant dans la zone de danger ainsi que consultation de celles-ci. Pour connaître les exigences précises à cet égard, consulter les alinéas 25 (2) (a) et 25 (2) (d) de la LSST.
  3. Évaluer chaque travail pour déterminer l'effectif requis afin de permettre de l'accomplir de façon sécuritaire.
  4. Les personnes qui travaillent avec des éléments de décor doivent posséder toutes les compétences pouvant être nécessaires à leurs fonctions. Pour connaître les exigences précises à cet égard, consulter l'alinéa 25 (2) (a) de la LSST.
  5. Aux fins de conformité à la loi, les parties prenantes du lieu de travail doivent toujours se reporter à la LSST et à ses règlements. De plus, elles doivent également se reporter aux Directives de sécurité pour l'industrie du spectacle de scène en Ontario.

Ensemble des éléments de décor

  1. Si un élément repose sur le plateau, mais est principalement suspendu, le traiter comme un élément suspendu.
  2. Si un élément est soutenu par le plateau, mais doit être suspendu afin de jouir d'un soutien additionnel, se reporter à la section sur les éléments suspendus.
  3. Pour toutes les configurations visées, concevoir, construire et installer les éléments de décor de manière à :
    • ne pas entraver l'utilisation du matériel d'urgence (p. ex., les rideaux de sécurité);
    • permettre une sortie facile de la scène ou de l'auditorium en cas d'urgence;
    • permettre une intervention efficace en cas d'urgence.
  4. Dans le cadre de la conception et de la construction, il importe de tenir compte du poids, de l'équilibre, de la taille et de la forme de chaque élément de décor, y compris :
    • de sa capacité d'être transporté facilement et en toute sécurité, notamment par l'équipe pendant le chargement et le déchargement;
    • de sa capacité d'être assemblé, démonté, manipulé et installé facilement et en toute sécurité par les membres de l'équipe qui participent à la mise en place, au changement et au démontage;
    • de la manière dont on prévoit l'utiliser et de son adaptation à cet usage. Si on compte en faire un autre usage, déterminer s'il convient à cet usage.
  5. Les outils, la quincaillerie, la machinerie et autres technologies utilisés doivent convenir à l'usage prévu.
  6. Les décors doivent être construits avec des matériaux et des enduits ignifuges ou traités avec un produit ignifuge, tout particulièrement si des sources de chaleur ou d'autres sources d'inflammation se trouvent à proximité. Il est fortement recommandé de consulter les services de prévention des incendies locaux ou l'autorité compétente de sa région pour déterminer les exigences à cet égard.
  7. Traiter, au besoin, les draperies avec un produit ignifuge ou les confectionner avec des matériaux ignifuges, tout particulièrement si des sources de chaleur ou d'autres sources d'inflammation se trouvent à proximité. Il est fortement recommandé de consulter les services de prévention des incendies locaux ou l'autorité compétente de sa région pour déterminer les exigences à cet égard. [Règlement de l'Ontario 213/07 (code de prévention des incendies), division B, partie 2, alinéas 2.3.2.1 et 2.3.2.2]
  8. Tous les éléments de décor temporaires, dont les systèmes de soutien, doivent être complètement désinstallés au moment du déchargement. Ne faut jamais conserver d'installations temporaires pour les utiliser de façon permanente sans réévaluer en profondeur si elles conviennent aux utilisations dont elles pourraient faire l'objet au cours d'une période indéfinie.
  9. Avant de modifier l'usage d'éléments de décor permanents, procéder à une évaluation pour veiller à ce qu'une telle modification n'entraîne pas un dépassement des charges ou des exigences opérationnelles prévues initialement et autorisées au moment de la construction et de l'installation. De plus, lorsque les limites relatives au chargement et à l'utilisation ne sont pas clairement établies pour des éléments de décor permanents, les déterminer avant d'apporter une telle modification.

Éléments de décor suspendus

  1. Tout élément de décor suspendu doit être expressément conçu et construit pour être suspendu.
  2. Une attention particulière doit être accordée :
    • au poids de l'élément;
    • au poids de toute charge supplémentaire qui sera transportée par l'élément;
    • à la masse combinée, y compris la masse de tout contrepoids, puisqu'elle peut influer sur la maîtrise au moment de l'accélération, du déplacement et de la décélération;
    • à l'équilibre de l'élément, car cela peut influer sur la stabilité de ce dernier en position suspendue et sur la répartition uniforme de son poids entre les points de suspension;
    • à la conception de l'élément, laquelle doit convenir à la taille, au poids, à la forme et à l'usage de celui-ci, ainsi qu'à la charge prévue;
    • à la taille et au poids de l'élément, qui doivent convenir à l'usage de ce dernier et aux restrictions imposées par son emplacement.
  3. Tout système de soutien mobile utilisé avec des éléments de décor suspendus mobiles qui demeureront fixes pendant la représentation doit être immobilisé. Pour ce faire, on peut y fixer des chaînes de sécurité, des câbles ou des verrous, verrouiller les commandes qui permettent le mouvement, couper l'alimentation, etc. (Consulter l'article 76 du Règlement 851 aux fins de référence).

Éléments de décor soutenus par le plateau

  1. Tout élément de décor soutenu par le plateau doit être expressément conçu et construit pour être soutenu.
  2. Une attention particulière doit être accordée :
    • au poids de l'élément;
    • au poids de toute charge supplémentaire qui sera transportée par l'élément;
    • à l'équilibre de l'élément, car cela peut influer sur la stabilité de ce dernier à son emplacement, à la répartition uniforme de son poids sur la surface de soutien et à la nécessité possible de le suspendre;
    • à la conception de l'élément, laquelle doit convenir à la taille, au poids, à la forme et à l'usage de celui-ci, ainsi qu'à la charge prévue;
    • à la taille et au poids de l'élément, qui doivent convenir à l'usage de ce dernier et aux restrictions imposées par son emplacement.
  3. Immobiliser tout élément ou système de soutien mobile utilisé avec des éléments de décor mobiles qui sont soutenus par le plateau et qui demeureront fixes pendant la représentation. Pour ce faire, on peut y fixer des verrous, verrouiller les commandes qui permettent le mouvement, couper l'alimentation, installer un obturateur pour la trappe, etc. En outre, respecter les exigences relatives au calage et au verrouillage énoncées dans le Règlement 851 relatif aux établissements industriels (articles 75 et 76) et les directives du fabricant.

Utilisation

Éléments de décor mobiles (suspendus et soutenus par le plateau)

  1. Les opératrices et les opérateurs d'éléments de décor mobiles doivent recevoir une formation sur l'utilisation sécuritaire de ces éléments (consulter l'alinéa 25 [2] a] de la LSST).
  2. Les opératrices et les opérateurs doivent pouvoir voir directement les éléments mobiles qu'elles/ils commandent. Autrement, il faut faire appel à un/des éclaireur(s). Le cas échéant, la communication entre l'éclaireur ou les éclaireurs et l'opératrice ou l'opérateur doit être claire et directe.
  3. Mettre à l'essai les éléments mobiles dans le respect de leur amplitude de mouvement normale et à leur vitesse d'utilisation prévue, en prévoyant une marge de tolérance pour les besoins ou les événements imprévus. Les essais doivent être réalisés à l'atelier (le cas échéant), au moment du montage et avant chaque répétition et chaque représentation.
  4. Pour les déplacements d'éléments effectués de façon courante, les situations imprévues et les urgences, une voie hiérarchique doit être établie et présentée de façon claire à toutes les parties concernées.
  5. Tous les éléments mobiles doivent faire l'objet d'une démonstration auprès des personnes qui pourraient se trouver dans la zone de danger pendant leur utilisation (consulter l'alinéa 25 [2] d] de la LSST). Il peut y avoir beaucoup plus de personnes présentes pendant la répétition technique que pendant la représentation, au cours du déplacement de l'élément; il faut également familiariser ces personnes avec le déplacement de l'élément.
  6. Les interprètes, les membres de l'équipe autres que les opératrices et les opérateurs et les autres personnes qui pourraient se trouver dans la zone de danger d'un élément mobile en cours d'utilisation doivent être mis au fait des mesures appropriées à prendre dans les situations imprévues ou les situations d'urgence.
  7. Tout élément qui consiste en une machine à moteur doit être doté d'un mécanisme d'arrêt d'urgence visiblement identifié et placé à la portée de l’opératrice ou de l'opérateur (conformément à l'article 27 du Règlement 851). De plus, une voie hiérarchique et des règles claires doivent être établies pour régir l'utilisation de ce mécanisme. (Consulter la section sur les systèmes d'arrêt d'urgence des directives relatives aux décors mécanisés et aux systèmes automatisés.)
  8. Les répétitions techniques initiales doivent se dérouler à une vitesse réduite (dans la mesure du possible) et sous l'éclairage de répétition. Les répétitions techniques finales doivent permettre à tous les participants de se familiariser avec l'utilisation et le déplacement de l'élément sous l'éclairage et à la vitesse qui seront utilisés au cours de la représentation. Lorsque des modifications sont apportées à l'utilisation de l'élément, de nouvelles répétitions techniques doivent être réalisées à une vitesse réduite (dans la mesure du possible) et sous l'éclairage de répétition.
  9. Dans le cadre de la conception, de la construction et de l'installation d'un élément, une attention particulière doit être accordée :
    • à ses distances de dégagement par rapport aux autres éléments;
    • aux dispositifs de guidage (p. ex., rail, fils-guides), afin de veiller à ce qu'il suive la trajectoire prévue;
    • à sa maîtrise pendant l'accélération et la décélération;
    • à sa stabilité lorsqu'il est en mouvement ou immobile.
  10. Les ascenseurs de scène et les portes tournantes doivent convenir à l'usage et à la charge prévus et doivent avoir une marge de tolérance pour les besoins ou les événements imprévus.

Éléments de décor mobiles transportant des personnes

  1. Tout système conçu et fabriqué pour le transport de personnes doit présenter une force portante intégrée (conformément aux bonnes pratiques d'ingénierie), une capacité de charge additionnelle et des redondances mécaniques et fonctionnelles, en plus d'être approuvé par un ingénieur ou une autre personne compétente. Toutefois, s'il fait partie du champ d'exercice de la profession d'ingénieur, seul un ingénieur doit l'approuver. Consulter également l'alinéa 51 (1) b) du Règlement 851 pour connaître les exigences relatives à l'inspection.
  2. Les essais initiaux doivent être réalisés avec un équivalent en poids de l'interprète ou des interprètes qui sera/seront transporté(s) par l'élément. Des essais quotidiens doivent être effectués pour s'assurer que l'élément continue de fonctionner de façon sécuritaire comme prévu.
  3. Réserver du temps sur scène exclusivement pour la formation des personnes qui seront transportées par l'élément et pour la répétition de cette manœuvre, de sorte que tous les participants soient familiers avec cette dernière.
  4. Utiliser un système de protection contre les chutes si les personnes transportées par l'élément risquent d'effectuer une chute d'au moins 3 m (consulter l'article 26 du Règlement 213/91 ou l'article 85 du Règlement 851 pour connaître les exigences précises à cet égard). À titre de pratique exemplaire, réduire cette hauteur à 1,2 m en présence de dangers supplémentaires (p. ex., machinerie en marche, trappes ouvertes).

Inspection et entretien de l'ensemble des éléments de décor

  1. Inspecter et entretenir régulièrement tous les éléments de décor, notamment les éléments permanents (conformément à l'alinéa 25 [1] b] de la Loi sur la santé et la sécurité au travail).
  2. L'inspection et l'entretien doivent être effectués par une personne compétente.
  3. Les éléments de décor suspendus doivent être inspectés selon un calendrier conforme à leur fréquence d'utilisation et à leur utilisation.
  4. Faire examiner le système de vol en profondeur par une personne compétente avant sa première utilisation. Par la suite, l'examiner aussi souvent qu'il le faut et, dans tous les cas, au moins une fois par année. Consulter le paragraphe 51 (1) du Règlement 851 relatif aux établissements industriels.
  5. Lorsqu'on entretient des éléments de décor, suivre les procédures de calage et de verrouillage décrites aux articles 75 et 76 du Règlement 851 relatif aux établissements industriels. Consulter également la ligne directrice relative aux systèmes de manœuvre.

Appelez sans frais, n'importe quand

Composez n'importe quand le 1 877 202-0008 pour signaler des incidents en matière de santé et de sécurité au travail. Pour des renseignements de nature générale sur la santé et la sécurité au travail, composez ce numéro du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h. Dans le cas d'une situation d'urgence, il faut toujours composer immédiatement le 911.

Pour de plus amples renseignements

Industrie du domaine du spectacle
Ministère du Travail
Ontario.ca/travail

Santé et sécurité Ontario (en anglais seulement)
www.healthandsafetyontario.ca

Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail
www.wsib.on.ca

Normes de la CSA mentionnées dans les lois sur la santé et la sécurité au travail
ohsviewaccess.csa.ca

Bibliographie

Stock Scenery Construction: Handbook, 2e édition
De Bill Raoul
Broadway Press, 1999 (ISBN 978-0-9117-4738-6)

Theatrical Design and Production, 6e édition
De J. Michael Gillette
Mcgraw-Hill Publishing Company, 2008 (ISBN 978-0-0735-1419-2)

Stagecraft Handbook
De Daniel A. Ionazzi
Betterway Publications, Inc., 1996 (ISBN 978-1-558-704-046)

Scene Design and Stage Lighting, 8e édition
De W. Oren Parker, R. Craig Wolf et Dick Block
Wadsworth, Inc., 2003 (ISBN 978-0-1550-6114-9)

Backstage Handbook: An Illustrated Almanac of Technical Information, 3e édition
De Paul Carter et George Chiang
Broadway Press, 1994 (ISBN 978-0-9117-4739-3)

Stagecraft 1: A Complete Guide to Backstage Work, 3e édition
De William H. Lord
Meriwether Publishing, Ltd., 2000 (ISBN 978-1-5660-8062-0)

Technical Design Solutions for the Theatre, 1re édition
De Ben Sammler
Focal Press, 2002 (ISBN 978-0-2408-0492-7)

Structural Design for the Stage, 1re édition
De Alys Holden et Ben Sammler
Focal Press, 1999 (ISBN 978-0-2408-0354-8)

ISBN 978-1-4435-9747-0 (HTML)

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.