Table des matières | Imprimer cette page

Annexe 2 - Exigences en matière de respirateurs et autres mesures et pratiques pour les tâches de catégories 1, 2 et 3 mettant en jeu le plomb

  • Diffusion : septembre 2004
  • Dernière mise à jour : avril 2011

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Catégorie Tâches Respirateur requis Autres mesures et pratiques préconisées
Catégorie 1
  • Application de revêtements contenant du plomb à l'aide d'un pinceau ou d'un rouleau.
  • Décapage de revêtements contenant du plomb à l'aide d'un produit chimique sous forme de gel ou de pâte et d'un tissu stratifié et fibreux.
  • Décapage ou enlèvement de revêtements ou de matériaux contenant du plomb à l'aide d'un outil électrique équipé d'un filtre HEPA et d'un système efficace pour recueillir la poussière.
  • Installation ou enlèvement de tôle contenant du plomb.
  • Installation or enlèvement de matériaux de remplissage, de bourrage ou d'autres matériaux similaires contenant du plomb.
  • Enlèvement de revêtements ou de matériaux contenant du plomb à l'aide d'outils entièrement manuels, par un moyen autre que le raclage et le ponçage.
  • Brasage.
Aucun appareil respiratoire n'est requis si les pratiques générales énoncées à la section 6.1 sont appliquées et si le taux de plomb dans l'air est inférieur à 0,05 mg/m3. Toutefois, il s'agit de fournir un appareil respiratoire à demi-masque équipé d'un filtre à particules de série N, R ou P à 95, 99 ou 100 % d'efficacité à toute travailleuse et tout travailleur qui le souhaite.
  • prévoir des installations sanitaires comprenant un lavabo, de l'eau, du savon et des serviettes et recommander aux travailleuses et aux travailleurs de s'en servir avant de manger, de boire, de fumer ou de quitter le chantier;
  • interdire aux travailleuses et aux travailleurs de manger, boire, mâcher de la gomme ou fumer dans l'aire de travail;
  • enlever au moins une fois par jour la poussière et les déchets de l'aire de travail et les placer dans un réceptacle à la fois :
    • étanche à la poussière;
    • clairement marqué comme contenant des déchets de plomb;
    • nettoyé à l'aide d'un chiffon humide ou d'un aspirateur équipé d'un filtre HEPA immédiatement avant son enlèvement de l'aire de travail;
    • enlevé du lieu de travail à intervalles réguliers et fréquents;
  • utiliser des toiles de protection sous tout endroit où s'effectue une tâche susceptible d'engendrer de la poussière de plomb ou encore des éclats ou des débris contenant du plomb;
  • procéder à un nettoyage à la fin chaque tâche, afin d'éviter la contamination par le plomb et l'exposition au plomb;
  • vérifier une fois par jour au moins la propreté de l'aire de travail;
  • éviter tout balayage à sec et tout nettoyage à l'air comprimé pour éliminer de la poussière ou des déchets contenant du plomb de l'aire de travail ou des vêtements des travailleuses et des travailleurs.
Catégorie 2a
  • Soudage ou coupage à haute température, dehors, de matériaux ou de revêtements contenant du plomb. Ceci n'est considéré une tâche de catégorie 2 que lorsqu'elle est exécutée brièvement, de façon non répétitive, et si le matériau a été décapé avant le soudage ou le coupage à haute température; sinon, il s'agit d'une tâche de catégorie 3.
  • Enlèvement par raclage ou ponçage de revêtements ou matériaux contenant du plomb à l'aide d'outils entièrement manuels.
  • Démolissage manuel, à l'aide d'un marteau de frappe ou d'un outil similaire, de murs de plâtre ou d'autres éléments fonctionnels de construction recouverts d'une peinture au plomb.
Appareil respiratoire à demi-masque équipé d'un filtre à particules de série N, R ou P à 95, 99 ou 100 % d'efficacité. (en plus des mesures et pratiques préconisées pour les tâches de catégorie 1)
  • veiller à afficher des avertissements en nombre suffisant pour alerter son personnel des dangers associés à l'exposition au plomb. Il devrait au minimum y avoir une pancarte de ce genre à chaque entrée de l'aire de travail. Ces pancartes doivent pour le moins rappeler, en grosses lettres bien lisibles, que :
    • l'aire de travail crée un risque d'exposition à de la poussière, de la vapeur ou du brouillard contenant du plomb;
    • l'accès à l'aire de travail est réservé aux personnes autorisées;
    • le port d'appareils respiratoires est obligatoire dans cette aire de travail.
  • Il est recommandé que toute travailleuse et tout travailleur personne qui pénètre dans l'aire de travail porte des vêtements protecteurs et un équipement de protection appropriés, tel que prévus à la section 4.3.
Catégorie 2b
  • Application d'un revêtement contenant du plomb à l'aide d'un pulvérisateur.
Appareil respiratoire purificateur d'air à ventilation assistée muni d'une cagoule ou d'un casque et d'un filtre haute efficacité.
OU
Appareil respiratoire à adduction d'air à débit constant muni d'une cagoule ou d'un casque.
Catégorie 3a
  • Soudage ou coupage à haute température, dedans ou dans un espace clos, de matériaux ou de revêtements contenant du plomb.
  • Brûlage d'une surface contenant du plomb.
  • Enlèvement à sec de mortier contenant du plomb à l'aide d'un outil de découpage électrique ou pneumatique.
  • Enlèvement de revêtements ou de matériaux contenant du plomb à l'aide d'outils électriques, sans système efficace pour recueillir la poussière équipé d'un filtre HEPA.
  • Enlèvement ou réparation d'une installation de ventilation conçue et utilisée pour prévenir l'exposition au plomb.
  • Démolition ou nettoyage de locaux ayant servi à la fabrication de produits contenant du plomb.
  • Toute autre tâche sur un chantier de construction risquant d'entraîner une exposition à de la poussière, de la vapeur ou du brouillard contenant du plomb, exclusion faite des tâches de catégorie 1, 2 ou 3b.
Appareil respiratoire purificateur d'air à masque équipé d'un filtre à particules de série N, R ou P à 100 % d'efficacité.
OU
Appareil respiratoire purificateur d'air à ventilation assistée serré, équipé d'un filtre à particules haute efficacité.
OU
Appareil respiratoire à adduction d'air muni d'un masque fonctionnant en mode demande (c.-à-d. selon les besoins).
OU
Appareil respiratoire à adduction d'air à débit constant muni d'un demi-masque ou d'un masque.
(en plus des mesures et pratiques préconisées pour les tâches de catégorie 1 et de catégorie 2)
  • Pour les tâches de catégorie 3a accomplies dedans, il y a lieu de prévoir des barrières ou encore des espaces partiellement ou entièrement clos.
  • Pour les tâches de catégorie 3b accomplies dedans (décapage par projection d'abrasifs, recours à un dispositif d'atomisation pneumatique pour déloger et enlever de la poussière contenant du plomb), il y a lieu de prévoir un espace entièrement clos.
  • Sauf en ce qui concerne les tâches de décapage à sec par projection d'abrasifs, pour les tâches de catégorie 3a et 3b accomplies dehors, il y a lieu de prévoir des barrières ou encore des espaces partiellement ou entièrement clos. Pour le décapage au sec par projection d'abrasifs effectué dehors, il y a lieu de prévoir un espace entièrement clos.
  • Une ventilation mécanique générale est à prévoir pour les aires de travail situées dans un espace clos.
  • Il y a lieu de mettre des installations de décontamination (voir la section 6.4.3 des présentes directives) à la disposition des personnes chargées des tâches ci-après :
  • le décapage par projection d'abrasifs de revêtements ou matériaux contenant du plomb;
  • l'enlèvement de revêtements et de matériaux contenant du plomb à l'aide d'outils électriques, en l'absence d'un système efficace pour recueillir la poussière équipé d'un filtre HEPA;
  • le recours à un dispositif d'atomisation pneumatique pour déloger et enlever de la poussière contenant du plomb;
  • la démolition ou le nettoyage de locaux ayant servi à la fabrication de produits contenant du plomb.
Catégorie 3b
  • Décapage par projection d'abrasifs de revêtements ou de matériaux contenant du plomb.
Appareil respiratoire (type CE) pour projection abrasive, à adduction d'air et pression positive, muni d'un demi-masque serré et fonctionnant en mode de pression positive.
  • À la fin d'un décapage par projection d'abrasifs, il importe de nettoyer et d'enlever la poussière et les déchets à l'aide d'un aspirateur équipé d'un filtre HEPA, d'un balai-serpillière ou encore, après avoir mouillé les déchets, à l'aide d'une pelle, voire au moyen de plusieurs de ces méthodes.
  • Pour toute tâche qui engendre de la poussière, il y a lieu de prévoir une ventilation locale par aspiration à la source. Il convient aussi d'incorporer le mouillage à la tâche, de sorte à réduire la quantité de poussière qu'elle engendre.
  • Recours à un dispositif d'atomisation pneumatique pour déloger et enlever de la poussière contenant du plomb.
Appareil respiratoire à adduction d'air, muni d'un casque, fonctionnant en mode de pression à la demande ou tout autre mode de pression positive.

précédent

ISBN 978-1-4435-6229-4 (HTML)
ISBN 978-1-4435-6228-7 (Version imprimé)

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.