Table des matières | Imprimer cette page

Vision et objectifs du Cadre de participation

  • Dernière mise à jour : janvier 2015

Notre vision

Faire que la participation renforce nos liens avec nos intervenants nouveaux et existants et qu’elle appuie des actions menant à de meilleurs résultats sur les lieux de travail.

Objectif 1 : Renforcer la participation

Renforcer la participation et en faire une meilleure expérience tant pour le ministère que pour ses intervenants nouveaux et existants.

Renforcer la participation et en faire une expérience plus positive suppose, d’une part, que chaque activité de participation ait des objectifs bien clairs et, d’autre part, que les bonnes méthodes et techniques soient mises en œuvre pour atteindre ces objectifs. Il est indispensable que la nature des activités prévues pour une participation tienne compte des préférences et des ressources des intervenants, et que les activités elles-mêmes soient, du début à la fin, transparentes et ouvertes.

Les consultations sur des questions d’importance majeure devraient, dans la mesure du possible, fournir aux intervenants de multiples occasions de faire des observations, à savoir : à l’étape conceptuelle, une fois que les propositions sont plus élaborées et enfin, lors de la planification de leur mise en œuvre. En plus de renforcer le processus de consultation traditionnel, le ministère devrait chercher à collaborer plus souvent et plus efficacement avec ses intervenants à l’élaboration de ses politiques et de ses programmes.

Objectif 2 : Élargir la participation

Encourager les groupes sous-représentés à participer et veiller à ce que les participants reflètent les changements sectoriels, démographiques ou autres touchant les lieux de travail ontariens.

Les lieux de travail de l’Ontario sont en constante évolution. Pour pouvoir tenir compte des changements qui les touchent, notamment démographiques et sectoriels, le ministère doit constamment surveiller de qui il devrait solliciter la participation et s’assurer que tous les intervenants touchés par un processus de prise de décision, de même que les spécialistes pertinents, aient l’occasion d’y contribuer.

Ceci suppose de faire preuve de vigilance pour déterminer quels sont, à tout moment, les éventuels groupes sous-représentés parmi les intervenants. À titre d’exemple, les petites entreprises et les travailleurs vulnérables ont, les uns comme les autres, des besoins, des problèmes et des priorités dont il convient de tenir compte lors de l’élaboration et de la mise en œuvre de politiques, de programmes et de services.

Objectif 3 : Valoriser la participation davantage

Mieux traduire en action le savoir recueilli grâce à la participation des intervenants.

L’élaboration des politiques et des programmes du ministère, ses pratiques opérationnelles et la prestation de ses services bénéficient toutes directement de la prise en compte des conseils des intervenants concernés. Pour valoriser davantage la participation de ses intervenants, le ministère doit mieux traduire leur savoir et leurs observations en action. La nature et le moment des activités de participation, de même que le suivi interne et les processus de prise de décisions, doivent toujours être conçus de manière à favoriser une plus grande sensibilité aux conseils des intervenants. Valoriser davantage la participation des intervenants suppose aussi d’offrir à ces derniers un meilleur retour d’information final et, dans l’éventualité où le résultat définitif ne reflèterait pas les observations ou conseils des intervenants, le ministère devrait en expliquer les raisons.

précédent | suivant