Table des matières | Imprimer cette page

Message du directeur général de la prévention

  • Diffusion : 16 décembre 2013
  • Dernière mise à jour : décembre 2013

Depuis mon entrée en fonction comme directeur général de la prévention, j'ai passé nombre d'heures à écouter les parents, les travailleurs, les employeurs, les professionnels de la santé et de la sécurité ainsi que les chefs de file de l’industrie et du gouvernement tout comme à apprendre d'eux. Je suis au fait de leurs convictions, de leurs expériences et de leurs attentes en matière de santé et de sécurité sur les lieux de travail de l'Ontario. Le message clair et sans équivoque qui est véhiculé de toute part est que les décès, les blessures et les maladies survenant sur les lieux de travail sont inutiles, inacceptables et évitables.

Cette première stratégie qui sera appliquée à l'échelle de la province constitue notre plan directeur pour réaliser, au cours des cinq prochaines années, la vision de lieux de travail sains et sécuritaires en Ontario. Pour que cette vision se concrétise, la stratégie fixe les deux objectifs suivants au système de santé et de sécurité au travail de l'Ontario (le « système ») : cibler les milieux où les besoins sont les plus grands et améliorer la prestation de services. Elle établit également des priorités stratégiques pour orienter les partenaires du système, les parties des lieux de travail (les employeurs, les superviseurs et les travailleurs) et tous les autres organismes de la santé et de la sécurité au travail pertinents alors qu'ils travaillent ensemble à la réalisation de leurs objectifs.

La stratégie repose sur les recommandations du rapport de 2010 du Comité consultatif d'experts de la santé et de la sécurité au travail (le « Comité »). Nous allons de l'avant avec la mise en œuvre des 46 recommandations du Comité, notamment des changements structurels, une formation obligatoire en matière de sécurité et des améliorations visant des enjeux spécifiques de santé et de sécurité liés au travail. Ces recommandations fournissent une assise solide pour la mise en œuvre de la stratégie.

Plus important encore, la stratégie reconnaît que, pour prévenir les blessures, les maladies et les décès liés au travail, toutes les parties intéressées du système doivent intervenir de toute urgence en faisant preuve d'une détermination sans précédent. La stratégie servira d'assise aux partenaires du système en leur permettant de travailler en collaboration et d'une manière intégrée. Elle orientera la planification, la coordination et la prestation d'activités, de programmes et de services intégrés pendant les cinq prochaines années, vers la réalisation d'objectifs communs. Dans un milieu où la main-d'œuvre et les lieux de travail seront en perpétuelle évolution, cette stratégie nous guidera dans nos efforts pour cibler avec souplesse et de façon adaptée les secteurs au sein desquels les besoins sont les plus grands.

Cette première stratégie du genre appliquée à l'échelle provinciale constitue un important pas en avant sur le plan de la transformation des divers établissements de santé et de sécurité au travail en un système intégré et cohérent qui met l'accent sur des objectifs et des priorités clairement définis, et fondés sur une incidence réelle lorsque c'est possible. Il est impératif de souligner que ce n'est pas seulement la stratégie du ministère du Travail : il s'agit d'une stratégie à l'intention de tous les organismes de la santé et de la sécurité au travail, y compris ceux qui offrent des activités et des services en matière d'application des lois, de formation, de sensibilisation, de conseils, d'assurance, de sensibilisation et de recherche, ainsi que ceux qui œuvrent dans le domaine clinique. Le leadership à tous les niveaux sera essentiel à la concrétisation de cette vision. Nous sommes tous concernés.

L'élaboration d'une stratégie provinciale constitue une réalisation importante pour le ministère du Travail et le système. Elle tient compte des conseils réguliers fournis par le Conseil de la prévention, ainsi que du vaste processus de consultation tenu auprès des représentants de nos partenaires, des travailleurs et des employeurs, des membres du public et des organismes communautaires.

Cette stratégie remplit mon obligation en vertu du paragraphe 22.3 (3) de la Loi sur la santé et la sécurité au travail, d'élaborer une stratégie provinciale en matière de santé et sécurité au travail. Cependant, nous n'avons pas seulement l'intention de satisfaire à l'exigence législative. Nous désirons rassembler l'expertise, les connaissances et la passion qui animent le système pour éviter que des blessures et des maladies surviennent sur les lieux de travail de l'Ontario. Nous procéderons à l'examen de nos progrès et de nos priorités stratégiques dans les prochains rapports annuels portant sur le système, comme l'a recommandé le rapport du Comité et tel que l'indiquent les mesures législatives.

J'aimerais remercier sincèrement toutes les personnes qui ont contribué à l'élaboration de cette stratégie et leur demander de poursuivre leur participation à la mise en œuvre d'initiatives visant à concrétiser la vision de lieux de travail sains et sécuritaires en Ontario.

Cordialement,
George Gritziotis
Directeur général de la prévention, ministère du Travail de l'Ontario

précédent | suivant

ISBN 978-1-4606-3285-7 (HTML)
ISBN 978-1-4606-3284-0 (Version imprimé)