• Diffusion : 2 mai 2013
  • Dernière mise à jour : juin 2016

Avis de non-responsabilité

Parents : le lieu de travail de votre fils ou votre fille est-il sécuritaire?

Les jeunes travailleurs ne peuvent souvent pas reconnaître les dangers et hésitent souvent à poser des questions. Cela peut occasionner de graves blessures – et parfois même des blessures mortelles.

La Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) établit les droits et les devoirs des parties présentes dans le lieu de travail. Elle prévoit des marches à suivre pour ce qui est des dangers relevés dans les lieux de travail et prévoit des recours pour en assurer l’exécution lorsque les parties ne l’observent pas volontairement.

Rappelez à vos enfants que tous les travailleurs ont le droit :

  • de connaître les dangers au travail qui compromettent leur santé et leur sécurité, et de savoir se protéger;
  • d’aider à résoudre les problèmes au chapitre de la santé et de la sécurité au travail;
  • de refuser d'exécuter des tâches dangereuses.

Tous les travailleurs doivent :

  • travailler prudemment, c’est-à-dire en utilisant correctement l’équipement requis;
  • signaler immédiatement les dangers (et les infractions aux règlements sur la santé et la sécurité au travail) à leur superviseur ou à leur employeur;
  • utiliser les dispositifs de sécurité et porter le matériel de protection individuelle qui sont requis (il est illégal d’enlever des dispositifs de sécurité et de ne pas porter le matériel de protection individuelle prescrit, p. ex., les lunettes de sécurité).

Posez ces questions à votre fils ou à votre fille :

  • Que fais-tu normalement au travail?
  • Dois-tu grimper des échelles ou travailler à une certaine hauteur?
  • Dois-tu lever et transporter des objets lourds?
  • Ton employeur t’a-t-il donné une formation et de l’information pour te familiariser avec la sécurité dans ton lieu de travail?
  • Sais-tu ce que tu dois porter pour te protéger au travail et sais-tu utiliser ces choses-là?
  • Travailles-tu avec des produits chimiques? Si c'est le cas, as-tu obtenu une formation pour pouvoir les utiliser correctement?
  • Es-tu fatigué au travail? (L’école à temps plein, les devoirs le soir, la vie sociale et un emploi peuvent ensemble causer de la fatigue, ce qui accroît les risques au travail et au volant d’un véhicule.)
  • Ton superviseur travaille-t-il près de toi?
  • Ton superviseur te fait-il connaître ses observations sur la sécurité au travail?
  • Crois-tu pouvoir signaler les problèmes de sécurité à ton superviseur?
  • Sais-tu comment déclarer les blessures subies au travail?
  • Connais-tu tes droits et tes devoirs aux termes de la Loi sur la santé et la sécurité au travail de l'Ontario?

Encouragez votre fils ou votre fille :

  • à connaître ses droits et ses devoirs aux termes de la Loi sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario;
  • à demander à des employeurs éventuels s’ils ont des renseignements et des directives à lui donner en ce qui concerne la santé et la sécurité au travail.

Il est tout à fait correct de dire « non! » à des tâches dangereuses. Aucun emploi ne vaut le risque de perdre la vie ou un membre!

Abordez le sujet de la sécurité au travail avec votre jeune fils ou votre jeune fille. Veillez à ce que votre fils ou votre fille sache qu’il est tout à fait correct de refuser des tâches dangereuses - et que vous appuierez sa décision.

Composez sans frais le 1 877 202-0008 n'importe quand pour signaler les blessures graves, les décès, les refus de travailler ou d'autres préoccupations. Pour obtenir des renseignements généraux sur la santé et la sécurité au travail, appelez du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h.

Dans le cas d'une urgence, il faut toujours composer immédiatement le 911.
(ATS : 1 855 653-9260)

Pour en savoir plus

Jeunes travailleurs
Santé et sécurité


C’est votre travail : renseignez-vous sur leur sécurité au travail

Retour en haut

Parents : le lieu de travail de votre fils ou votre fille est-il équitable?

La Loi de 2000 sur les normes d'emploi (LNE) établit les normes minimales à respecter pour des choses comme le salaire, les heures de travail et les congés. La plupart des lieux de travail en Ontario doivent l'observer. Les droits de vos enfants sont les mêmes qu'ils travaillent à temps plein ou à temps partiel. Pour obtenir plus de renseignements sur les normes d'emploi en Ontario, consultez Votre guide de la Loi de 2000 sur les normes d'emploi.

Renseignements de base

1. Jour de paie

Votre fils ou votre fille devrait avoir un jour de paie normal et un relevé de salaire qui est clair. Rappelez-lui de noter par écrit les heures qu'il ou qu'elle a travaillées.

2. Retenues sur le salaire

Certains employeurs exigent que leurs employés paient de leur poche pour leur uniforme. Les employeurs ne peuvent pas retenir la somme en question de la paie de leurs employés, à moins que ceux-ci aient accepté par écrit que cette somme soit retenue de leur salaire.

Si un client quitte l'établissement où travaille votre fils ou votre fille sans payer, ou si une erreur de votre fils ou de votre fille entraîne des frais pour son employeur, cette somme ne peut pas être retenue de son salaire.

3. Pourboires et autres gratifications

Les employeurs ne peuvent pas retenir les pourboires et autres gratifications des employés ni y opérer une retenue pour couvrir notamment les boissons et aliments renversés, les bris, les pertes ou les dommages, etc. Ils peuvent toutefois faire des retenues sur les pourboires et autres gratifications si une loi ou une ordonnance d’un tribunal les y autorise ou si le montant est réparti entre les autres employés, une pratique appelée « mise en commun des pourboires ».

4. Où est l'affiche?

L’affiche sur les normes d’emploi décrit les droits et les responsabilités clés en vertu de la Loi de 2000 sur les normes d’emploi. L’affiche peut être affichée dans le lieu de travail à un endroit que les employés sont susceptibles de voir. Les employeurs doivent aussi donner à chaque employé un exemplaire de l’affiche.

5. Qu'est-ce que le temps de travail?

Le temps consacré à la formation requise par l'employeur ou par la loi compte pour du temps de travail. Si votre fils ou votre fille doit transporter des choses de son lieu de travail à un autre lieu de travail, cela est aussi compris dans le temps de travail.

6. Un travailleur peut-il être obligé à travailler un jour férié?

Si votre fils ou votre fille travaille dans un hôtel, un motel, une station touristique, un restaurant, une taverne, un hôpital ou un établissement à fonctionnement ininterrompu, il ou elle pourrait avoir à travailler pendant un jour férié. Si votre fils ou votre fille travaille un jour férié, il ou elle a droit à une majoration de salaire.

7. Règles particulières

Certains emplois ont des normes d'emploi particulières ou des exceptions. Pour en savoir plus, essayez notre Outil de vérification de règles spéciales.

8. Qu'est-ce qu'une indemnité de vacances?

L'indemnité de vacances représente au moins 4 % du salaire (sans l'indemnité de vacances elle-même). Toute indemnité de vacances qu'un employeur doit à un employé doit lui être versée lorsque son emploi prend fin.

9. Et si mon fils ou ma fille travaille pour une agence de placement temporaire?

Les personnes qui travaillent pour une agence de placement temporaire ont généralement les mêmes droits les autres employés, qui prévus dans la LNE.

Pour en savoir plus :
Normes d'emploi
Jeunes travailleurs
Outils relatifs aux normes d’emploi


Centre d'information sur les normes d'emploi

416 326-7160 (région du grand Toronto)
1 800 531-5551 (appel sans frais)
1 866-567-8893 (ATS pour personnes malentendantes
Des renseignements sont offerts en diverses langues.


C’est votre travail : demandez s’ils sont traités équitablement.

Retour en haut

Avis de non-responsabilité : Le présent document a été élaboré pour vous aider à comprendre les droits et les obligations prévus par la Loi de 2000 sur les normes d'emploi (LNE) et la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST). Il ne constitue en rien un avis juridique et ne vise pas à remplacer la LNE, la LSST ou leurs règlements d'application. Il convient de toujours se reporter au texte de loi officiel. Bien que nous nous efforcions de faire en sorte que l'information soit à jour et exacte, des erreurs surviennent parfois. La LNE prévoit des normes minimales seulement. Certains employés peuvent bénéficier de droits supérieurs en vertu d'un contrat d'emploi, d'une convention collective, de la common law ou d'une autre loi. Vous pouvez consulter un avocat.