Table des matières | Imprimer Imprimer cette page

Ligne directrice Nº 15: Motocyclettes | Lignes directrices sur la sécurité dans l'industrie du cinéma et de la télévision de l'Ontario

  • ISSN : 978-1-4249-9955-2
  • Diffusion : janvier 1992
  • Révision : juin 2009
  • Dernière mise à jour : août 2010

Motocyclettes

La présente ligne directrice s'applique aux motocyclettes utilisées á titre d'auto-caméra. On doit également appliquer la présente ligne directrice pour les cascades, le cas échéant, conjointement avec le plan de cascade figurant à la ligne directrice nº 5.

  1. Faire preuve d'une très grande prudence en tout temps lorsque des motocyclettes sont utilisées. Seul le personnel nécessaire doit se trouver à proximité des motocyclettes.
  2. Le conducteur doit être titulaire d'un permis de motocyclette à jour et valide conformément au Code de la route de l'Ontario.
  3. Le cascadeur en motocyclette doit posséder de l'expérience et s'être familiarisé avec les techniques nécessaires pour effectuer la cascade planifiée de façon sécuritaire.
  4. Le conducteur doit porter en tout temps du matériel de protection, comme un casque, des gants et d'autres vêtements, sauf dans les cas dictés par les exigences du scénario. Les casques doivent être approuvés par la CSA ou l'équivalent. En cas d'exigences particulières en matière de vêtements, prendre toutes les précautions nécessaires pour porter des vêtements protecteurs sous le costume.
  5. Pendant la préproduction, toutes les parties intéressées doivent avoir suffisamment de temps pour discuter du type de motocyclette nécessaire pour réaliser une séquence donnée de façon sécuritaire. Le type de motocyclette choisi doit répondre aux besoins de la cascade prévue.
  6. Avant le tournage d'une cascade, on réunit tout le personnel concerné et on lui communique tous les renseignements pertinents sur le lieu de tournage de la séquence. La réunion doit comprendre :
    1. un « parcours des lieux » ou une « répétition sans technique » avec le coordonnateur des cascades et tout le personnel concerné par la séquence;
    2. le coordonnateur des cascades doit planifier et expliquer les voies d'évacuation acceptables au personnel concerné par la séquence;
    3. la communication claire de l'action envisagée, les variantes possibles et le nom de la personne qui a le pouvoir de tout arrêter.
  7. S'il devient nécessaire de modifier le jour même une cascade planifiée, une autre réunion de tous les participants doit être de nouveau convoquée pour confirmer que chaque personne comprend bien les changements et en convient.
  8. Le coordonnateur des cascades et le conducteur de la motocyclette doivent examiner les motocyclettes, les rampes et tout autre matériel avant leur utilisation pour s'assurer de leur condition de fonctionnement sécuritaire.
  9. Décrire clairement la séquence qui doit être filmée, y compris les sauts à partir d'une rampe, les dérapages et tout autre danger potentiel, et en discuter avec toutes les personnes intéressées.
  10. Des dispensateurs de soins médicaux doivent être présents et assister à toutes les répétitions et à toutes les prises de vues au cours desquelles on réalise des cascades en motocyclette potentiellement dangereuses afin d'apporter de l'aide médicale en cas d'urgence.

précédent | suivant