Imprimer cette page

Note d'orientation à l'intention des pompiers : Exposition aux drogues et aux médicaments

Avis de non-responsabilité : Cette ressource a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il ne se veut pas un avis juridique et ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements qui y sont associés. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir l'avis de non-responsabilité intégral.

Contexte

Dans le cadre de leurs fonctions, les pompiers peuvent être exposés à des drogues et à des médicaments dangereux sous diverses formes après être entrés en contact avec :

  • des personnes souffrant de surdoses accidentelles ou intentionnelles de médicaments d’ordonnance, de médicaments vendus sans ordonnance ou de drogues illicites;
  • du matériel ou s'être trouvé dans un bâtiment utilisé dans le procédé de fabrication de drogues.

Préoccupations et dangers

Les drogues et les médicaments posent des risques potentiels qui comprennent notamment les médicaments de chimiothérapie, les opioïdes et la méthamphétamine. Les risques d’exposition peuvent découler du contact avec un patient visiblement contaminé, du contact direct avec le médicament et la drogue ou du contact avec du matériel ou encore de s'être trouvé dans un bâtiment utilisé dans le procédé de fabrication des drogues.

Mesures devant être prises par les employeurs

Les employeurs devraient :

  • élaborer des processus visant à assurer la protection des pompiers contre les expositions dangereuses aux drogues et aux médicaments;

Questions de sécurité liées à l'exposition aux drogues et aux médicaments

les employeurs devraient tenir compte des points ci-dessous au moment d'élaborer des processus pour éviter l'exposition des pompiers :

  • offrir une formation sur la reconnaissance et la détermination des risques ainsi que sur la prise de mesures appropriées pour gérer le niveau de risque;
  • la création de lignes directrices opérationnelles normalisées pour gérer l'exposition aux drogues;
  • enjoindre aux pompiers de ne manipuler aucune drogue et aucun médicament ou accessoire pour la consommation de drogues, sauf si c’est nécessaire pour procéder à un sauvetage;
  • enjoindre aux pompiers de traiter les substances inconnues ou non identifiées comme étant des matières dangereuses et de suivre toutes les lignes directrices sur les matières dangereuses établies par le ministère;
  • prendre les précautions qui doivent être utilisées en matière de sécurité et du matériel de protection individuelle, en fonction du niveau de risque, dans le cadre d'une intervention pour des incidents à risque élevé;
  • établir un processus de décontamination pour le personnel susceptible d'être exposé;
  • mettre en place des protocoles de signalement des expositions.

Points à considérer à l'égard de la formation

La formation doit inclure, sans toutefois s'y limiter, ce qui suit :

  • des processus abordant les points à considérer indiqués au paragraphe ci-dessus;
  • les types de drogues et de médicaments auxquels on peut être exposé et la façon de les identifier;
  • le choix et l'utilisation appropriés du matériel de protection individuelle pendant une situation d'urgence afin d'éviter toute exposition;
  • la façon de gérer l'exposition, le cas échéant;
  • la mise en place des protocoles de signalement des expositions.

Des directives adéquates, une formation, l'utilisation du matériel de protection individuelle et la décontamination contribuent à réduire le risque d'exposition et permettent aux pompiers de mieux gérer les dangers des expositions.

Règlements, lois et normes applicables

Lisez :

Renseignements connexes

Lisez les notes d’orientation à l’intention des pompiers (en anglais seulement), qui portent sur :

Avis de non-responsabilité : La présente ressource Web a été créée pour aider les parties des lieux de travail à comprendre certaines des obligations que leur imposent la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Elle ne vise pas à remplacer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel.

Il incombe aux parties des lieux de travail d'assurer le respect de la législation. La présente ressource Web ne se veut pas un avis juridique. Les personnes qui ont besoin d'aide pour interpréter la législation et son application possible dans des circonstances précises devraient consulter un avocat.

La présente ressource Web sera mise à la disposition des inspecteurs du ministère du Travail, mais ceux-ci feront observer la Loi sur la santé et la sécurité au travail, et les règlements qui y sont associés en se fondant sur les faits qu'ils pourraient relever dans les lieux de travail. La présente ressource Web ne se répercute d'aucune façon sur le pouvoir de décider qu'ont les inspecteurs lorsqu'il s'agit de faire observer les lois et règlements.