Table des matières | Imprimer Imprimer cette page

Ligne directrice nº 25 : Chutes d'une grande hauteur | Lignes directrices sur la sécurité dans l'industrie du cinéma et de la télévision de l'Ontario

  • ISSN : 978-1-4249-9955-2
  • Diffusion : novembre 1990
  • Révision : juin 2009
  • Dernière mise à jour : août 2010

Chutes d'une grande hauteur

Les recommandations qui suivent s'appliquent aux séquences de sauts en chute libre. Le terme « parachutiste certifié » désigne un ou une parachutiste détenant un certificat valide et à jour délivré par un organisme reconnu à l'échelle nationale ou internationale comme l'Association Canadienne de Parachutisme Sportif.

  1. Le coordonnateur des cascades, le coordonnateur des effets spéciaux, le directeur de production, le réalisateur et le cadreur déterminent si un saut en chute libre est nécessaire pour une scène en particulier.
  2. Une fois la décision prise, on communique avec l'Association Canadienne de Parachutisme Sportif (ou avec un organisme équivalent) pour établir le type d'approbation ou de certificat que le ou la parachutiste doit détenir pour le ou les sauts prévus.
  3. Une fois cette information obtenue, on doit nommer un coordonnateur des sauts en chute libre. Celui-ci doit détenir une approbation ou un certificat indiquant une qualification au moins égale à celle du ou des parachutistes.
  4. Le coordonnateur des sauts en chute libre est responsable de la sécurité des parachutistes. Les facteurs tels que le lieu, les conditions atmosphériques, les communications et la sécurité doivent faire partie de l'évaluation de la sécurité.
  5. Avant chaque saut, on doit réunir tous les participants pour leur fournir tous les renseignements pertinents. On doit procéder à une répétition sans technique au sol sur le lieu du tournage.
  6. Le coordonnateur des sauts en chute libre doit avoir à sa disposition l'ensemble du matériel, des accessoires, des vêtements, etc., avant le saut, pour procéder à une évaluation de la sécurité. C'est à lui que revient l'approbation finale du point de vue de la sécurité du matériel et des vêtements utilisés au cours du saut.
  7. Remarque : Le pilote doit détenir une approbation pour les sauts en chute libre.

précédent | suivant