Imprimer  Imprimer cette page

Réunion de conseil de la prévention : 20 avril 2016

  • Dernière mise à jour : septembre 2016

Membres du conseil du la prévention présents :

  • Graeme Norval, département de génie chimique, Université de Toronto
  • Nancy Hutchison, Métallurgistes unis
  • Susanna Zagar, Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail
  • Dawn Tattle, Anchor Shoring & Caissons Ltd.
  • Linda Vannucci, Health & Safety Legal Clinic
  • Camille Quenneville, Association canadienne pour la santé mentale, chapitre de l’Ontario
  • Derek Johnstone, Union internationale des travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce Canada
  • Patrick Dillon, Conseil des métiers de la construction de l’Ontario

Autres :

  • George Gritziotis, ministère du Travail
  • Sophie Dennis, ministère du Travail
  • John Vander Doelen, ministère du Travail
  • Kathleen Therriault, ministère du Travail
  • William Roy, ministère du Travail
  • Jacques Marcil, ministère du Travail
  • Mark Henick, ministère du Travail

Excusés :

  • Mike Oxley, DuPont Canada

1. Notes de la réunion du 17 février 2016

Le directeur général de la prévention (DGP) demande s’il y a des modifications à proposer aux notes de la réunion du 17 février 2016. Aucune modification n’est demandée, et les notes de la réunion sont acceptées par le Conseil.

2. Sélection du président suppléant du conseil de la prévention

Derek Johnstone est nommé à titre de président suppléant et les membres confirment sa nomination.

3. Santé mentale au travail

Camille Quenneville, membre du CP, présente Mark Henick, chef de programme à Mental Health Works (MHW). M. Henick donne un aperçu du problème de la santé mentale en milieu de travail, son ampleur et son impact sur les particuliers, les collègues, les membres de la famille et l’employeur. On discute de l’impact, évalué à 50 milliards de dollars, que causent les problèmes de santé mentale sur l’économie. Mark décrit le programme Mental Health Works (MHW) de l’Association canadienne pour la santé mentale et présente la liste 2016 des différents ateliers du programme qui sont disponibles. Les membres du CP conviennent qu’il est important d’aborder la santé mentale en milieu de travail et de parler des programmes de MHW. On est favorable à ce que le Bureau de la prévention et les associations de santé et sécurité fassent connaître la santé mentale comme faisant partie de la santé et la sécurité au travail.

4. Mise à jour de la stratégie intégrée pour la santé et la sécurité au travail (SISST)

Bill Roy, du ministère du Travail (MTR), donne un aperçu du plan de mise à jour de la SISST. Les membres ont l’occasion de discuter de la justification de la mise à jour, des nouveaux enjeux et priorités, et des secteurs où l’on propose de concentrer les efforts. Les membres conviennent que les maladies professionnelles représentent un tel secteur, et que des problèmes précis tels que l’amiante dans les bâtiments publics, la perte auditive causée par le bruit, les effets des différences homme-femme, les risques d’exposition pour les femmes en âge de procréer doivent être considérés. Les membres réitèrent leur soutien pour les personnes atteintes de problèmes de santé mentale et notent que les questions associées au stress post-traumatique vont au-delà des premiers intervenants. Les problèmes de santé mentale et le suicide des travailleurs blessés sont également évoqués. D’autres questions été soulevées par les membres comprennent la poudre d’aluminium pour les mineurs, l’impact de la consommation de marijuana médicale et de médicaments sur ordonnance, et les microtraumatismes répétés.

Mesure à prendre : Le Bureau de la prévention donnera au CP les commentaires reçus lors des consultations des parties prenantes ciblées sur la stratégie mise à jour, et le CP aura l’occasion de passer en revue une ébauche de la stratégie actualisée.

5. Mises à jour sur la recherche

Bill Roy, du MTR, présente les grandes lignes des programmes de financement de la recherche : le volet Recherche axée sur le milieu de travail (RMT) et le volet Données et mise en pratique (DMP). Les membres expriment leur soutien pour les projets et conviennent qu’il est essentiel que les résultats des projets soient mis en œuvre en milieu de travail.

Les membres reçoivent également des informations sur le contexte du Programme de prévention et d’innovation pour la santé et la sécurité au travail (Programme PIST). Les membres discutent de l’importance de financer des projets qui sont étroitement alignés sur les priorités en matière de santé et de sécurité (santé mentale, risques élevés, jeunes et jeunes travailleurs).

6. Présentation de données

Jacques Marcil, du MTR, fournit une mise à jour sur les blessures et les décès. Les membres discutent également d’un rapport fourni par le comité formé en vertu de l’article 21 du secteur de la construction et demandent que des rapports similaires soient préparés par d’autres secteurs.

Mesure : le DGP fera un suivi auprès de la Division des opérations au sujet de la faisabilité d’avoir des rapports provenant d’autres secteurs.