Table des matières | Imprimer Imprimer cette page

Ligne directrice nº 12 : Sécurité électrique | Lignes directrices sur la sécurité dans l'industrie du cinéma et de la télévision de l'Ontario

  • ISSN : 978-1-4249-9955-2
  • Diffusion : novembre 1990
  • Révision : juin 2009
  • Dernière mise à jour : août 2010

Sécurité électrique

Le texte qui suit ne met en évidence que certains principes généraux se trouvant dans l'annexe B – Sécurité électrique. Il importe de lire toute l'annexe pour comprendre toutes les mesures de sécurité électrique qui s'appliquent à l'industrie du cinéma et de la télévision.

  1. Dans les productions cinématographiques ou vidéo, le chef électricien/l'éclairagiste et (ou) l'opérateur de génératrice est responsable de tous les réseaux temporaires de distribution d'énergie. On doit les consulter avant d'utiliser un système électrique quelconque.
  2. Personne, à l'exception d'un technicien qualifié ou du concepteur d'un appareil d'éclairage, ne doit, en aucun cas, tenter de réparer « sur-le-champ » du matériel électrique.
  3. Se tenir éloigné des appareils d'éclairage et des lampes.
  4. Faire attention de ne pas marcher ou rouler sur des câbles électriques.
  5. Le service électrique doit disposer d'une installation d'éclairage de secours pour éclairer adéquatement les voies d'évacuation en cas de pannes de courant.
  6. Pendant un orage électrique violent, l'exploitant d'installation de production peut déterminer s'il est nécessaire de couper le courant.

L'article 182 du Règlement de l'Ontario 213/91 prescrit les qualités requises pour effectuer des travaux électriques pendant les travaux de construction et reconnaît les programmes de formation élaborés par le MFCU, notamment celui pour les techniciens ou techniciennes en électricité pour l’industrie du spectacle.

Un technicien ou une technicienne en électricité pour l'industrie du spectacle évalue les exigences du travail, planifie, construit, installe, entretient et démonte les systèmes de distribution électrique (distribution principale et sous-distribution), met en œuvre des blocs d'alimentation temporaires, installe, contrôle et démonte les appareils d'éclairage, gère les blocs d'alimentation portatifs et entretient les batteries. Ces personnes doivent posséder des aptitudes et des compétences « pratiques » en mécanique, et doivent être en mesure d'utiliser de nombreux types différents d'équipements manuels, d'appareils électriques et équipements d'essai. Le technicien ou la technicienne en électricité pour l'industrie du spectacle peut effectuer son travail sur des installations temporaires, jusqu'à la connexion de matériel au réseau électrique des bâtiments permanents, mais sans toutefois inclure cette tâche.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le métier de« technicien ou technicienne en électricité pour l’industrie du spectacle, 269E », veuillez communiquer avec le
Ministère de la Formation et des Collèges et Universités (MFCU).
Renseignements généraux : 1 800 387-5656

précédent | suivant