Table des matières | Imprimer cette page

Procédures de verrouillage

  • ISBN : 1-4249-0805-1
  • Diffusion : juin 2006
  • Dernière mise à jour : juillet 2015
  • Voir aussi : Opérations agricoles

Introduction

Les Directives concernant la santé et la sécurité au travail à l'intention des opérations agricoles en Ontario visent à souligner les dangers particuliers, parfois uniques et inhabituels, inhérents aux exploitations agricoles. Elles ont été élaborées conjointement par des représentants du milieu agricole, de la Farm Safety Association (maintenant Services de prévention et de sécurité au travail [en anglais seulement]), du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales et du ministère du Travail.

Les directives entendent aider les employeurs, superviseurs et travailleurs des exploitations agricoles à reconnaître les dangers et à déterminer la meilleure façon de respecter leurs obligations en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et des règlements d'application. Les directives renferment des renseignements généraux destinés à aider les personnes présentes au lieu de travail à repérer des dangers particuliers et des situations dangereuses. Elles suggèrent également diverses mesures à envisager pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs et prévenir les blessures.

À noter que les directives ne remplacent pas les lois en vigueur. Les employeurs, superviseurs et travailleurs des exploitations agricoles ont des responsabilités et devoirs en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les trois règlements d'application suivants : le Règl. de l’Ont. 414/05, Opérations agricoles; R.R.O. 1990 Règl. 834, Blessure critique -- définition, et Règl. de l’Ont. 297/13, Sensibilisation à la santé et à la sécurité au travail et formation . Ils doivent obéir aux exigences de la LSST et de ces trois règlements.

Les employeurs sont légalement tenus de prendre toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour assurer la protection des travailleurs; pour leur part, les superviseurs et travailleurs doivent prendre les mesures appropriées pour repérer et éliminer tous les dangers au lieu de travail. Les directives constituent un point de départ pour les parties du lieu de travail; elles les aideront à déterminer la meilleure façon de respecter leurs obligations en vertu de la LSST. Toutefois, la conformité aux recommandations présentées dans les présentes directives ne dégage pas les parties du lieu de travail de l'obligation de respecter la LSST.

La présente est la première édition des directives. Celles-ci seront révisées et actualisées, au besoin, et élargies pour tenir compte des nouvelles technologies et méthodes de production.

De nombreuses formes d'énergie peuvent poser un danger, notamment l'énergie électrique, thermale, chimique, pneumatique, hydraulique, mécanique et gravitationnelle. On doit verrouiller, bloquer ou dégager toutes ces formes d'énergie pour éviter que la machine ou l'équipement se mette en marche ou bouge durant les travaux d'installation, de réparation ou d'entretien.

La présente section porte sur les sujets suivants :

Définitions

Dispositif d'isolement des sources d'énergie :
Un interrupteur général, un disjoncteur, une valve à commande manuelle, une bride d'obturation ou autre appareil servant à interrompre le flux d'énergie à une pièce de machine ou d'équipement.

Responsabilités générales

  1. L'employeur fournit aux travailleurs de l'information, des instructions et une supervision relatives aux procédures de verrouillage appropriées pour chaque pièce d'équipement qu'ils opéreront.
  2. On doit effectuer un examen initial pour déterminer les interrupteurs, valves ou autres appareils d'isolement de l'énergie s'appliquant à l'équipement qui doit être verrouillé. Plus d'une source d'énergie (électrique, mécanique, hydraulique, pneumatique, chimique, thermale, gravitationnelle) peut être en cause.
  3. L'employeur doit s'assurer que les travailleurs savent quelles sources d'énergie doivent être maîtrisées. En cas de doute à ce sujet, les travailleurs doivent consulter un superviseur ou une autre personne bien renseignée.
  4. Lorsqu'un verrouillage d'équipement s'impose, les employeurs, superviseurs et employés doivent suivre les principes de verrouillage acceptés, notamment :
    • Planifier le verrouillage en repérant toutes les sources d'énergie, interrupteurs, etc.
    • Si le verrouillage est complexe, préparer une séquence d'opérations écrite sous forme de liste de contrôle portant sur l'accès à l'équipement, le verrouillage, le dégagement, le déverrouillage et le démarrage.
    • Aviser tous les travailleurs affectés par le verrouillage.
    • Éteindre l'équipement à l'aide des procédures normales, c'est-à-dire en activant les interrupteurs, en fermant les valves, etc.
    • Isoler l'équipement en débranchant ou en bloquant les sources d'énergie.
    • Verrouiller les appareils d'isolement de l'énergie à l'aide d'un dispositif de blocage ou autre dispositif de verrouillage maîtrisé par le travailleur et poser une étiquette indiquant que l'équipement a été éteint.
    • Déterminer si toutes les sources d'énergie ont été isolées en essayant de faire fonctionner l'équipement avant d'effectuer les travaux.
    • Lorsque les travaux sont terminés, déverrouiller l'équipement.
    • Mettre l'équipement à l'essai.

Facteurs à envisager dans le verrouillage de l'équipement

Procédures de verrouillage

Préparation

  1. Informer tous les travailleurs affectés qu'un verrouillage s'impose et leur en expliquer le motif.

Arrêt et isolement de machine ou d'équipement

  1. Si l'équipement est en marche, l'arrêter à l'aide de la procédure normale (appuyer sur le bouton d'arrêt, ouvrir l'interrupteur basculant, etc.). Seuls les travailleurs qui savent opérer l'équipement doivent effectuer les procédures d'arrêt ou de redémarrage.
  2. Activer les dispositifs d'isolement des sources d'énergie de manière à ce que toutes les sources d'énergie (électrique, mécanique, hydraulique, etc.) soient débranchées ou isolées de l'équipement.
  3. Les interrupteurs généraux d'électricité ne doivent jamais être activés lorsqu'ils sont électrisés pour éviter un amorçage d'arc ou même une explosion.
  4. L'énergie emmagasinée, notamment dans les condensateurs, les ressorts, les pièces d'équipement surélevées, les volants moteurs rotatifs, les systèmes hydrauliques et la pression d'air, de gaz, de vapeur ou d'eau, doit également être relâchée, débranchée ou immobilisée par des méthodes telles que la mise à la terre, le repositionnement, le blocage ou la réduction de pression.
  5. Le retrait des fusibles n'est pas un substitut pour le verrouillage. Un fusible retiré ne garantit pas que le circuit n'est pas alimenté. Et même si tel est le cas, une autre personne pourrait remplacer le fusible par inadvertance.
  6. L'équipement qui fonctionne par intermittence, notamment une pompe, un ventilateur, un éventail ou un compresseur peut sembler inoffensif lorsqu'il est éteint. Ne pas présumer que l'équipement éteint à un moment donné restera éteint durant toute la durée des travaux.

Application du dispositif de verrouillage

  1. Verrouiller et étiqueter le dispositif d'isolement des sources d'énergie à l'aide d'un dispositif de blocage individuel, assigné. Un travailleur ne sera pas protégé à moins d'utiliser son propre dispositif de blocage.
  2. Si plus d'un travailleur travaille à la même pièce d'équipement en même temps, chacun doit verrouiller l'équipement en plaçant un dispositif de blocage et une étiquette individuels sur le dispositif de verrouillage de groupe avant de commencer son travail et retirer ces appareils lorsqu'il cesse de travailler sur l'équipement.
  3. Le dispositif de verrouillage et l'étiquette doivent clairement indiquer le nom de la personne qui les a appliqués, la date et la raison du verrouillage. Cette mesure permet de savoir qui entretient la machine ou l'équipement et, en cas de verrouillage multiple, elle permet d'identifier les travailleurs qui n'ont pas terminé leur travail.
  4. Les dispositifs de verrouillage et les étiquettes doivent être assez durables pour résister à l'environnement dans lequel ils sont utilisés. Les renseignements indiqués doivent demeurer lisibles.
  5. Les dispositifs de verrouillage doivent être assez solides pour prévenir leur retrait sans force excessive. Les étiquettes doivent être suffisamment solides pour empêcher leur retrait accidentel ou involontaire.
  6. Les dispositifs de verrouillage et les étiquettes doivent avoir une couleur, une forme ou une taille standard. Les étiquettes doivent être facilement reconnaissables et contenir des renseignements appropriés concernant le verrouillage.
  7. Il faut parfois construire des fixations pour attacher les dispositifs de verrouillage à l'équipement. À titre d'exemple, un moraillon ordinaire pour recouvrir un bouton de manouvre. Les étiquettes doivent être attachées au dispositif d'isolement des sources d'énergie et à la commande habituelle de manière à prévenir le fonctionnement de l'appareil durant le verrouillage.

Vérification de l'isolement

  1. Après s'être assuré que les travailleurs ne peuvent être blessés, appuyer sur le bouton de commande ou sur les autres commandes habituelles pour s'assurer que toutes les sources d'énergie ont été débranchées et que l'équipement ne fonctionnera pas.
  2. S'il y a possibilité de réaccumulation de l'énergie emmagasinée, notamment une hausse de pression à un niveau dangereux, vérifier l'isolement de l'équipement de temps à autre jusqu'à ce que l'entretien ou la réparation ait pris fin ou que l'éventualité d'une telle accumulation ait disparu.
  3. Replacer les commandes en position neutre après l'essai. Une vérification de l'activation du système (p. ex. à l'aide d'un voltmètre pour les circuits électriques) permettra de confirmer l'isolement.
  4. L'équipement est maintenant verrouillé.

Interruption du verrouillage

  1. Lorsqu'il est nécessaire de mettre à l'essai ou de positionner l'équipement/le processus d'une machine verrouillée, suivre les étapes suivantes :
    • Retirer les outils et le matériel de l'équipement/du processus.
    • Voir à ce que les travailleurs soient à distance de sécurité des dangers éventuels.
    • Retirer les dispositifs de verrouillage et les étiquettes conformément à la procédure établie.
    • Mettre hors tension tous les systèmes et verrouiller/étiqueter de nouveau les commandes avant de reprendre les travaux.

Dégagement du verrouillage

  1. Avant de retirer les dispositifs de verrouillage et les étiquettes et de recommencer à alimenter la machine ou l'équipement, inspecter l'aire de travail pour s'assurer que les articles non essentiels ont été retirés et que les composantes de la machine ou de l'équipement sont intactes sur le plan opérationnel.
  2. Voir à ce que les travailleurs soient à distance de sécurité des dangers éventuels.
  3. Le dispositif de verrouillage et l'étiquette doivent être retirés du dispositif d'isolement des sources d'énergie par le travailleur qui les a installés.
  4. Aviser les travailleurs affectés que les dispositifs de verrouillage et les étiquettes ont été retirés.

Recommandations générales de verrouillage pour l'entretien de l'équipement agricole

  1. Débrayer le circuit et éteindre le moteur avant d'effectuer l'entretien.
  2. Ne pas nettoyer, débrancher, lubrifier, ajuster ou réparer une machine pendant qu'elle fonctionne, à moins de recommandation contraire dans le manuel d'entretien ou du propriétaire.
  3. Verrouiller le dispositif d'allumage et placer une mise en garde sur le dispositif d'allumage pour avertir les gens que quelqu'un travaille sur la machine.
  4. Enclencher les dispositifs de sécurité des cylindres hydrauliques le cas échéant.

Verrouillage des systèmes hydrauliques

  1. Les travailleurs doivent toujours suivre les instructions d'entretien des systèmes hydrauliques du manuel de l'opérateur. Le cas échéant, un mécanicien qualifié et homologué doit effectuer les travaux de réparation et d'entretien.
  2. Couper l'alimentation du moteur qui actionne la pompe hydraulique.
  3. Placer l'appareil sur le sol ou sur un socle solide.
  4. Déplacer le levier hydraulique à l'aide de plusieurs mouvements de va et vient pour diminuer la pression.
  5. Utiliser des appareils de blocage, s'il y a lieu.

précédent | suivant