Imprimer cette page

Santé mentale en milieu de travail

  • Diffusion : Janvier 2017
  • Dernière mise à jour : juillet 2018

Les lieux de travail psychologiquement sains s’attachent activement à prévenir les méfaits pour la santé psychologique des travailleurs, notamment ceux causés par négligence, par témérité ou de manière intentionnelle, et s’attachent aussi à promouvoir le bien‑être psychologique. Ces lieux de travail jouissent d’une meilleure capacité de recrutement et de rétention des talents, d’une participation accrue des employés, d’une meilleure productivité, de niveaux plus élevés de créativité et d’innovation et réalisent des profits plus importants.

Les liens ci‑dessous mènent à des sites Web qui contiennent des renseignements précieux sur la santé mentale au travail.

Numéros importants



  • Si vous êtes en situation de crise, appelez le 911.
  • Trouvez un centre de détresse. Les centres de détresse offrent un soutien et des services, y compris des lignes d’écoute ouvertes 24 heures.

Prestations pour un état de stress mental chronique ou traumatique

La Loi de 1997 sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail a été modifiée en mai 2017 pour ouvrir le droit à des prestations pour un état de stress mental chronique ou traumatique relié au travail. Les modifications entrent en vigueur le 1er janvier 2018.

Le projet de loi 177 (Loi de 2017 pour un Ontario plus fort et en meilleure santé) a reçu la sanction royale le 14 décembre. Y sont clarifiées les dispositions relatives au droit élargi à des prestations pour un état de stress mental chronique ou traumatique relié au travail. Le projet de loi modifie la Loi de 1997 sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail pour que les dispositions ci-après soient observées à compter du 1er janvier 2018 :

  • Les demandes d’indemnisation pour un état de stress mental que la CSPAAT et le TASPAAT n’ont pas encore réglées devront l’être par la CSPAAT conformément aux nouvelles dispositions relatives au droit élargi à des prestations pour un état de stress mental.
  • Les demandes d’indemnisation pour un état de stress mental qui ont été présentées le 29 avril 2014 ou après cette date devront être réglées par la CSPAAT conformément aux nouvelles dispositions relatives au droit élargi à des prestations pour un état de stress mental.

Les travailleurs dont la demande d’indemnisation pour un état de stress mental avait été rejetée peuvent demander à la CSPAAT et au TASPAAT de réexaminer leur demande.

Le gouvernement reconnaît que les préoccupations qu’avaient soulevées les organismes ONIWG (Ontario Network of Injured Workers Group) et IWC (Injured Workers Consultants) ont été très utiles pour rédiger les modifications apportées à la Loi de 1997 sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail. Ces organismes avaient demandé que soient clarifiées les règles transitoires et leur application pour déterminer le droit à des prestations pour un état de stress mental.

État de stress post-traumatique (ÉSPT)

Pensez à la santé mentale

ThinkMentalHealth.ca est une initiative conjointe des partenaires du système de santé et de sécurité de l’Ontario, qui vise à fournir aux propriétaires d’entreprises les ressources pour mieux comprendre et prévenir les problèmes de santé mentale.

Partenaires du système de santé et de sécurité au travail

Ressources additionnelles en matière de santé mentale pour les lieux de travail