Table Des Matières | Imprimer  Imprimer cette page

Ligne directrice nº 35 : Coiffure et maquillage | Lignes directrices sur la sécurité dans l'industrie du cinéma et de la télévision de l'Ontario

  • ISSN : 978-1-4249-9955-2
  • Diffusion : mars 1992
  • Révision : juin 2009
  • Dernière mise à jour : août 2010

Coiffure Et Maquillage

  1. Le terme « coiffeur » s'applique aux personnes qui détiennent un certificat de qualification (permis) à jour émis par le ministère de la Formation, des Collèges et Universités. Seules les personnes qui détiennent un certificat de compétences valide ou un certificat de qualification professionnelle interprovincial (programme du sceau rouge) peuvent être engagées comme coiffeurs (en vertu de l'article 8 du Règlement de l'Ontario 565/99 pris en application de la Loi de 1998 sur l’apprentissage et la reconnaissance professionnelle (LARP).
  2. Le coiffeur ou le maquilleur doit informer les personnes concernées de la toxicité et des effets possibles sur la santé des produits utilisés.
  3. Ils doivent en plus vérifier auprès de l'artiste s'il est sensible à certains produits ou s'il fait des allergies, des réactions cutanées, etc.
  4. Il incombe à l'artiste d'informer le coiffeur et le maquilleur de sa sensibilité à certains produits ou de ses allergies, de ses réactions cutanées, de ses maladies transmissibles, etc.
  5. Installations

  6. Le salon de coiffure et de maquillage doit répondre aux conditions suivantes :
    1. Être propre.
    2. Être maintenu à une température raisonnable.
    3. Être bien aéré. Le propriétaire ou l'exploitant du bâtiment ou du véhicule est responsable d'entretenir le ou les systèmes de ventilation.
    4. Comprendre un fauteuil àpied hydraulique, dans la mesure du possible. Plus la production est longue, plus cet élément est important.
    5. Assurer un éclairage approprié, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du bâtiment ou du véhicule, ainsi que pour tous les autres véhicules ou plateaux.
    6. Disposer d'une trousse de premiers soins et d'un moyen permettant de se rincer les yeux avec de l'eau lorsque ces derniers entrent en contact avec des produits chimiques.
    7. Remarque : Lorsque le Règlement 851 s'applique, un bassin oculaire est exigé en vertu de l'article 124. Lorsqu'il s'agit d'un bassin oculaire portatif, ce dernier doit toujours être nettoyé, aseptisé et rempli après chaque utilisation.

    8. Lorsque le salon de coiffure et de maquillage se trouve dans un véhicule, il doit être mis à niveau et disposer de postes d'eau courante, chaude et froide.

    Directives en matière d'hygiène

  7. Voici les précautions à prendre en matière d'hygiène :
    1. Disposer de postes d'eau courante chaude et froide.
    2. Se laver les mains ou laver ses gants avant et après s'être occupé de chaque acteur.
    3. Mettre à la disposition de chaque artiste des éponges, des houppettes, des peignes et des brosses. Pour transporter ces articles, il faut les mettre dans des sacs scellés et identifiés.
    4. Désinfecter les contenants, les rasoirs, les ciseaux, les pinces à épiler et les spatules avant et après chaque utilisation.
    5. Aseptiser les peignes et les brosses avec du désinfectant Barbercide, les laver avec du savon, puis les rincer.
    6. Garder tout l'équipement propre et prêt à être utilisé.
    7. Utiliser un (1) mascara par personne pour éviter les infections.
    8. Utiliser une spatule pour enlever le maquillage du boîtier. Le mélanger sur le plateau de l'artiste et l'appliquer.
    9. Remplacer le maquillage et les produits capillaires trop vieux et séchés.
  8. Il est préférable de porter des chaussures à bout fermé et à semelle en caoutchouc.
  9. Directives en matière de produits chimiques

  10. Recommandations concernant l'utilisation du maquillage et des produits capillaires à base de produits chimiques au cours de la production :
  1. Faire l'inventaire de tous les produits utilisés.
  2. Se documenter sur les ingrédients constituant ces produits afin de recenser tous les risques potentiels pour la santé (porter une attention particulière aux voies de pénétration et à l'irritation cutanée).
  3. Identifier clairement chaque produit chimique.
  4. Mettre à la disposition des utilisateurs une feuille de données sur las sûreté des matériaux (FDSM) pour chaque produit chimique toxique (consulter la Ligne directrice n° 2 sur les matières dangereuses et le Règlement concernant le SIMDUT – Règlement 860).
  5. Au moment de l'application des couleurs et des fixatifs et de la préparation des mélanges de poudres, de décolorants et d'oxydants, il faut porter l'équipement protecteur adéquat tel qu'un masque, des lunettes de protection, des gants, etc., puisque ces activités comportent des risques.
  6. Dans la mesure du possible, utiliser des fixatifs à cheveux en atomiseur.
  7. Dans la mesure du possible, utiliser des poudres prémélangées.
  8. Utiliser des produits non solvants dans la mesure du possible, tels que le tétradécanoate d'isopropyle pour enlever le maquillage utilisé pour les effets spéciaux.
  9. Ne pas manger ni boire ou fumer lorsqu'on travaille avec des produits chimiques.

précédent | suivant