\Imprimer cette page

Effets de flammes
Directives de sécurité pour l'industrie du spectacle de scène

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Introduction

En raison du danger inhérent au travail avec des flammes nues et avec des liquides et des gaz inflammables, il faut toujours envisager des solutions de rechange aux effets de flammes et y recourir dans toute la mesure du possible. L'utilisation d'effets de flammes (torches, chandelles, cheminées, etc.) doit se faire dans des conditions strictement contrôlées en vue d'assurer la sécurité de toutes les personnes concernées. En vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST), un employeur a l'obligation de prendre toutes les précautions raisonnables selon les circonstances pour protéger un travailleur.

Les présentes directives font référence à la LSST et à ses règlements, ainsi qu'à d'autres lois. Il incombe aux parties présentes sur le lieu de travail de se conformer à toutes les lois applicables.

Les présentes directives ne visent pas les effets spéciaux pyrotechniques (voir la définition ci dessous). Voir les détails à la section Bibliographie.

Définitions

Remarque : Ces définitions ne sont fournies qu'à des fins de clarté et à titre de conseils. Sauf indication contraire, ce ne sont pas celles de la LSST ou de ses règlements.

Autorité compétente
Organisme, bureau ou personne responsable de l'application des lois et des exigences d'un code ou d'une norme ou de l'homologation de matériel, de matériaux, d'une installation ou d'une méthode. Cela comprend le service d'incendie local et l'Office des normes techniques et de la sécurité (ONTS); voir les définitions ci-dessous.
Effet de flamme
Combustion de solides, de liquides ou de gaz inflammables afin de produire un phénomène thermique, physique, visuel ou sonore devant un auditoire. (Voir également effet spécial pyrotechnique.)
Effet spécial pyrotechnique
Effet visible ou sonore produit par la combustion, la déflagration ou la détonation d'un mélange chimique. On nomme effets spéciaux pyrotechniques, effets de théâtre ou encore pyrotechnie de proximité les explosions, les éclairs, la fumée, les flammes, les feux d'artifice et autres effets résultant de l'utilisation d'agents propulsifs dans l'industrie du divertissement. (Les employeurs doivent être au courant de toutes les exigences supplémentaires en matière de permis.)
National Fire Protection Association (NFPA)
Association internationale sans but lucratif qui rédige, publie et distribue plus de 300 codes et normes faisant consensus afin de minimiser les risques d'incendie et autres et leurs effets.
Office des normes techniques et de la sécurité (ONTS)
Le programme de la sécurité des combustibles de l'ONTS est l'autorité compétente qui administre et applique la Loi de 2000 sur les normes techniques et la sécurité, et ses règlements et qui fournit des services de sécurité liés aux combustibles et aux carburants en vue du transport, de l'entreposage, de la manipulation et de l'utilisation sécuritaire des hydrocarbures (comme l'essence, le carburant diesel, le propane et le gaz naturel).
Opérateur d'effets de flammes
Personne ayant la responsabilité générale de la production et de la sécurité des effets de flammes.
Personne compétente
« Personne qui :
  • a) possède, en raison de ses connaissances, de sa formation et de son expérience, les qualités nécessaires pour organiser et faire exécuter un travail;
  • b) connaît bien la présente loi et les règlements qui s’appliquent au travail exécuté;
  • c) doit être consciente de tout danger potentiel ou réel en matière de santé ou de sécurité sur le lieu de travail. »
La personne compétente peut être un directeur technique, un directeur de production, un régisseur de plateau et (ou) un chef de service, par exemple.
Personnel de sécurité incendie en alerte
Personne(s) ayant la responsabilité générale d'intervenir d'urgence durant des opérations d'effets de flammes.
Personnel de surveillance
Personne(s) compétente(s) qui assure(nt) la surveillance pendant toute la durée de mise hors service intentionnelle de systèmes de protection contre l'incendie.
Plan d'effets de flammes
Document qui fournit à l'autorité compétente l'information nécessaire pour évaluer les effets de flammes.
Produit ignifuge
Substance qui aide à retarder ou à empêcher la combustion. En règle générale, les produits ignifuges réduisent l'inflammabilité des matériaux soit en bloquant physiquement la flamme, soit en provoquant une réaction chimique qui éteint le feu. Comme aucun matériau n'est « à l'épreuve du feu », on ne doit pas utiliser cette expression qui donne une fausse impression de sécurité.
Résistance à la flamme
Caractéristique de tout matériau qui peut l'empêcher de prendre feu. La résistance à la flamme se produit en toute circonstance, que la source d'inflammation soit une flamme ou non et qu'elle demeure en place ou soit retirée.
Service d'incendie
Autorité compétente en matière d'inspection, d’extinction et de prévention des incendies.
Surveillant
Personne qui voit directement les effets de flammes et qui peut communiquer directement avec l'opérateur d'effets de flammes.

Types d'effets de flammes

Le document 160 Standard for the Use of Flame Effects before a Proximate Audience, édition 2006, de la NFPA décrit sept types d'effets de flammes et les différentes méthodes de contrôle de chacun. Par exemple, on n'a pas besoin de méthode spéciale d'allumage ou d'extinction d'une flamme contrôlée manuellement (p. ex., une torche ou une bougie). Un effet plus important nécessite un système de contrôle plus complexe comprenant plus de dispositifs de sécurité automatiques. Veuillez consulter le document 160 de la NFPA pour obtenir plus de détails.

Utilisation des effets de flammes

Les facteurs à évaluer au moment de la conception d'effets de flammes pour une production comprennent les suivants :

  1. L'importance des dangers potentiels
    • Le nombre et l'ampleur du ou des effets de flammes
    • Les produits de combustion, y compris les gaz
    • La quantité de combustible dont on dispose pour obtenir l'effet.
  2. Les matériaux de construction – Si le bâtiment, les sièges des spectateurs, le plancher de la scène et (ou) les décors du théâtre sont en bois, le risque d'incendie est plus grand.
  3. L'emplacement des effets de flammes – Les dispositifs d'effets de flammes ne doivent pas être placés à des endroits où on ne peut pas les surveiller continuellement. Les sources d'inflammation et les systèmes de contrôle doivent être placés à des endroits où on peut les surveiller et les vérifier avant, durant et après l'effet de flammes.
  4. Ligne visuelle – La personne chargée d'allumer les flammes doit s'assurer de les voir clairement ou d'être en communication directe avec un surveillant.
  5. Supervision – Assurer une supervision adéquate en fonction du nombre d'effets de flammes. Il faut superviser les effets de flammes en tout temps, de la mise à feu à l'extinction.
  6. Flamme nue – Fixer tous les accessoires stationnaires à flamme nue et utiliser des globes de verre pour les bougies.
  7. Matériaux résistant à la flamme / costumes et matériaux de scène ignifuges
    • En vertu du Code de prévention des incendies de l'Ontario (Règlement de l'Ontario 213/07, sous-alinéas 2.3.2.1 et 2.3.2.2 [en anglais seulement]), les draperies, les rideaux, les moustiquaires et autres matériaux similaires ou les matériaux de décoration, y compris les textiles et les pellicules utilisés dans les bâtiments, doivent être conformes aux exigences de résistance élevée à la flamme conformément à la norme CAN/ULC-S109-M, Norme relative aux essais de comportement au feu des tissus et pellicules ininflammables. Il faut renouveler le traitement ignifuge aussi souvent que nécessaire afin de s'assurer que le matériau réussit le test de l'allumette décrit dans le document 705, Recommended Practice for a Field Flame Test for Textiles and Films de la NFPA.
    • Tous les costumes et matériaux de scène (y compris les éléments de décor, les couvertures de protection pour fosses d'orchestre, les décors, les draperies, les accessoires et les supports d'effets de flammes, comme des torches) se trouvant à moins de un mètre (trois pieds) d'une flamme doivent être fabriqués avec des matériaux ininflammables ou traités avec un produit ignifuge. Cette distance, qui constitue une pratique dans l'industrie, peut être augmentée en fonction de la nature et de l'ampleur de l'effet.
    • Vérifier le type de tissu et utiliser un produit ignifuge seulement si cela accroît la protection. (Exemple : la laine est naturellement ininflammable.)
    • Appliquer le produit ignifuge (et l'appliquer de nouveau après le lavage ou le nettoyage à sec des costumes) conformément aux indications du fabricant.
    • Les artistes et les membres de l'équipe se tenant à proximité des effets de flammes doivent être protégés par des vêtements ou d'autres moyens adaptés à l'exposition aux effets de flammes. Voir les exigences en matière de matériel de protection individuelle aux articles 79 et 84 du Règlement relatif aux établissements industriels (R.R.O. 1990, Règlement 851).
    • Les personnes qui manipulent les dispositifs d'effets de flammes doivent envisager de relever leurs manches et (ou) de porter des gants ou des gants à manchette. Voir les exigences en matière de matériel de protection individuelle à l'article 84 du Règlement relatif aux établissements industriels.
    • Les personnes qui ne portent pas de vêtements ininflammables ou ignifugés doivent être avisées de la distance à respecter par rapport à la flamme (un employeur est tenu en vertu de l'alinéa 25 [2] a] de la LSST de fournir au travailleur les renseignements, les directives et la surveillance nécessaires à la protection de sa santé et de sa sécurité).
    • Remarque : Les perruques ne peuvent pas être ignifugées. Les cheveux doivent être attachés derrière.

Processus d'approbation

Chaque production est unique et doit être évaluée comme telle afin de déterminer les précautions à prendre. Toute demande d'effet de flammes doit prévoir un délai suffisant pour :

  • procéder à une évaluation des risques;
  • préparer un plan d'effets de flammes;
  • construire/assembler et tester les effets de flammes;
  • présenter le plan d'effets de flammes à l'autorité compétente afin d'obtenir son approbation;
    • démontrer les effets de flammes à l'autorité compétente, au besoin;
    • modifier les effets, si on l'exige;
    • recevoir les approbations nécessaires de l'autorité compétente.

Voir l'exemple d'échéancier à l'annexe I et l'exemple de plan d'effets de flamme à l'annexe II.

Approbation et documentation exigées

Avant d'utiliser des effets de flammes, il faut les faire approuver par l'autorité compétence comme suit :

  1. Le service d'incendie
    • Le service d'incendie doit approuver le plan d'utilisation de tous les matériaux et dispositifs d'effets de flammes
    • Lorsque le service d'incendie l'exige, il faut procéder à une répétition technique et à une démonstration représentative de l'effet de flammes.
    • Le service d'incendie approuve les modifications apportées au plan. L'approbation doit être confirmée par écrit.
    • Après que le plan a été approuvé, il doit être facilement accessible sur les lieux.
  2. L'Office des normes techniques et de la sécurité (ONTS)
    • Les effets de flammes temporaires au propane ou au gaz naturel destinés à un divertissement, une présentation, une démonstration ou une simulation doivent être approuvés avant d'être utilisés.
    • Ces effets doivent être conformes à l'Annexe J (Requirements For Operation Of Appliances And Cylinders At Shows, Exhibitions, Or Other Similar Events) et à l'Annexe K (Installation and Approval of Special Effects) du Gaseous Fuels Code Adoption Document adopté en vertu du Règlement de l'Ontario 212/01 Gaseous Fuels Regulation pris en application de la Loi de 2000 sur les normes techniques et la sécurité. (À l'exception de la Loi, tous les documents précités sont en anglais seulement.)
    • Pour obtenir plus d'information sur les autres exigences applicables et afin de prendre des dispositions en vue d'obtenir les approbations ci-dessus, communiquer avec l'ONTS.

Responsabilités

Responsabilités de la personne compétente

Avant la production, une ou plusieurs personnes compétentes doivent :

  1. s'assurer que les effets de flammes sont pris en compte dans l'évaluation des risques de chaque production;
  2. préparer un plan d'effets de flammes;
  3. sélectionner les contrôles adaptés à chaque risque en tenant compte de la sécurité, du délai, des coûts et de la faisabilité. Personne ne doit être exposé à un risque qui n'est pas adéquatement contrôlé. Si, pour quelque raison que ce soit, on ne peut pas mettre de contrôles en place, l'activité à risque ne doit pas avoir lieu. (En vertu de l'alinéa 25 (2) h) de la LSST, l'employeur est tenu de prendre toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour assurer la protection d'un travailleur);
  4. prendre des dispositions afin d'obtenir l'approbation de l'autorité compétente, le cas échéant;
  5. désigner l'opérateur d'effets de flammes, le personnel de sécurité incendie en alerte, le ou les surveillants et le personnel de surveillance et en coordonner les activités, le cas échéant;
  6. s'assurer de communiquer les détails des effets de flammes à tous les participants, y compris au directeur du personnel en contact avec la clientèle (voir l'alinéa 25 [2] d] de la LSST).

Durant la production, une ou plusieurs personnes compétentes doivent :

  1. continuer de participer activement au processus d'effets de flammes tout au long des répétitions et faire preuve de diligence en ce qui a trait aux extincteurs d'incendie, à la formation des travailleurs concernant l'utilisation des extincteurs et aux procédures d'évacuation d'urgence;
  2. inclure l'information abordée au sujet des effets de flammes durant les répétitions dans les notes de production, spécialement sous les rubriques Généralités/Effets et Vêtements;
  3. s'assurer de dispenser une formation avant l'exposition aux effets de flammes (voir l'alinéa 25 [2] a] de la LSST);
  4. s'assurer que tous les contrôles indiqués dans l'évaluation des risques sont en place et que tous les travailleurs sont au courant des dangers inhérents au travail et de toutes les exigences réglementaires applicables afin de contrôler les dangers.

Responsabilités de l'opérateur d'effets de flammes

L'opérateur d'effets de flammes doit :

  1. démontrer sa compétence en faisant état de son expérience et de sa formation ou en détenant un permis que le service des incendies juge acceptable;
  2. comprendre le manuel d'utilisation ou les directives et se familiariser avec ceux-ci afin de comprendre pleinement le système, y compris les dangers possibles et les interventions requises;
  3. assumer la responsabilité de l'entreposage, du montage, de l'utilisation et du démontage des matériaux, des dispositifs, du matériel et des systèmes d'effets de flammes ainsi que de la supervision des assistants.
  4. Remarque : Un artiste peut amorcer un effet de flamme sur scène, mais un opérateur d'effets de flammes responsable doit toujours être présent.

Responsabilités du personnel de sécurité incendie en alerte

Le personnel de sécurité incendie en alerte doit :

  1. être présent lorsqu'on utilise un effet de flammes;
  2. ne pas avoir d'autre tâche qui le ferait s'absenter du secteur pendant qu'on utilise l'effet de flammes;
  3. être équipé d'extincteurs d'incendie;
  4. posséder des connaissances pratiques du matériel supplémentaire fixe ou portatif de lutte contre l'incendie disponible dans le secteur où on utilise des effets de flammes;
  5. pouvoir communiquer ou transmettre une alarme durant l'utilisation des effets de flammes.

Remarque : Le processus d'évaluation des risques détermine le nombre de personnes de sécurité incendie en alerte. Ce personnel doit voir clairement les effets de flammes ou être en communication directe avec un surveillant.

Procédures

Formation

  1. Il revient à l'employeur de s'assurer que tous les artistes et membres du personnel pouvant être exposés à une situation potentiellement dangereuse en interprétant leur rôle ou en s'acquittant de leurs responsabilités à proximité d'un effet de flammes reçoivent une formation appropriée (voir les alinéas 25 [2] a] et 25 [2] d] de la LSST).
  2. L'employeur doit prendre des dispositions pour que la personne compétente leur donne cette formation. Celle-ci doit être donnée avant l'exposition aux effets de flammes et doit comporter :
    • une description du ou des dangers;
    • des directives sur toutes les précautions à prendre;
    • un examen des procédures d'évacuation d'urgence, notamment des voies d'évacuation et des sorties d'urgence;
    • une démonstration des effets de flammes aux artistes et aux membres du personnel et la réponse à toutes leurs questions;
    • un nombre suffisant de répétitions pour que les artistes et les membres du personnel utilisent les effets de flammes de façon prévisible et sécuritaire.

Utilisation

  1. Avant et après la représentation, l'opérateur d'effets de flammes doit inspecter tous les secteurs du lieu où le matériel et les dispositifs d'effets de flammes sont mis à feu. Il faut garder ces secteurs propres et bien ordonnés.
  2. Il faut vérifier les effets de flammes afin de s'assurer qu'ils fonctionnent comme prévu.
  3. Afin de s'assurer que les opérateurs et les artistes ne sont pas exposés à une situation dangereuse lorsqu'on active les effets de flammes, il faut évaluer ces derniers et s'assurer qu'ils fonctionnent comme prévu.
  4. Seuls les artistes et le personnel de soutien expérimentés qui se sont familiarisés avec les effets de flammes utilisés sont autorisés à accéder au secteur où on utilise ces effets, et seulement pour exécuter leur travail (voir l'alinéa 25 [2] a] de la LSST).
  5. Aucun enfant artiste (âgé de moins de 18 ans) ne doit être exposé à une flamme nue sans la permission écrite préalable d'un parent ou d'un tuteur. Tout enfant artiste doit également être adéquatement supervisé en tout temps afin de protéger sa santé et sa sécurité (voir l'alinéa 25 [2] a] de la LSST).

Entreposage

  1. Tous les matériaux et dispositifs d'effets de flammes non branchés en vue d'être utilisés doivent être entreposés conformément aux articles 22 et 23 du Règlement relatif aux établissements industriels, ainsi qu'à tout code, toute norme et toute exigence locale applicables.
  2. Les matériaux doivent être entreposés dans des contenants étiquetés appropriés conformément au Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) (voir l'article 37 de la LSST et le Règlement 860 sur le SIMDUT).
  3. Tout matériel d'effet de flammes qui utilise un accumulateur de carburant doit être entreposé après que l'accumulateur a été vidé.
  4. Les torches et autres dispositifs pouvant contenir un résidu de combustible doivent être entreposés loin des sources d'inflammation dans une armoire en métal aérée, séparée des lieux d'entreposage des produits inflammables et combustibles. On peut également brûler tout résidu de combustible avant d'entreposer le dispositif; cependant, durant cette période, il faut continuer d'appliquer toutes les précautions relatives aux effets de flammes.
  5. La quantité de matériaux inflammables servant aux effets de flammes dépassant la quantité utilisée dans une journée doit être gardée dans le secteur d'entreposage conformément au Règlement relatif aux établissements industriels après avoir obtenu l'autorisation de l'autorité compétente.
  6. Tous les matériaux inflammables servant aux effets de flammes et les dispositifs chargés qui ont été retirés des secteurs d'entreposage en prévision d'une utilisation immédiate doivent être rangés dans une aire d'attente temporaire que l'autorité compétente juge acceptable.
  7. Les matériaux inflammables servant aux effets de flammes et les dispositifs chargés déposés dans une aire d'attente doivent être mis en lieu sûr ou surveillés continuellement par un préposé formé aux procédures d'intervention d'urgence.

Protection contre les incendies

  1. Lorsque l'évaluation des risques permet de déterminer qu'il faut du matériel fixe ou supplémentaire de protection contre les incendies (comme des extincteurs d'incendie ou des couvertures ignifuges additionnels) par rapport à ce qu'exige l'article 123 du Règlement relatif aux établissements industriels, ou du personnel de sécurité incendie en alerte, ce matériel et (ou) ce personnel doivent être fournis.
  2. Les mesures de contrôle des déversements par inadvertance de combustibles liquéfiés ou gazeux, des déversements de systèmes d'additifs, des déversements de composants portatifs ou d'incendie doivent être coordonnées avec les organismes d'intervention d'urgence locaux comme les services d'incendie et de police.

Sécurité

  1. On doit disposer d'un moyen de rendre inopérants les systèmes d'effets de flammes installés lorsque ces derniers ne sont pas utilisés. Cela doit comprendre des méthodes de verrouillage conformes à l'article 76 du Règlement relatif aux établissements industriels.
  2. Les dispositifs portables d'effets de flammes doivent être entreposés et sécurisés lorsqu'on ne les utilise pas.

Désactivation des systèmes de détection d'incendie pour utiliser des effets de flammes

Il faut éviter de désactiver les systèmes de détection d'incendie et faire tout en son pouvoir pour reconcevoir les effets de flammes de manière à en éviter la désactivation. Lorsqu'il est impossible d'exécuter l'effet de flamme sans que cela déclenche le système de détection d'incendie, ce dernier peut devoir être désactivé temporairement pendant la durée de l'effet.

  1. La désactivation d'éléments d'un système de détection d'incendie est permise pour exécuter des effets de flammes seulement lorsqu'on satisfait à toutes les conditions ci-dessous :
    • on a obtenu l'approbation de l'autorité compétente;
    • on a obtenu l'autorisation du propriétaire du bâtiment;
    • du personnel de surveillance est présent. Ce dernier doit connaître le fonctionnement de tous les systèmes de sécurité et d'incendie du bâtiment, être capable d'en diriger l'utilisation et pouvoir aviser les intervenants d'urgence.
  2. Les systèmes de détection d'incendie qui ont été désactivés doivent être réactivés selon les indications de l'autorité compétente.

Appelez sans frais, n'importe quand

Composez n'importe quand le 1 877 202-0008 pour signaler des incidents en matière de santé et de sécurité au travail. Pour des renseignements de nature générale sur la santé et la sécurité au travail, composez ce numéro du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h. Dans le cas d'une situation d'urgence, il faut toujours composer immédiatement le 911.


Pour de plus amples renseignements

Industrie du domaine du spectacle
Ministère du Travail
Ontario.ca/travail

Santé et sécurité Ontario (en anglais seulement)
www.healthandsafetyontario.ca

Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail
www.wsib.on.ca

Normes de la CSA mentionnées dans les lois sur la santé et la sécurité au travail
ohsviewaccess.csa.ca

Bibliographie

Document 160, Standard for the Use of Flame Effects Before a Proximate Audience, de la NFPA, édition 2006

Document 705, Recommended Practice for a Field Flame Test for Textiles and Films de la NFPA

Norme nationale du Canada CAN2-4.2-M77, Mode de suppression des agents ignifuges dans les produits textiles

CAN/ULC-S109-M, Norme relative aux essais de comportement au feu des tissus et pellicules ininflammables

Code de prévention des incendies de l'Ontario, notamment la clause 2.4.4.1(1) Open Flames Prohibited sur l'interdiction de flammes nues et l'alinéa 2.4.4.3 Devices having Open Flames sur les dispositifs à flamme nue
www.e-laws.gov.on.ca

Office des normes techniques et de la sécurité
14e étage, Tour centrale
3300, rue Bloor Ouest
Toronto (Ontario) M8X 2X4
Téléphone : 1 877 682-8772
Site Web : www.tssa.org

Effets spéciaux pyrotechniques :

Selon le site Web du ministère fédéral des Ressources naturelles, au Canada, en vertu de la Loi sur les explosifs, il faut détenir une licence, un certificat ou un permis délivrés par le ministre des Ressources naturelles pour accomplir un travail relié aux explosifs.

Aux fins de la Loi sur les explosifs et du Règlement sur les explosifs, un explosif est toute chose autre qu’un gaz ou les peroxydes organiques qui est créée, fabriquée ou utilisée pour produire une explosion, une détonation ou un effet pyrotechnique. Toujours selon le site Web de Ressources naturelles Canada, la Division de la réglementation des explosifs réglemente la fabrication, l’importation, la vente et l’entreposage des explosifs et, pour les feux d’artifice et les pièces pyrotechniques, l’utilisation des « explosifs » et des « objets explosifs ».

Pour plus d'information sur la formation et l'accréditation requises pour utiliser des pièces pyrotechniques, veuillez consulter le site Web de la Division de la réglementation des explosifs (DRE) de Ressources naturelles Canada.


Annexe I : Exemple d'échéancier

Voici un exemple d'échéancier de plan d'effets de flammes et d'évaluation des risques.

À l'étape préliminaire du décor et des accessoires

  • Après discussion avec l'équipe artistique, le décorateur/concepteur d'accessoires présente la conception préliminaire des effets de flammes de la production.
  • Le directeur technique et les chefs des équipes appropriés (menuisier de plateau, accessoires, éclairage) se rencontrent pour discuter de l'effet.
  • Ceux-ci recueillent de l'information et préparent le plan d'effets de flammes de manière à se conformer aux exigences des présentes directives. (Voir l'annexe II).

Rencontre d'évaluation des risques (avant la première répétition)

  • Incorporer des détails des effets de flammes dans l'évaluation des risques.
  • Présenter le plan préliminaire d'effets de flammes, qui est peaufiné au fur et à mesure que les détails se précisent.

Avant la répétition avec technique

  • Les derniers détails du plan d'effets de flammes sont mis au point et présentés aux autorités compétentes suffisamment longtemps d'avance pour que les effets soient approuvés et pour faire une démonstration sur les lieux, au besoin.
  • Les détails de tous les effets, y compris les bougies et les torches, doivent être présentés aux autorités compétentes.
  • Si les autorités compétentes demandent des changements, ceux-ci doivent être faits à temps pour que les effets soient approuvés avant la répétition avec technique.

Durant la répétition avec technique

  • Les artistes et le personnel sont avisés des précautions à prendre.
  • L'effet de flamme est démontré aux artistes et au personnel et on répond à toutes les questions.
  • Les artistes et le personnel répètent l'effet de flamme jusqu'à ce qu'ils soient bien entraînés.

Avant l'avant-première

  • On communique les détails des effets de flammes à tous les participants, y compris au directeur du personnel en contact avec la clientèle, qui doit préparer son personnel à répondre aux questions des spectateurs.

Durant la production

  • S'assurer de surveiller et de maintenir l'effet.

Remarque : Cet échéancier n'est pas exhaustif et ne dégage pas les parties prenantes sur le lieu de travail de leurs obligations en vertu de la LSST.


Annexe II : Exemple de plan d'effets de flammes

Personne-ressource

Demandeur Jeanne Leblanc
Poste Directrice technique
Téléphone 416 111-2222
Télécopieur 416 111-2222
Courriel 416 111-2223

Organisme

Nom du théâtre Théâtre ABC
Adresse du théâtre 123, rue Principale, Townville (Ontario)

Production

Nom de la production Le grand jeu

Opérateur d'effets de flammes

Nom Jim Lenoir
Poste Chef accessoiriste
Téléphone 416 111-2224
Courriel jlenoir@abc.ca

Autre/Adjoints

Nom Joe Boisvert
Poste Machiniste

Calendrier de production

Démonstration et essai 5 mars 2012
Répétition avec effets 8 mars 2012
1re sur scène avec effets 10 mars 2012
1re représentation devant public 17 mars 2012
Dates des représentations 17 au 31 mars 2012
Autres dates importantes Aucune

Description de l'effet

Description (y compris le moment où il survient durant la représentation) Deux acteurs portent des torches à l'acte I, scène 3 « Confrontation avec l'ogre ».
Type d'effet de flammes 2 torches portées à la main
Produits utilisés 90 % d'alcool dénaturé
10 % de kérosène
Entreposage (quantité et endroit) 1 litre de combustible sera entreposé dans l'armoire à produits inflammables, dans la salle d'entreposage de l'arrière-scène
Lutte contre les incendies Le théâtre est équipé d'un système d'extinction automatique.

Dispositifs additionnels de protection contre les incendies

Rideau pare-flammes Le théâtre a un rideau pare-flammes.
Ignifugeant Un ignifugeant a été appliqué sur les décors et sur les costumes des six acteurs qui seront en scène à moins d'un mètre de la flamme.
Ventilation Aucune exigence spéciale

Plan du site (montrer l'information sur un plan du théâtre)

Emplacement de l'effet Au niveau de la scène; les acteurs portant des torches ne montent pas aux niveaux supérieurs du plateau.
Emplacement de l'opérateur Il allume les torches du côté jardin, puis se déplace du côté cour pour recevoir et éteindre les torches.
Emplacement des surveillants (au besoin) Côté cour (assistant du régisseur de plateau)
Emplacement du personnel de sécurité incendie en alerte (au besoin) Côté jardin (machiniste)
Côté cour (assistant du régisseur de plateau)
Emplacement des artistes Les acteurs entrent du côté jardin, poursuivent l'ogre en décrivant un cercle sur la scène et sortent du côté cour.
Emplacement de l'entreposage et du montage Salle d'entreposage de l'arrière-scène
Emplacement des dispositifs existants et supplémentaires de protection contre les incendies

Un système d'extinction automatique protège la scène, l'arrière-scène et l'auditorium.

Le rideau pare-flammes est situé tout juste derrière le cadre de scène.

Le personnel de sécurité incendie en alerte (côté jardin et côté cour) est équipé d'extincteurs d'incendie et de couvertures ignifuges.

Moyens d'évacuation du public et du personnel 2 sorties en arrière-scène
2 sorties dans l'auditorium
Capacité de l'auditorium et proximité de l'effet 350 sièges
Le siège le plus proche est à 3 mètres de l'effet.
Autres renseignements Aucun

Joindre une fiche signalétique santé-sécurité (FSSS) pour tous les produits utilisés pour l'effet.

Examen de l'autorité compétente

Commentaires









_____________________________________
Nom (en caractères d'imprimerie)

_____________________________________
Signature

_____________________________________
Titre

_____________________________________
Organisme

_____________________________________
Date

Remarque : Ce plan n'est pas exhaustif et ne dégage pas les parties prenantes sur le lieu de travail de leurs obligations en vertu de la LSST.

ISBN 978-1-4606-0915-6 (HTML)

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.