Imprimer Imprimer cette page

Alerte : Vis à grains dans les opérations agricoles

Les vis à grains sont une cause importante des blessures subies durant les opérations agricoles. Un grand nombre des blessures surviennent lorsque des travailleurs sont entraînés dans la vis à grains. Plusieurs blessures critiques et mortelles liées à l’agriculture ont été signalées au ministère du Travail.

Renseignements généraux

Dans les fermes, les risques associés à l’utilisation de vis à grains peuvent être limités par l’utilisation d’un protecteur près de l’orifice d’entrée de la vis à grains. Si un protecteur n’est pas pratique, on doit prendre d’autres précautions raisonnables pour s’assurer que les travailleurs n’entrent pas en contact avec les pièces en mouvement.

Les protecteurs qui sont fournis avec la vis à grains sont souvent enlevés parce que :

  • le protecteur peut réduire la capacité de la vis à grains;
  • l’ouverture du silo est trop petite pour permettre l’utilisation de la vis à grains dotée d’un protecteur;
  • les protecteurs rendent le positionnement de la vis à grains difficile;
  • les protecteurs ralentissent le déblocage des vis à grains;
  • les protecteurs nuisent au débit des produits dans la vis à grains.

Les problèmes que causent les protecteurs peuvent être surmontés par l’utilisation de protecteurs conçus spécialement pour l’activité pour laquelle on utilise la vis à grains.

Risques

Les vis à grains peuvent présenter plusieurs risques pour la sécurité des travailleurs, dont l’entraînement dans l’arbre de la vis à grains. Une vis à grains peut rapidement entraîner la main ou le pied d’un opérateur à moins que des précautions ne soient prises pour prévenir l’entraînement. La plupart des blessures sont des doigts, mains, bras et pieds écrasés ou amputés. Dans certains cas, les blessures peuvent être mortelles.

Mesures de contrôle

Les vis à grains sont utilisées considérablement dans le secteur agricole qui est visé par la norme législative suivante énoncée dans la Loi sur la santé et la sécurité au travail : « l’employeur prend toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour assurer la protection du travailleur ». Dans la plupart des circonstances, la précaution raisonnable la plus pratique à prendre serait d’installer un protecteur à l’orifice d’entrée de la vis à grains pour empêcher l’accès à une pièce en mouvement qui pourrait mettre le travailleur en danger.

Des chaussures de sécurité appropriées et des vêtements ajustés doivent être portés pour réduire les risques associés aux vis à grains.

Les employeurs doivent aussi s’assurer que les travailleurs utilisant des vis à grains connaissent les dangers associés à l’équipement et les méthodes pour utiliser une vis à grains en toute sécurité, y compris comment dégager de façon sécuritaire les obstructions dans la vis à grains.

REMARQUE : Dans les lieux de travail visés par le Règlement concernant les établissements industriels, les vis à grains doivent être munies de dispositifs de protection qui empêchent le travailleur d’avoir accès à une pièce en mouvement qui pourrait lui poser un risque.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

La présente Alerte du ministère du Travail n’a aucun effet légal. Elle ne constitue pas des conseils juridiques ni ne les remplace. Si vous avez besoin d’assistance pour interpréter une disposition législative et son application à votre situation, veuillez communiquer avec un avocat.

N'oubliez pas qu'en plus de vous conformer aux mesures législatives sur la santé et la sécurité au travail, vous devez vous conformer aux lois applicables en matière d'environnement.

Veuillez faire des photocopies des bulletins Alerte, puis les distribuer en grand nombre et les afficher dans des endroits bien en vue.