Imprimer cette page

Manutention manuelle de barils à bière

  • Diffusion : 31 décembre 2014
  • Dernière mise à jour : décembre 2014

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Les travailleurs sont exposés à des risques élevés de lésions lorsqu’ils font la manutention manuelle de barils à bière. Ils peuvent développer des troubles musculosquelettiques (TMS), en particulier dans le dos et les épaules, lorsqu'ils soulèvent, déposent et (ou) transportent un baril. De même, ils peuvent se blesser s’ils sont heurtés par des barils à la suite d’une perte de contrôle lors de la manutention. On trouve principalement des barils dans des brasseries, des camions de livraison, des magasins d'alcool et de bière, des restaurants, des bars et des pubs.

Les TMS sont des lésions et des troubles de l’appareil locomoteur, notamment des muscles, des tendons, des nerfs et des disques vertébraux. Ils peuvent se développer à la suite d’une exposition continue à des risques de TMS comme des activités répétitives, des efforts soutenus comme soulever et pousser des objets lourds, et des postures incommodes.

Dangers

Un baril de bière plein de 50 à 58,6 litres pèse environ de 61,2 à 72,6 kg (de 135 à 160 livres). Il y a un risque accru de lésion lorsque les travailleurs doivent soulever, déposer ou transporter des barils de ce poids, que ce soit seuls ou avec un autre travailleur. Recourir à deux travailleurs pour soulever, déposer ou transporter des barils peut présenter un danger en raison des grandes résistances et des poids élevés, de l’adoption de postures incommodes, des prises de main limitées et du risque pour un travailleur de porter la plus grande partie du poids si le second travailleur glisse ou perd sa prise sur le baril.

La conception et l’aménagement des établissements dans lesquels on retrouve des barils peuvent accroître le risque de développer un TMS. Par exemple, les zones où se trouvent des frigos à bière et des pièces pour faire refroidir les barils peuvent avoir des plafonds bas et (ou) un espace limité. Cela peut entraîner la superposition des barils ou faire en sorte que les travailleurs adoptent de mauvaises postures lorsqu’ils manutentionnent les barils. Des enjeux supplémentaires peuvent être liés au chargement et au déchargement des véhicules de livraison, de même qu'au transfert de barils pleins dans des escaliers ou sur des surfaces d’entreposage qui sont trop élevées pour que les barils y soient roulés.

Certaines exigences législatives et réglementaires connexes

Aux termes de la Loi sur la santé et la sécurité au travail :

  • l’employeur doit fournir au travailleur les renseignements, les directives et la surveillance nécessaires à la protection de sa santé et de sa sécurité (alinéa 25(2)a)). Cela peut comprendre de la formation sur les méthodes de travail sécuritaires, les dangers associés à la manutention manuelle de barils de bière pleins, ainsi que des techniques, des outils ou des procédés mis en œuvre par l’employeur pour la manutention sécuritaire de barils;
  • l’employeur doit informer le travailleur des risques que comportent le travail et la manipulation, l’entreposage… et le transport de tout objet… ou matériel…(alinéa 25(2)d));
  • l’employeur doit prendre toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour assurer la protection du travailleur (alinéa 25(2)h)). Cela peut comprendre la protection des travailleurs contre les dangers du soulèvement, du dépôt ou du transport manuel de barils lorsqu’il y a un risque accru de trouble musculosquelettique.

Aux termes du Règlement pour les établissements industriels :

  • les matières, articles ou choses doivent être déplacés de telle manière que la sécurité des travailleurs ne soit pas mise en danger (article 45).

Précautions et mesures de contrôle recommandées

Afin de réduire le risque de blessure des travailleurs manipulant des barils de bière, voici des pratiques exemplaires qu'un employeur peut adopter :

  • prévoir des aides mécaniques lorsque des barils de bière doivent être déplacés. Des dispositifs mécaniques sont disponibles avec des mécanismes de levage spécifiquement conçus pour lever ou pour déposer des barils de bière. Il existe aussi des dispositifs, comme des diabolos à barils qui peuvent être utilisés pour déplacer les barils dans le milieu de travail;
  • gérer les niveaux des stocks et concevoir ou modifier les zones d’entreposage des barils afin que le levage, le dépôt ou le transport des barils de bière puissent être évités;
  • élaborer des méthodes de travail sécuritaires sur les techniques, les outils et les procédés déployés par l'employeur pour la manutention sécuritaire des barils;
  • si des aides mécaniques ne peuvent pas être fournies, élaborer des méthodes de travail dans le cadre desquelles les barils sont roulés, poussés, tractés ou glissés afin de réduire les exigences physiques.

Obtenir davantage de renseignements

De plus amples renseignements sur la manutention manuelle de matériaux, l’ergonomie et les TMS peuvent être consultés à l’adresse suivante : ontario.ca/TMS.

Numéro sans frais

Composez le 1 877 202-0008 en tout temps pour signaler les blessures graves, les décès et les refus de faire des travaux. Vous pouvez aussi appeler entre 8 h 30 et 17 h, du lundi au vendredi, pour poser des questions d’ordre général sur la santé et la sécurité au travail. En cas d’urgence, le numéro à composer est le 911.

ISBN 978-1-4606-4983-1 (HTML)
ISBN 978-1-4606-4984-8 (PDF)

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.